Un nouveau roi au Rohan ??

Aller en bas 
Gallen Mortensen
Vice Roi du Rohan - Champion Rohirrim
Vice Roi du Rohan - Champion Rohirrim
Gallen Mortensen

Nombre de messages : 1571
Age : 44
Localisation : Minas Thirith
Rôle : Vice Roi du Rohan

~ GRIMOIRE ~
- -: Rohirrim
- -: 31 ans
- -:

Un nouveau roi au Rohan ?? Empty
Un nouveau roi au Rohan ?? EmptyMer 20 Fév 2013 - 14:07
Gallen regarda sans un geste ni un mot partir Eradan et Orwen. Le champion du Rohan comprit le desarroi des deux jeunes gens. Il remarqua le fremissement des mains d'Orwen , il avait perdu son père et s'apprêter de nouveau à fuir.

Chose rarissime, Gallen baissa les yeux dans un sentiment patiné de honte de tristesse et de rage.

Le rohirrim fixa un bref instant le dos des deux jeunes hommes. Puis il sortit récupérer les clefs des chaines du prisonnier.

D'un ton solennel, il répondit au guerrier

"Moi Gallen Mortensen, maréchal de la marche est du Rohan jure en cet instant de respecter ma promesse. mais sache que si il arrive le moindre ennui à mon épouse je t'abbats comme un chien"

Gallen eut une boule au ventre. Il faisait le coriace mais il doutait de revenir de son prochain périple .

Puis d'un ton autoritaire il ordonna au geolier de remettre son équipement et ses armes à Rohk. Le rohirrim prit en main l'épée du guerrier de l'OCf et admira sa facture.

D'un ton neutre il complimenta

"Une belle lame"

Puis il lui indiqua

"Tu trouveras mon épouse dans mes appartements , prends garde car j'ai de nombreux ennemis, Rokh"

Puis il regarda le fier soldat du Sud tentant ne pas montrer l'étendue de ses blessures quitter sa prison.

Gallen resta seul un long moment. Sa respiration était difficile .Il faillit tomber et se rattrapa en posant ses mains sur les murs grossiers et humides. La culpabilité, la peur le taraudaient.

Puis avec difficulté il remonta. Il se força à respirer à pleins poumons. Son regard se posa sur ses appartements. Il aperçut une lumière blafarde. Eothain son ecuyer devait être au chevet de Farma.

Tu vas me manquer mon Amour, fut son unique pensée.

Gallen se redressa, et se rendit sur la parvis de l'armuerie. Il entendit un bruit de calvacade et des ordres claqués. Déjà la rumeur croissait, Orwen avait quitté précipitamment Aldburg avec deux cents cavaliers pour des raisons inconnues.

Le Maréchal ferma de nouveau les yeux, il eut un haut le coeur tellment ce qu'il s'apprêtait à faire le désolait. Il aperçut appuyée près de l'enceinte de l'écurie une silhouette encapuchée: Swan.

Sur son promontoire ,Gallen aperçut au loin dans l'aube naissant galopant sur les plaines du Riddermark une petite colonne de cavaliers, c'était Erco.... Un mince espoir vint dans le coeur du rohirrim.Mais lui était perdu.

Prenant son courage à deux mains , le champion du Rohan demanda à faire sonner le cor d'Aldburg.

Le son resonna se heurtant aux murs à demi effondrés. Puis la population arriva petit à petit , surprise par cette semonce.

Gallen découvrit le jeune Fendor accompagné par la maison du Roi. Il lança un regard noir vers Eoseld.

Enfin, sa voix de stentor s'éleva dans le ciel blanchâtre

"Mes amis, Mes compatriotes. La bataille d'aldburg a été gagnée par vous et pour vous. mais à quel prix ? Regardez autour de vous.... Il nous faut un roi légitime en ces noirs instants. Et moi Gallen Mortensen , Maréchal de la marche est déclare que le jeune Fendor fils de Firion est le roi légitime, mon épée est sienne"

Puis il s'agenouille

Au départ chacun fut surpris. puis la foule à son tour s'agenouille devant Fendor. Puis le jeune garçon est acclamé.

Gallen se relève difficilement, il n'entend pas les questions autour de lui. Dans un état second il traverse la foule agglutinée.

Il effectue une réverence à Fendor

"Soyez digne de votre père Majesté. je sens de la force en vous. Suivez votre instinct"

Puis Gallen se dirigea vers les écuries. Il croisa Eoseld. Les deux hommes se toisèrent un instant.

Le maréchal expliqua sombrement

"Je sais"

Puis il continua sa route sans un regard.

La silhouette se redressa à son arrivée c'estait bein ce fameux Swan

Un nouveau roi au Rohan ?? Swan10

L'agent de l'ordre resta muet. A son coté Kaya, l'épée du maréchal. Silencieux également Gallen monta sur son étalon ébène.

Il était à son tour aux mains de l'Ordre.



Un nouveau roi au Rohan ?? Gallen10
Revenir en haut Aller en bas
Fendor
Roi de la Marche
Roi de la Marche
Fendor

Nombre de messages : 1043
Age : 29
Localisation : Isengard - Rohan
Rôle : Roi de la Marche

~ GRIMOIRE ~
- -: Rohirrim
- -: 12 ans
- -:

Un nouveau roi au Rohan ?? Empty
Un nouveau roi au Rohan ?? EmptyLun 6 Mai 2013 - 14:49
La déclaration de Mortensen était une réelle surprise pour Fendor et ses Chevaliers. Tous pensaient qu’il se rangerait du côté d’Orwen. C’était une surprise, et un soulagement. La guerre semblait enfin terminée. Les mots que lui adressa le maréchal réconfortèrent le garçon plus qu’il ne l’aurait cru, et il se sentit revigoré par la colère naissante due à la mention de son père. Il suivit du regard le maréchal. Celui-ci croisa plus loin Eoseld qui s’était arrêté écouter le discours avant de rejoindre son neveu. Le garçon ne comprit pas ce qui se passa, son oncle blêmit comme jamais, son visage se décomposa, il avait l’air paniqué. Puis d’un coup il se mit à rire discrètement, le visage plein de haine, tandis que Mortensen était déjà loin. Fendor ne reconnaissait pas son mentor, mais il oublia la scène l’instant d’après quand Felarel posa ses mains sur les épaules de son roi pour le tourner en direction du promontoire où se trouvait le maréchal un peu plus tôt.

Fendor s’y dirigea donc, suivit seulement par Felarel. Il essaya de se composer une allure royale, mais le résultat n’était pas très convaincant. Il monta sur le promontoire tandis que son garde resta devant. Il observa la foule et trouva le regard de son oncle qui lui fit signe d’y aller. Le garçon se lança donc.

« Rohirrim ! La guerre se termine aujourd’hui ! Non seulement sur ces terres, mais également dans vos cœurs ! Nous avons suffisamment combattus et haïs nos frères pour une vie, aujourd’hui, c’est le jour du pardon et de la réconciliation. Je souhaite que nos liens se renforcent, et que plus jamais nous n'ayons à nous combattre les uns les autres. »

Fendor fit une pause dans son discours pour que chacun prenne la mesure de ses paroles. Si le gamin était encore trop frêle pour le combat, trop naïf pour la politique, il s’en sortait à merveille dans son rôle d’orateur, il avait un véritable don, devançant même son oncle sur ce point, et celui-ci, le sachant parfaitement, aimait s’en servir. Le garçon reprit.

« Je remercie le maréchal Mortensen pour son soutien, et pour tout ce qu’il a fait dans cette guerre. Nous lui sommes tous redevables, et je ne l’oublierai pas. »

Le jeune roi applaudit, puis il fut suivit par toute l’assemblée réunie. Fendor continua son discours avant la fin des applaudissements.

« J’ai onze ans. Je n’ai ni la maturité, ni l’expérience, ni les compétences pour gouverner le Rohan pour le moment. Vous le savez, je le sais. Mais avant que je choisisse le vice-roi et donc que je lui transmette mon pouvoir décisionnel, j’ai quelques décisions à prendre. En remerciement pour leur aide certaine dans cette guerre et pour avoir repris la Marche ouest, je déclare que la Milice d’Eomer et ses deux chefs, Mereorn et Keral, dirigeront la Marche ouest et le Gouffre de Helm. Il n’y aura donc aucun maréchal ni seigneur de nommés. Feoren Theofinson et Mesald, tous deux tombés au combat durant la bataille de Fort-le-Cor, garderont leur titre respectif de manière posthume, et ce jusqu’à ce que je décide de nommer deux nouvelles personnes. Le vice-roi n’aura pas le pouvoir de nommer ces personnes. Je nomme ensuite Rihils Maître Guérisseur du Rohan. Il sera le premier guérisseur du royaume. C’est la personne la plus apte à ce poste. Je nomme Eovar Chevalier de la Maison du Roi, il avait les fonctions, il a désormais le titre qui va avec. Felarel devient le Capitaine de la Maison du Roi. Dans le passé, il a été le capitaine de la Garde royale, il a plus que les compétences pour suppléer à Eoseld. Je donne le titre de Seigneur d’Aldburg à Thersen dont j’ai entendu le plus grand bien en tant que lieutenant. Qu’il continue à assurer la protection d’Aldburg comme il l’a fait durant cette bataille. Et donc pour finir, et sans réelle surprise, j’ai le plaisir de nommer au poste de vice-roi mon oncle et mentor, Eoseld. J’ai confiance en lui pour diriger ce royaume de la meilleure des manières. Merci à tous, paix et prospérité. »

Eoseld s’avança jusqu’au promontoire où il prit la place de son neveu qui vint se placer aux côtés du nouveau capitaine de sa Maison. Le vice-roi prit la parole.

« Je remercie notre roi pour l’honneur qu’il me fait. Je vais avoir pour tâche de reconstruire le Rohan et de lui redonner son ancienne puissance. Les dernières traces d’Hogorwen et de l’Ordre vont disparaître. Les traîtres devront plier ou fuir, seule la mort les attendra dans le cas contraire. Les noires bannières vont tomber, le vert et l’or courront de nouveau sous le soleil. Et c’est à Edoras que nous allons commencer. Nous partirons peu après le déjeuner. Ceux qui voudront se joindre au cortège seront les bienvenus. »

Eoseld redescendit et intima à son neveu de le suivre, ce qu’il fit docilement. Le reste de la Maison du Roi les suivit.

Plus tard, le cortège royal était fin prêt. Fendor avait dit au-revoir à Rihils, qui préférait rester à Aldburg pour veiller sur sa patiente, dame Farma, jusqu’au retour du maréchal. Le cortège était composé du roi, du vice-roi, de la Maison du Roi et de nombreux soldats. Peu de gens du peuple suivaient, ils préféraient sans doute participer à la reconstruction d’Aldburg. Un nouveau pan de l’histoire du Rohan s’ouvrait. Et la première partie se jouerait à Edoras.
Revenir en haut Aller en bas
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Un nouveau logis...[hentaï /terminé]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Bienvenue à Minas Tirith ! :: - Les Terres du Milieu - :: Le Rohan :: Aldburg-
Sauter vers: