PNJs nains et affiliés - Hadhod

Aller en bas 
Hadhod Croix-de-Fer
Seigneur de la Moria
Seigneur de la Moria
avatar

Nombre de messages : 3168
Age : 26

~ GRIMOIRE ~
- -: Nain de la Maison des Sigin-tarâg.
- -: 189 ans.
- -:

Lun 28 Mar 2016 - 16:51
Ce sujet a pour but de compléter l'ancien, qui était davantage un tableau récapitulatif des personnages joués qu'un véritable recueil de fiches de mes PNJs réguliers. Les personnages ci-dessous seront donc amenés à réapparaître de façon régulière dans les intrigues naines, et leur fiche pourront être étoffées au fur et à mesure de leurs actions sur le forum, ou lorsque des éléments de leur passé seront dévoilés. Cette liste comprendra des nains de Maisons, d'origine, et d'affiliation diverses, deux ou trois Compagnons de la Croix-de-Fer dont le rôle est important, ainsi que de rares personnages d'autres races qui ont suffisamment mis le nez dans leurs affaires pour pouvoir être considérés comme appartenant à un bastion nain.







– NOM –
Inconnu

– SURNOMS –
Aznân, 'celui qui va seul' en khuzdûl, lorsqu'il commença à côtoyer les Nains.
Gamil-Aznân, 'l'ancien qui va seul', au fil des années.
Ou simplement Gamil.

– SEXE –
Masculin

– ÂGE –
Au moins 120 ans.

– RACE –
Humain, probablement d'ascendance dúnedaine vu son âge et sa bonne conservation.

– LANGUES PARLÉES –
Westron, et de bonnes notions de Khuzdûl, chose extrêmement rare pour un humain.
Langue maternelle inconnue.

– FONCTIONS –
Conseiller occasionnel auprès de Hadhod et des autorités du Khazad-dûm.
Siège au Conseil de Cavenain.

– LOGIS –
Un appartement modeste, assez isolé du centre névralgique du Khazad-dûm et propice à la réflexion.

– POSSESSIONS –

Gamil porte la plupart du temps une cape à capuchon, habitude du grand voyageur qu'il a été mais qu'il conserve à présent même quand il se trouve à l'intérieur des mines. Longtemps on ne l'a vu qu'avec une cape de couleur noire, mais maintenant qu'il s'est davantage sédentarisé et que ses ressources sont devenues moins faibles, il n'est pas rare de lui voir du brun, ou du bleu. Il ne porte généralement pas d'arme à l'intérieur du royaume, mais se munit d'une longue épée à lame droite lorsqu'il vagabonde à l'extérieur, qu'il range dans un fourreau noir à chappe et bouterolle d'argent. Ses vêtements sont sobres quoique de bonne qualité. De manière générale, il ne possède que peu de choses, considérant qu'il y a bien plus grande richesse en ce monde que les biens matériels.

– DESCRIPTION PHYSIQUE –

Gamil n'est peut-être pas immense pour un homme mais a toujours paru très grand aux yeux des Nains, ça se comprend. La force brute n'est vraiment pas sa qualité première, mais il est tout de même vif et robuste pour son âge, et assez endurant. Il porte une barbe aussi longue que celle des khazad mais moins fournie et non tressée, qui n'a que très peu viré au gris malgré son âge. De même, les traits de son visage ont bien moins vieilli que ceux des hommes d'ascendance moindre.

– DESCRIPTION MENTALE –

Sagesse, sens de la mesure et tempérance sont ses principales qualités, bien qu'il puisse se montrer sévère lorsque le besoin s'en fait sentir. Il est de ceux qui ne peuvent s'empêcher de cogiter sur toutes sortes de choses pour tenter d'y établir des liens, mais cette propension a tendance à encombrer sa tête de soucis et le dessert parfois. Il a cependant appris, avec le temps, à s'ancrer davantage dans l'instant présent et sait se montrer très spontané quand il a une action à accomplir. Il est parfois très critique envers la soif de richesse et l’opiniâtreté naines.

– HISTOIRE –

La jeunesse d'Aznân est enveloppée d'un épais voile de brouillard jusqu'à ce qu'il commence à lier des relations avec les Nains, et notamment ceux d'Erebor. On sait qu'il entretint une certaine amitié avec Frehod et Trehod, respectivement l'oncle et le père de Hadhod, ainsi qu'avec le vieil Óin, et qu'il perpétua cet attachement en s'intéressant à Hadhod lui-même. Il lui conseilla notamment, vers le début du IIIème sièce, de prendre le chemin de la Moria pour réaliser la « prophétie » établie à sa naissance. Cette manœuvre se révéla finalement bénéfique puisque ce dernier devint, presque cent ans plus tard, Seigneur du Khazad-dûm.

– ACTIONS NOTABLES IN RP –

A participé activement à la Loge de Khazad-dûm lors de la lutte contre l'O.C.F, à l'insu mais pour le bien d'un Hadhod devenu paranoïaque. A ensuite convaincu ouvertement Hadhod d'aller combattre Hogorwen lors de la Bataille d'Aldburg. Plus récemment, a réussi à localiser le gisement frauduleux de mithril. S'est montré réticent à l'idée de voir les nains partir à la chasse aux artéfacts.




The Half Cop


Dernière édition par Hadhod Croix-de-Fer le Sam 1 Avr 2017 - 22:24, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hadhod Croix-de-Fer
Seigneur de la Moria
Seigneur de la Moria
avatar

Nombre de messages : 3168
Age : 26

~ GRIMOIRE ~
- -: Nain de la Maison des Sigin-tarâg.
- -: 189 ans.
- -:

Sam 1 Avr 2017 - 15:55



– NOM –
Bahin

– SURNOM –
Uzbagundu, 'le seigneur des profondeurs' en khuzdûl.
Dans l'absolu Uzbagundu est son nom véritable et Bahin son nom pour l'extérieur, autrement dit son surnom.
Nous adopterons le point de vue extérieur pour plus de commodité.

– SEXE –
Masculin

– ÂGE –
205 ans.

– RACE –
Nain de la Maison des Longues-Barbes.

– LANGUES PARLÉES –
Khuzdûl teinté d'intonations ereboriennes, Westron, et des notions succinctes de Dalite.

– FONCTIONS –
Intendant du Khazad-dûm. Compagnon de la Croix-de-Fer. Siège au Conseil de Cavenain.

– LOGIS –
De vastes appartements situés tout près de la Salle du Trône.
La pièce principale est occupée par une gigantesque table en bois, pour les fastueux banquets qu'il aime à organiser.

– POSSESSIONS –

Bahin est affublé d'une cape bleu nuit aux contours brodés de fil d'or. Il se plaît à porter son ancien attirail de guerre lors de ses apparitions en public, ceci afin de rappeler à tout un chacun qu'il est arrivé à son poste après une brillante carrière militaire et que le salut de la cité passe par une vigilance constante. Son armure d'écailles d'acier polies est constituée de deux partie, le plastron et les cuissards, entre lesquels est serrée une ceinture qui porte sa célèbre hache Abshaduûna, 'la Fiancée de l’Étendard', référence à la bannière de Hadhod que Bahin portait sur le champ de bataille et que sa hache interdisait à tout ennemi de jeter à bas. Il porte au bout d'une chaîne un pendentif d'or serti d'un diamant, attribut des Intendants depuis des siècles.

– DESCRIPTION PHYSIQUE –

D'un âge déjà avancé sans être non plus canonique, Bahin n'en garde pas moins une robustesse et une bonne conservation qui font l'admiration des jeunes nains de toute la cité. Il sait encore manier la hache de guerre quand la situation l'exige, bien que Hadhod essaie de plus en plus de le ménager, ce qui l'exaspère. L'Intendant a une barbe, des sourcils et des cheveux blancs peignés avec soin, au milieu desquels émerge un nez proéminent. Il est plutôt grand pour un nain, caractéristique renforcée par le fait qu'il se tienne droit et bombe légèrement le torse en toute circonstance.

– DESCRIPTION MENTALE –

La modestie n'est pas vraiment le point fort de Bahin. Son nom maternel et son ascendance lui ont depuis tout jeune donné des envies de grandeur et de pouvoir, et bien qu'il ait toujours respecté et servi Hadhod de manière irréprochable, il n'en reste pas moins très imbu de lui-même, le sarcasme et une certaine froideur caractérisant souvent son discours. Loyal envers les Nains, soupçonneux envers les Elfes et la plupart des Hommes, Bahin est un de ces khazad conservateurs que l'idée d'ouverture sur le monde n'emballe guère. Droit, altier, pour lui l'honneur compte plus que tout. Il reste sérieux dans bien des situations, même dans les victoires, affirmant que le respect des ennemis, même les pires, est prépondérant. Intelligent, les histoires anciennes et les vieux livres l'intéressent au plus haut point. En outre il adore les chants gutturaux des chœurs nains, bien qu'il ne chante pas lui-même.

– HISTOIRE –

Bahin est le fils de Tháin, ce qui fait de lui l'un des petits-enfants du légendaire Dáin II Pied-d'Acier et le cousin éloigné de Hadhod Croix-de-Fer. Plongé dès le plus jeune âge dans le monde militaire, il a su très tôt qu'il voulait suivre les traces de son père, Général d'Erebor en son temps. L'année 166 4A fut pour lui un tournant, puisqu'il participa à la Bataille de la Brande Desséchée dans les Ered Mithrin. Là, au milieu des combats contre les gobelins qui avaient proliféré depuis des années dans la région, il sauva la vie de son cousin et par cette action acquit définitivement son estime et sa reconnaissance. Lors de cette même bataille mourut Tháin, dont le grade lui échut. Il resta à la tête des armées du Mont Solitaire pendant plus d'une trentaine d'années mais quitta sa fonction en 201 4A quand Hadhod partit faire valoir ses droits au trône de la Moria, lui promettant le même poste à Khazad-dûm et peut-être encore davantage par la suite...

– ACTIONS NOTABLES IN RP –

A mené en compagnie de son seigneur la grande campagne de dégobelinisation de la Moria en 294 4A. A été nommé Intendant en 300 4A pour remplacer Hadhod, parti prêter main forte aux Rohirrim contre l'Ordre de la Couronne de Fer. Détient toujours les rênes de la cité alors qu'Hadhod participe à la Reconquête. Pendant cette période, a lancé une expédition visant la réhabilitation du gisement de mithril sur le Caradhras, a conclu un accord bourré d'arrière-pensées en faveur de la transhumance des troupeaux rohirrim dans les prairies d'Azanulbizar, et a réuni le Conseil de Cavenain pour discuter des rumeurs parvenues à ses oreilles, dont il pense qu'elles pourraient concerner les Sept Anneaux disparus.




The Half Cop
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hadhod Croix-de-Fer
Seigneur de la Moria
Seigneur de la Moria
avatar

Nombre de messages : 3168
Age : 26

~ GRIMOIRE ~
- -: Nain de la Maison des Sigin-tarâg.
- -: 189 ans.
- -:

Dim 2 Avr 2017 - 9:49



– NOM –
Óin III

– SURNOMS –
Gameren, 'dont le souvenir vivra longtemps' en khuzdûl.
Egalement appelé Le Vieux, généralement en tant qu'épithète, ou encore Bâhakarku, 'ami des corbeaux'.

– SEXE –
Masculin

– ÂGE –
273 ans

– RACE –
Nain de la Maison des Longues-Barbes.

– LANGUES PARLÉES –
Khuzdûl avec un fort accent d'Erebor, Westron, de très bonnes notions de Dalite.
Quelques bribes de la Langue des Corbeaux.

– FONCTIONS –
Conseiller de Hadhod et Compagnon de la Croix-de-Fer. Siège au Conseil de Cavenain.

– LOGIS –
Une grande demeure dans la partie Est des niveaux supérieurs, tout près des volières.
Les murs y sont couverts d'étagères emplies de livres.
Des fenêtres donnant sur l'extérieur laissent aller et venir de nombreux corbeaux qui sont ses amis.

– POSSESSIONS –

Toujours entouré d'un nuage de fumée, Óin est inséparable de sa pipe et de sa blague de tabac en cuir. Il est également reconnaissable à la cape brune qui couvre ses épaules et son dos. Il est le gardien de la copie du Livre de Mazarbul que Hadhod lui a laissé et qu'il conserve précieusement parmi ses nombreux manuscrits. Il s'occupe également de Rhöc, le corbeau du Seigneur de la Moria, sauf lorsque ce dernier l'emporte dans ses voyages.

– DESCRIPTION PHYSIQUE –

Óin est vraiment très vieux et cela se voit. Son maintien voûté renforce l'impression de petite taille qu'il possédait déjà du temps de sa jeunesse, même pour les critères de sa race. Il n'est plus aussi souple qu'avant et serait bien en mal de porter la hache de guerre si le Khazad-dûm venait à être attaqué. Les rides profondes de son visage, ses yeux aux lourdes paupières, son crâne partiellement dégarni et sa barbe blanche lui donnent un aspect vénérable.

– DESCRIPTION MENTALE –

Préférant de loin la lecture, la poésie et les conversations érudites aux prouesses martiales et aux champs de bataille, Óin est ce qu'on pourrait appeler un sage. Il s'intéresse à des domaines très variés mais est particulièrement passionné par deux sujets, l'Histoire du peuple Nain qui permet de mieux comprendre les enjeux géopolitiques actuels, et les volatiles qui, dit-il, sont un sujet d'étude et d'émerveillement incomparable puisque ces êtres sont aux antipodes des Nains, les uns fouissant la terre et taillant la roche dans les profondeurs, les autres se plaisant dans l'air libre et vivifiant des Terres du Milieu. D'une nature mystérieuse, il n'en demeure pas moins honnête, juste et généreux.

– HISTOIRE –

Habitant modeste de Gunduzahar dans les Montagnes Grises, le père d'Óin III nomma son fils ainsi, pense-t-on, pour faire croire qu'il descendait du célèbre Óin, compagnon de Thorin Écu-de-Chêne, alors que ce n'était pas vrai. Il espérait sans doute, par ce subterfuge, améliorer ses conditions de vie quand il fuit la misère des Ered Mithrin pour venir s'installer à Erebor avec sa femme, laquelle mourut en couche sous la Montagne. Le sort s'acharna sur la famille, le père décédant à son tour en tombant du poste de guet du Mont aux Corbeaux alors qu'Óin était encore très jeune, le laissant orphelin. Il fut alors élevé par Igil-Zirak, professeur sous la Montagne et grand puits de science. Ce fut sans doute les interrogations qu'il se posa au sujet de sa lignée et de ses origines qui aiguillonnèrent son intérêt pour l'Histoire et la généalogie ; et l'histoire de son propre père qui le rapprocha des nids des corbeaux et du monde des oiseaux. Avec les années, il devint un grand érudit et Hadhod vint le consulter à de nombreuses reprises pour qu'il le conseillât dans ses choix, notamment sur la question de son projet de partir pour la Moria et aller réclamer le titre qui lui revenait. Les deux nains développèrent une grande amitié qui poussa Óin à suivre Hadhod lorsque ce dernier entama le voyage vers sa future cité.

– ACTIONS NOTABLES IN RP –

S'est tenu aux côtés de Hadhod lors de la cérémonie d'investiture à la tête du Khazad-dûm. A participé à tous les Conseils de Cavenain depuis lors ; a fait profiter cette assemblée de son savoir au sujet des Anneaux des Nains lors du dernier en date.




The Half Cop
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hadhod Croix-de-Fer
Seigneur de la Moria
Seigneur de la Moria
avatar

Nombre de messages : 3168
Age : 26

~ GRIMOIRE ~
- -: Nain de la Maison des Sigin-tarâg.
- -: 189 ans.
- -:

Lun 3 Avr 2017 - 19:15



– NOM –
Drár

– SURNOMS –
Zagabzag, 'l'épée meurtrière' en khuzdûl.
Egalement appelé Le Va-t-en-guerre, généralement en tant qu'épithète.

– SEXE –
Masculin

– ÂGE –
132 ans

– RACE –
Nain de la Maison des Longues-Barbes.

– LANGUES PARLÉES –
Khuzdûl teinté de l'accent des Monts du Fer, Westron.

– FONCTIONS –
Champion de l'armée du Khazad-dûm. Compagnon de la Croix-de-Fer. Siège au Conseil de Cavenain.

– LOGIS –
Un appartement spartiate près des casernes du Khazad-dûm.

– POSSESSIONS –

Si l'on devait retenir un seul objet dans l'équipement de Drár, ce serait indubitablement sa courte et large épée, arme assez rare chez les Nains. Pourquoi une épée ? Parce que c'était l'arme de base chez les Volontaires de l'Armée des Monts du Fer dans laquelle il a servi jadis. Il porte également un bouclier rond en bois rehaussé d'acier et une armure faite de plaques joliment décorées. Il lui arrive de porter une cape noire à capuchon lorsqu'il voyage.

– DESCRIPTION PHYSIQUE –

Pour sûr, Drár possède le physique typique d'un individu qu'on n'a guère envie d'aller embêter. Taillé pour le combat, il est extrêmement robuste et endurant, tout en conservant une souplesse propice aux prouesses martiales. Borgne de l’œil gauche, il ne porte un cache-œil que pour les cérémonies officielles, préférant ne pas s'en encombrer le reste du temps. Son œil vitreux et son regard dur impressionnent généralement ses adversaires pendant les batailles. Cependant sa cécité partielle perturbe son champ de vision et peut lui causer des problèmes quand plusieurs ennemis s'attaquent à lui en même temps.

– DESCRIPTION MENTALE –

Livres et grands discours ne sont pas les tasses de thé de Drár, lui qui leur préfère les activités manuelles et l'effort physique. Doté d'un courage et d'un goût prononcé du risque, certains n'hésitent pas à le qualifier de tête brûlée bien que ce ne soit pas entièrement vrai ; s'il prend souvent des décisions téméraires il sait aussi garder la tête froide dans les situations critiques. Il ne vit que pour et par l'épée. Prompt au rire comme à la colère, il sait être agréable avec ceux qu'il apprécie, mais implacable envers ceux qui lui causent du tort.

– HISTOIRE –

Né dans les Monts du Fer alors que ceux-ci étaient encore en bons termes avec Erebor, Drár mit longtemps avant de trouver sa voie. Il toucha à bien des activités manuelles comme le bûcheronnage et l'extraction du fer, avant de se spécialiser dans la forge, profession qu'il exerça à Zulg-ai-Gathol. Mais au bout d'un certain temps les gobelins reprirent du poil de la bête, se montrant plus virulents et plus audacieux, malmenant les colonies naines et faisant régner l'horreur dans ces montagnes. Drár ne put se résoudre à rester à l'intérieur de la cité pendant que d'autres mourraient dehors. Il décida de devenir volontaire et, se forgeant lui-même son épée et son armure, il partit guerroyer. Sa condition physique, sa témérité et l'âpreté des batailles auxquelles il participa le firent rapidement remarquer par ses officiers et il devint au fil du temps un guerrier redoutable, et redouté. Sa passion pour le combat au corps-à-corps, sans étouffer totalement son amour pour la forge, le surpassa néanmoins et ce malgré la perte d'un œil. Lorsque les hostilités se calmèrent, n'ayant plus d'exploits à accomplir ni de gloire à s'approprier, il commença à regarder l'horizon, et les autres bastions nains. Il voulait acquérir la renommée, être adulé pour ses hauts faits, et ce n'était pas dans les Monts du fer qu'il y parviendrait. Drár songea à Erebor, mais la cité-mère de Zulg-ai-Gathol avait montré si peu d'empressement à défendre les intérêts de son fief nordique qu'il y renonça, dégoûté. La prestigieuse Moria en revanche avait grand besoin d'hommes, et l'on disait qu'un ambitieux capitaine y insufflait des idées de reconquête et de grandeur. Il décida de quitter ses parents et entreprit le voyage, bien décidé à se faire remarquer de ce fameux capitaine, cet Hadhod Croix-de-Fer dont tout le monde parlait...

– ACTIONS NOTABLES IN RP –

A combattu aux côtés du seigneur Hadhod lors de la campagne de reconquête de la Moria en 294 4A, mais aussi à Aldburg contre l'Ordre de la Couronne de Fer en 299 4A et à Kalil Abad en 301 4A.




The Half Cop
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hadhod Croix-de-Fer
Seigneur de la Moria
Seigneur de la Moria
avatar

Nombre de messages : 3168
Age : 26

~ GRIMOIRE ~
- -: Nain de la Maison des Sigin-tarâg.
- -: 189 ans.
- -:

Mar 4 Avr 2017 - 18:16



– NOM –
Drís

– SEXE –
Féminin (si si je vous jure!)

– ÂGE –
256 ans

– RACE –
Femme-Nain de la Maison des Longues-Barbes, bien que possédant aussi, de très loin, le sang des Barbe-de-Feu.

– LANGUES PARLÉES –
Khuzdûl teinté d'accents nordiques, Westron.

– FONCTIONS –
Siégeait au Conseil de Cavenain. Mère du seigneur Hadhod.

– LOGIS –
Actuellement une cellule individuelle dans les prisons du Khazad-dûm.

– POSSESSIONS –

Tous les biens précieux de Drís sont échus à son fils Hadhod lors de son incarcération à vie, conformément à la loi du Khazad-dûm. Ne lui restent que de menus objets qu'elle conserve dans sa cellule, tels des parchemins, de l'encre et une plume qui lui permettent de passer le temps.

– DESCRIPTION PHYSIQUE –

Les années n'ont pas laissé Drís indemne. Sa barbe et ses cheveux blancs, ainsi que les nombreuses rides qui se sont creusées sur sa peau parcheminée lui donnent l'aspect d'une petite grand-mère, ce qu'elle n'est pas à proprement parler. Il est difficile pour les étrangers de reconnaître les femmes-Nains et d'aucuns pourraient donc dire qu'elle ressemble à un vieil homme, pilosité comprise. Pourtant un habitué saura discerner la différence, qui se situe, dit-on, au niveau de l'expression du regard.

– DESCRIPTION MENTALE –

Drís est une personne intelligente, calculatrice et tenace, qui sait arriver à ses fins. Elle détient néanmoins un lourd secret qui l'emplit de honte et qui l'a poussée à commettre les crimes dont on l'accuse. Beaucoup croient qu'elle a rejoint l'Ordre de la Couronne de Fer par ambition, pourtant il semblerait que ce soit l'amour de ses fils qui l'ait poussée à quitter le droit chemin. Elle apprécie particulièrement les jolies phrases et les jolis mots, et trouve actuellement son unique réconfort dans l'écriture : s'y plonger lui permet d'oublier un peu sa captivité.

– HISTOIRE –

Née à Erebor, Drís est une lointaine descendante de Gûrbor Croix-de-Fer, Général de Nogrod et grand forgeron qui vécut au Premier Âge. À la mort de son père, et parce qu'elle était l'aînée de sa famille qui ne comptait aucun individu mâle, elle hérita de la hache Barazanthatûl et de la broche de la Croix-de-Fer. Elle épousa un certain Trehod et ils eurent un fils, Hadhod. Hélas peu de temps après, Drís commit l'adultère, chose extrêmement mal vue chez les Nains, encore plus que chez les Hommes. Pour éviter l'opprobre, elle s'enfuit dans les Monts du Fer et y donna naissance à Ibun. Toujours honteuse de sa conduite, elle lui fit croire qu'il était le frère légitime de Hadhod mais lui fit jurer de ne jamais se révéler à lui car, dit-elle, on l'avait faussement accusée d'adultère. Ce qui était bien sûr un nouveau mensonge. Ibun finit par faire ses adieux à sa mère et retrouva son demi-frère sans lui révéler sa vraie identité, puis il finit par succomber à la soif de pouvoir et s'enrôla dans l'Ordre de la Couronne de Fer sous le pseudonyme de Tahar. Drís en eut vent et, pressentant que toute cette histoire se terminerait par une guerre entre ses deux fils, prit le chemin de la Moria et collabora à son tour avec l'O.C.F., pour en savoir plus sur cet ordre et tenter d'éviter le pire. C'est du moins ce qu'elle expliqua à Gamil-aznân lorsqu'il vint la voir en prison...

– ACTIONS NOTABLES IN RP –

A collaboré avec le clan Balrim pour le compte de l'Ordre de la Couronne de Fer. A été emprisonnée à perpétuité pour haute trahison, et a toujours refusé de s'expliquer de ses actes à son fils Hadhod, par honte de l'adultère qu'elle a commis naguère.




The Half Cop
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hadhod Croix-de-Fer
Seigneur de la Moria
Seigneur de la Moria
avatar

Nombre de messages : 3168
Age : 26

~ GRIMOIRE ~
- -: Nain de la Maison des Sigin-tarâg.
- -: 189 ans.
- -:

Sam 8 Avr 2017 - 10:52



– NOM –
Ólfr

– SEXE –
Masculin

– ÂGE –
96 ans

– RACE –
Nain de la Maison des Longues-Barbes.

– LANGUES PARLÉES –
Khuzdûl typique du Khazad-dûm, Westron.

– FONCTIONS –
Ambassadeur et diplomate du Khazad-dûm. Siège au Conseil de Cavenain.

– LOGIS –
Des appartements cossus pas très loin de la Bibliothèque de Mazarbul.

– POSSESSIONS –

L'arme de prédilection d'Ólfr est le marteau. Le sien s'utilise à une main mais n'en demeure pas moins une arme pesante qui requiert d'avoir le bras solide. Au combat, il va de paire avec un bouclier carré qu'il porte en senestre, le tout complété par une armure imposante qui couvre une grande partie de son corps, exceptée la tête qu'il garde toujours nue.  

– DESCRIPTION PHYSIQUE –

Si de tels animaux vivaient sous ces latitudes, le physique d'Ólfr évoquerait immédiatement celui de ces bêtes exotiques qu'on appelle les lions. Légèrement plus grand que la moyenne des Nains, l'ambassadeur possède le corps solide de la jeunesse et un buste particulièrement robuste. Une vilaine blessure à la jambe l'a hélas rendu boiteux. Ses cheveux et sa barbe couleur de paille, très fournis, sont semblables à une crinière qui vole au vent lorsqu'il parcourt le monde extérieur. Ses yeux marrons regardent ses interlocuteurs avec une assurance et une intensité remarquables, agrémentées d'un éclat qu'on voit rarement chez ce peuple.

– DESCRIPTION MENTALE –

Ólfr est une personne qui s'intéresse à tout, à la fois à l'aise dans les activités requérant l'intellect que celles qui font appel à la force physique ou à l'habileté des mains. Ce touche-à-tout est d'ailleurs arrivé au poste d'ambassadeur grâce à son courage sur les champs de bataille et à son intérêt pour le monde extérieur, alors que son ascendance aurait pu lui assurer ce poste de manière bien plus tranquille, s'il avait voulu attendre quelques décennies de plus. Esprit vif et impétueux, attaché aux causes qu'il considère justes, son franc parler et ses coups de gueule assurent au Khazad-dûm d'être entendu par les royaumes à qui il a affaire, mais froissent ses interlocuteurs les plus susceptibles, ce qui provoque parfois des désillusions. Le moins qu'on puisse dire, c'est qu'il s'agit là d'un diplomate atypique !

– HISTOIRE –

Fils aîné d'une famille noble parmi les plus réputées des mines, Ólfr est un pur produit du Khazad-dûm. Il naquit quatre ans après l'arrivée de Hadhod en Moria. À la fois attiré par les livres et la culture naine que par le savoir-faire artisanal, il s'adonna très tôt à de nombreuses activités, parmi lesquelles l'orfèvrerie, la sculpture sur pierre et la restauration de textes anciens. Contre l'avis de tous ceux qui le trouvaient trop jeune, il prit les armes lors de la grande bataille contre les Gobelins en 244 4A. Incapable de choisir entre ses passions et de s'investir dans une profession unique, il décida par la suite de s'engager dans l'armée de manière officielle, où son panache et sa lignée, puis l'estime du roi Krohr nouvellement arrivé au pouvoir, lui firent gravir rapidement les échelons jusqu'à devenir commandant ; tout en continuant de s'adonner à l'artisanat et à l'enrichissement de sa culture générale dès qu'il en avait le temps, s'intéressant de plus en plus au monde extérieur et aux pays voisins et regrettant que la politique de la cité soit aussi isolationniste. Il essaya d'intégrer le Maison de la Croix-de-Fer lorsque celle-ci fut instaurée en 270 4A, mais sans succès, Hadhod n'y acceptant que des très proches, pour la plupart originaires d'Erebor. Il fut l'un des partisans les plus fervents de la campagne militaire au Rohan de l'an 299, et participa à la bataille d'Aldburg où il faillit perdre une jambe, après laquelle il noua de bonnes relations avec les officiers rohirrim : il réussit même à avoir une discussion avec le prince Orwen. En vue du départ de l'ambassadeur Kofur pour le Nord, Ólfr obtint l'appui des nobles et des autres commandants pour qu'il assure l'intérim, ce que Hadhod accepta. Lorsque la nouvelle de la mort de Kofur au combat parvint à Khazad-dûm, les fonctions d'Ólfr devinrent permanentes.

– ACTIONS NOTABLES IN RP –

A conclu l'accord avec le Rohan, permettant aux troupeaux de paître dans les prairies d'Azanulbizar contre des avantages économiques, notamment la baisse du prix de la viande. Se rendit au Gondor pour dissuader les Hommes de tenter de s'accaparer les artefacts nains, et fit le crochet par les Caves d'Or de Lossarnach à cette occasion.




The Half Cop
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




Revenir en haut Aller en bas
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Hadhod et les Compagnons de la Croix-de-Fer
» Tactique gobelins contre nains
» [CONSEIL] Nains
» LES NAINS ! ( Jeu con )
» Haut les Nains ! [Messagers du Rêve - MJC Savouret, Epinal]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Bienvenue à Minas Tirith ! :: - Communauté - :: Registres :: Les fiches des PNJs-
Sauter vers: