Dans les ruelles D'Esgaroth

Aller en bas 
Gallen Mortensen
Vice Roi du Rohan - Champion Rohirrim
Vice Roi du Rohan - Champion Rohirrim
avatar

Nombre de messages : 1569
Age : 41
Localisation : Minas Thirith
Rôle : Vice Roi du Rohan

~ GRIMOIRE ~
- -: Rohirrim
- -: 31 ans
- -:

Mar 9 Nov 2010 - 21:41
La milice commandée par un sergent rugueux mais efficace fit disperser la foule en quelques instants. Les spectateurs braillaient mais quelques coups de pieds bien placés ramenèrent rapidement le calme et calmèrent les esprits echauffés.

Mais en soldat d'expérience, le sergent Thorak aperçut un groupe d'hommes qui avaient pris des bâtons et se ruaient dans les ruelles sombres de la Ville du Cygne.

Déjà un de ses jeune subalternes s'empressa de suivre le pas. mais Thorak lui intima l'ordre de rejoindre les rangs. Le vieux briscard qu'il était connaissait le labyrinthe de la ville , jamais il ne retrouveraient les hommes et ce qu'ils poursuivaient. Et il commençait à faire froid, Thorak remonta le col de sa capeline et ordonna le repli. Il pensait dèjà à une bonne tisane et aux bras doux de la jeune fille de joie qu'il avait repérée dans un bistrot la veille.

La milice partit donc vers les beaux quartiers de la ville, laissant les loups s'entre dévoraient.

-------------------------------------------------------------------------


Erco était tendu, ses reflexes de guerrier le guidait, il allait combattre, comme toujours.

Les pas se firent de plus en plus lourds, les voix de plus en plus proches. plus que quelques secondes et l'escarmouche commencerait.

Puis plus rien !!Plus un seul bruit! Un silence encore plus oppressant que le bruit entendu quelque instant avant.

Erco sentit un souffle chaud , il tourna la tête et découvrit:



Une des plus belles femmes qu'il est jamais vu. Mais comment avait elle fait pour arriver sans bruit.

sa voix claire s'éleva sans animosité

"Vos poursuivants se sont perdus, Comte Skaline, mais cela ne durera pas "


La jeune femme eut un sourire espiégle

"Ne soyez pas surpris seigneur, vous êtes une célébrité en ces lieux et vous n'êtes pas assez discret , votre démonstration de force n'arrange rien, et votre portrait sera votre perte, Comte"

Joignant le geste à la parole, le jeune femme sortit de sapoche le même portrait que celui de Léo et Guizmo

Elle reprit d'un ton sévère

"vous ne tiendrez pas une heure, Comte, soyez en certain,vous ne pouvez pas vous permettre d'attendre plus longtemps vos amis ménestrels. Des centaines de portraits ont été distribués et vous valez 10 000.Suivez moi,Je suis votre seule chance de fuite "

Etrange rencontre , bien informée apparememnt que celle -ci mais Erco devait admettre que cette rencontre avait les beaux yeux qu'il n'avait jamais vus.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Erco Skaline
Ambassadeur du Rohan à Dale
Ambassadeur du Rohan à Dale
avatar

Nombre de messages : 1111
Age : 24
Rôle : Seigneur d'Esgaroth

~ GRIMOIRE ~
- -: Rohirrim, descendant d'Eaden
- -: 31 ans
- -:

Jeu 18 Nov 2010 - 18:31
Erco était plus qu'attentif. Il avait vécu beaucoup de situation étrange, improbable, pourtant ce jour là il crut mourir de peur. Le simple souffle chaud, un peu doux, chaleureux de la jeune femme, lui fit faire un écart. Son arme prête frapper il se stoppa et la regarda de haute en bas. C'était une belle femme, comme il n'en avait jamais vu auparavant. Il baissa presque instinctivement son épée. Comme tout bon chevalier, il avait protégé les femmes, il ne les avait pas frappé. Pourtant dans cette situation, il la releva légèrement par sécurité. Il était à la recherche d'une très belle femme, et c'était dans de telle circonstance qu'il rencontrait, recherché par une ville entière, une femme dont la beauté dépassait de beaucoup le commun des mortels. Sa voix était aussi douce et appelait à la confiance. Trop peut-être.
Le Seigneur Skaline réfléchit. La beauté de la créature qui lui faisait face lui troublait les esprits. Il hésitait à la suivre. Son instinct lui criait de fuir. Un autre instinct plus primaire lui hurlait de la suivre. Il répondit, dans son ton le trouble était bien visible:

-Madame, vous semblez bien informée,....Vous avez sans doute raison, mes Ménestrels tardent, je vous suivrais.

Il avait accepté. Il n'avait pas dit un mot de trop de peur de la vexé. Mais il aurait bien ajouté pour être bien clair: "Si vous essayez de m'avoir, vous subirez mon épée." Il était clair que le Comte avait cédé, accepté la proposition d'aide, mais qu'il restait sur une certaine crainte.
N'ayant pas vu une femme depuis longtemps il restait ébahit par la beauté de sa nouvelle compagne.
Il la suivit sur quelques rues. Il réfléchissait toujours. Ou l'emmenait-t-elle? Avait-il fait le bon choix?
Il finit par demandé sur un ton tout bas, presque de honte:

-Vous connaissez mon nom, ma situation, mais moi j'ignore tout de vous....

Reprenant un peu d'assurance, il enchaîna:

-Qu'elle est votre jolie nom?

La question l'étonna lui-même. Il avait ajouté le terme "jolie" sans même s'en rendre compte. Il n'avait plus parlé ainsi depuis de nombreux mois. Len lui reprocherait sans doute ses paroles qu'il nommerait de "vulgaire, et trop pressée". Il sourit à cette idée. L'aimerait-il un peu? Enfin plutôt est-ce qu'elle lui plaisait?.....Sans doute un peu.

***

Pendant ce temps, le bruit de la venu de l'ancien Comte de la ville s'était propagé comme une traînée de poudre. Les gens commençaient à sortir, certain avait prit leur arme. C'était à croire que la plupart d'entre eux avait oublié les haut-faits d'arme de Seigneur Skaline. Mais mêlé à cette naissance de foule se joignait des amis d'Erco aussi. Dont Gnow, Matthiew et bon nombre des Ménestrels....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gallen Mortensen
Vice Roi du Rohan - Champion Rohirrim
Vice Roi du Rohan - Champion Rohirrim
avatar

Nombre de messages : 1569
Age : 41
Localisation : Minas Thirith
Rôle : Vice Roi du Rohan

~ GRIMOIRE ~
- -: Rohirrim
- -: 31 ans
- -:

Mar 23 Nov 2010 - 21:26

La jeune femme au regard espiègle répondit à Erco d’un air mutin :


« Toujours aussi chevaleresque Skaline »


Nous prendrons du temps pour les civilités un peu plus tard ».

Puis avec une poigne de fer étonnante, la jeune femme prit le poignet du rohirrim et l’emmena sous une porte cochère où siégeait un lourd sac de toile de jute. Devant le regard médusé du chevalier, elle retira sa robe sous laquelle se trouvait une armure de cuir souple adaptée à sa silhouette disons….parfaite. La jolie blonde sortit une robe toute simple et donna au comte des habits solides mais de facture plutôt fruste. Elle passa rapidement a main dans les cheveux courts du chevalier et mit des traces de houille sur e visage buriné du seigneur : Skaline était devenu un rugueux mineur terminant sa dure journée de labeur.

Et comme par miracle quelques minutes plus tard un couple amoureux déambulait dans les rues de la ville Aux Cygnes. Un jeune couple amoureux au regard de la main frêle et fine dans la forte poigne du mineur : un joli couple disaient les passants mais un couple anodin comme tant d’autres.

-----------------------------------------------------------------




Guizmo avait réussi à atteindre la demeure de Dame Miriel , il était persuadé que Skaline l’avait aperçu mais il avait triomphé du célèbre chevalier, il avait été plus rapide.

Il attendait haletant dans l’arrière cour. Caleb arriva lentement faisant jouer ses robustes épaules sous son armure aux reflets étranges.

Le guerrier écouta avec attention le scélérat. Puis il lui tourna le dos scrutant le soleil qui plongeait dans le lac. Caleb aimait cette heure de la journée durant laquelle les formes disparaissaient au profit des couleurs.

Caleb ne réussit pas à admirer à sa juste valeur ce tableau digne d’un maître. Ainsi Skaline était de retour.Caleb eut un frisson qui lui courra le long de l’échine, il craignait ce terrible guerrier, il devait l’avouer mais la peur n’évite pas le danger. Oui,il en parlerait à Dame Miriel , elle arriverait peut être à le convaincre à rejoindre l’ordre avec ses tours de passe-passe. Et si Skaline refusait et bien il devrait le tuer tout simplement. Tout était simple avec l’ordre et Caleb adorait la simplicité. Il suffisait de laisser Skaline venir à lui et Dame Miriel serait l’appât idéal.

Caleb sourit de nouveau au soleil qu’il aimait tant.

Il entendit la voix plaintive et désagréable de Guizmo

« Et ma récompense Maître ?»

Guizmo n’aurait aimé le rictus malsain qui déforma le visage anguleux de Caleb , non il n’aurait pas aimé

--------------------------------------------------------------------------

Le couple continuait son apparente promenade, passant et repassant aux mêmes endroits, s’arrêtant de temps en temps devant les vitrines des boutiques. La jeune femme réussit à perdre Skaline dans sa propre ville.
Puis elle mit un de ses délicat doigt sur la bouche lui intima gentiment le silence, elle recouvrit ses yeux d’un foulard opaque et le mena quelques minutes dans le noir le plus complet.
Et Erco découvrit enfin son lieu d’arrivée, une immense cave éclairée de bougie. Un vrai Capharnaüm, un bouge innommable,partout des scélérats des mendiants, des charlatans, des voleurs , des pickpockets que le comte reconnaissait soit par les mises à prix qu’il avait notifiées soit par des condamnations qu’il avait effectuées.Et curieusement chaque brigand semblait s’écarter devant la jeune femme. Puis un véritable colosse s’interposa devant Erco : Le comte le reconnut immédiatement : le crâne rasé, plus de deux mètres, le visage couturé de cicatrices , une boucle d’oreille en forme de poisson à l’oreille droite, une route du bonheur qui sépare se chicots , un léger zozotement ainsi qu’un léger embonpoint : Oros le boucher condamné par le Comte Skaline suite au meurtre de quatre sentinelles et actuellement en fuite.

« Je lui casserai volontiers un bras » beugla le géant

« Arrête tes bêtises Oros » intima d’une voix qui a l’habituded’être obéie la femme

La guide d’Erco s’assit sur une chaise de bois devant une immense table remplie de bijoux, pierres précieuses et autre pièce d’or. Elle se sert une coupe de vin que Skaline reconnaît comme étant du vin doré elfe, elle en serve un verre pour le comte.

Elle boit une gorgée et fixe d’un regard envoûtant notre héros

« Vous vous posez des questions Comte. Je répondrai à certaines et d’autres resteront sans réponses. Tout d’abord qui je suis. Pour poser les bases de notre confiance mutuelle, je vais vous confiais un de mes surnoms :Le Phénix »


Skaline eut un déclic, ses ménestrels lui avait parlé de ci de là d’un certain phénix qui œuvrait mais ilne se doutait pas qu’il était ou plutôt qu’elle était au sommet d’une telle organisation criminelle

Phénix sourit devant le visage surpris d’Erco. Puis elle parla avec virulence et passion

« Et oui je suis votre double dans l’ombre vous êtes le seigneur de la cité et moi de son ombre. Et il est temps de s’allier Comte, car il plane un mal sur notre ville. Avec vous c’était simple on se faisait prendre vous exerciez la loi. Mais en votre absence d’autres forces sont apparus, utilisant meurtre,chantage, intimidation dans un but de contrôle de la cité qui me déplait. Je vous propose donc une alliance temporaire Skaline : en échange de quelques amnisties mais nous en parlerons si vous acceptez »

Elle reprit son souffle etcontinua plus calmement.

« Je suis votre seule chance Skaline et je sais que vous voudrezvous opposer à cette secte et à mon avis vous savez des choses à son sujet,mais chacun a ses petits secrets »

La jeune femme eut un sourire énigmatiquepuis reprit rapidement

« Ne comptez pas sur vos précieux ménestrels, je connais leur existence, nos ennemis aussi c’est certain, vous êtes seul Skaline »

Phénix se leva d’un bond lançant un regard désarçonnant à Erco

« je vous laisse deux heures Skaline pour accepter , vous pouvez rester dans ma cave et y circuler en toute quiétude, je garantis votre sécurité mais vous ne pourrez pas sortir Comte, évidente question de sûreté »

Le comte vit s’éloigner de sa démarche chaloupée le Phénix. Oros s’était planté derrière lui durant la conversation les bras croisés sur son puissant poitrail. Apparemment il serait son « compagnon » attitré pour les deux prochaines heures.


Puis le comte entendit clairement Phénix parler à une spadassin armée jusqu’aux ongles

« C’est vrai qu’il est mignon le comte, j’en ferai bien mon quatre heures »,

Les deux femmes partirent dans un rire. Lamine d’Oros devint alors franchement patibulaire mais presque.

--------------------------------------------------------------------------

Guizmo fut retrouvé égorgé au début de la nuit parmi les détritus de la taverne. Il n’eut aucune sépulture,la fosse commune attendait « Guizmo le magnifique ». L’ordre mettait fin sa carrière « artistique ».


--------------------------------------------------------------------------

Gnow et Matthew se trouvaient cachés parmi la foule de badauds qui étaient sortie suite aux rumeurs concernant le comte : il était de retour et une fièvre commençait à gagner la population, Skaline avait une réputation de seigneur dur mais juste.
Les ménestrels aux aguets étaient ravis de l’évolution de la situation. C’est à ce moment que l’attaque eut lieu, surgissant de nulle part, quatre silhouettes encapuchonnées jaillirent avec des réflexes inouïs.

Gnow ne vit pas le coup de poing qui le fit s’évanouir. Matthew réussit à bloquer la première attaque, il aperçut un tatouage sombre sur le poignet de son assaillant et un bout de son armure étincelante mais il ne put éviter la manchette sur la nuque qui l’assomma.

Ils furent emmener dans la demeure de Dame Miriel : des otages.

L’Ordre était en route, prêt à écarter tous les obstacles dont Le comte Erco Skaline. Il était seul face à L’Ordre ou pas.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Erco Skaline
Ambassadeur du Rohan à Dale
Ambassadeur du Rohan à Dale
avatar

Nombre de messages : 1111
Age : 24
Rôle : Seigneur d'Esgaroth

~ GRIMOIRE ~
- -: Rohirrim, descendant d'Eaden
- -: 31 ans
- -:

Mar 30 Nov 2010 - 19:25
Erco trouva la cave un peu glauque. Dedans il y avait un ramassis de mécréants qu'il avait condamné à des peines qui ne semblaient pas s'être effectuée. Il en rageait presque. Ce Phénix avait mit en déroute son autorité plusieurs fois, mais jamais il n'avait réussis à les arrêter. A présent qu'il était en leur présence avec leur visage, des informations sur le lieu ou se trouve leur quartier général. S'il y était bien, car il ne s'étonnerait pas d'être dans un repaire temporaire. Il devait s'allier avec eux.....Mettre de côté ses principes de justice....Il hésitait....Enfin non, il n'avait pas le choix. Ses Ménestrels découverts il ne pouvait pas prendre le risque de les envoyer aux casses pipes. Il s'y refusait. Trop d'hommes étaient déjà mort pour rien sous ses ordres. La situation le dépassait. Il n'avait pas la carrure d'un intriguant, et encore moins leurs bagages dans l'art des impostures. C'était du ressorts de Khaldrad. Ce dernier étant absent, il n'avait personne pour le conseiller....A part cette femme, le Phénix.

Oros reste debout pendant presque une heure, avant que le Comte, s'étant décidé, se lève et lâcha non sans montrer sa frustration:

-J'ai décidé!!!

Le boucher répondit d'une voix rauque:

-Tu vas attendre le retour du Phénix. Elle a dit deux heures, qu'une n'est passé.

Puis il se tut dans un mutisme pesant. Le visage de cet homme ressemblait à un masque d'horreur. Erco pouvait se rappeler sa sentence à l'égard d'Oros. Elle avait été dur et sans appel. La peine de mort n'était pas passée loin....A présent il regrettait presque....

Une nouvelle heure passa. Une lenteur à tuer les mouches. Chaque battement de coeur rappelait au Seigneur Skaline qu'une seconde venait de passer. C'était affreusement pénible. En plus Oros respirait comme un cheval ayant galoper sur cinq lieux sans pause.
Enfin le Phénix arriva, toujours aussi belle. Erco sourit, mais se ravisa vite. Il allait parler affaire, rien d'autre ne comptait. Qu'elle soit belle, ou moche, rien ne devait influencer ses décisions. Il se releva:

-Bien, j'ai fais mon choix. si on peut appeler ça un choix....Je serais votre allié le temps que ces troubles passent.

Il se tut et fixa le Phénix yeux dans les yeux attendant sa réponse. Il n'avait dit que le nécessaire et avait évité de parler des conditions. Des amnisties....Il verrait si elles seront acceptable.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gallen Mortensen
Vice Roi du Rohan - Champion Rohirrim
Vice Roi du Rohan - Champion Rohirrim
avatar

Nombre de messages : 1569
Age : 41
Localisation : Minas Thirith
Rôle : Vice Roi du Rohan

~ GRIMOIRE ~
- -: Rohirrim
- -: 31 ans
- -:

Jeu 2 Déc 2010 - 21:53


Le Phénix revient près de la table, enjouée, riant aux éclats. Elle s'assoit avec élégance et fixe la coupe d'argent que n'avait pas touchée Erco

Une voix espiègle elle interrogea le seigneur d'Esgaroth.

"Vous n'avez pas touché ce délicieux breuvage Comte Skaline, vous n'avez pas confiance peut être"

puis joignant le geste à la parole, elle s'empare de la coupe et boit le contenu aux reflets argentés en une seule lampée et déclare:

"Vous voilà rassurer Skaline", elle ponctua sa phrase d'un rire sincère tout en jouant avec une de ses boucles blondes.

Elle posa ses coudes sur la table et mit ses mains en forme de coupe et posa son délicat menton sur ses paumes de mains, son regard devint sévère:

"Très bien Skaline, vous avez fait votre choix. Parlons donc affaire. Je veux l'amnistie pour la bande des voleurs de bijoux de la rue grise que vous connaissez. Votre engagement que mes hommes pourront dions mendier sans être arrêter et l'amnistie pour Oros"

Erco entendit un grondement peut être un assentiment du colosse édenté.

Le Phénix reprit après avoir avalé sa salive

"De plus je veux garder toutes les richesses que nous découvrirons lors de notre alliance"

Le phénix fixait de ses prunelles clairs les yeux ébenes du comte , elle semblait essayer de sonder l'âme du chevalier.

Tout d'un coup la spadassin avec laquelle le Phenix plaisantait il y a quelques instants arriva . Elle parla à voix basse à l'oreille de sa chef.

Puis elle se retira non sans avoir fit un clin d'oeil furtif vers notre héros.

Le phénix resta stoique .Puis sa voix cristalline s'éleva dans l'air froid de la cave.

"Vous plaisez à Annabelle Skaline,mais je viens d'apprendre que deux de vos ménestrels ont été enlevés. Mes hommes savent où ils sont. Prenez vite votre décision .....Seigneur. Il faut agir vite........Seigneur"

La belle releva d'un geste anodin mais au combien élégant et charmant une mèche blonde qui la génait au niveau de ses superbes yeux.

Puis elle attendait un sourire enigmatique aux lèvres la réponse d'Erco.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Erco Skaline
Ambassadeur du Rohan à Dale
Ambassadeur du Rohan à Dale
avatar

Nombre de messages : 1111
Age : 24
Rôle : Seigneur d'Esgaroth

~ GRIMOIRE ~
- -: Rohirrim, descendant d'Eaden
- -: 31 ans
- -:

Dim 5 Déc 2010 - 12:16
Erco réprima toute ses envies de se lever et de partir d'ici. Ce que demandait le phénix était contre ses principes. Donner l'amnistie à Oros, un des plus grand criminel d'Esgaroth!!! Et ces voleurs, il était la justice dans sa ville, s'il commençait à épargner ces criminels, il perdait toute crédibilité. Il serait corrompu....Il serait devenu ce qu'il haïssait le plus, il avait combattu toute sa vie la corruption. Il hésitait de-nouveau.
Il avait besoin de l'aide du Phénix, c'était primordial. Il savait qu'il fallait faire des sacrifices, surtout contre l'Ordre dont la puissance semblait inégalable. Il y avait certes les Loges, mais à présent il se rendait compte que la situation était plus que critique, il fallait agir. Et vite! Il fallait prendre des décisions.
Soudain son hôte lui déclara que deux Ménestrels avaient été kidnappé... Il maudit les Valars comme jamais. Son visage pâlit légèrement. Ce ne pouvait qu'être Matthiew et Gnow, c'étaient les seuls qui devaient sortir ce soir là. Gnow devait par survivre, il était son message, s'il mourrait que dirait-il à ses supérieures?
Il ne réfléchit même pas à sa réponse. Erco Skaline parla d'une voix sûr, trop rapide. Les mots se mangeaient entre eux:

-Très bien, je n'ai pas le choix, j'accepte vos conditions. Oros et la bande des rues grises auront l'amnistie et les mendiants seront libre de mendier, mais prenez garde si ces derniers importunes mes citoyens, il se peut que j'agisse. Faite leur savoir que tout le bas de la ville est à eux, mais les hauts leur sont interdit....Malgré les pouvoirs que j'ai dans Esgaroth, j'ai des comptes à rendre à la noblesse qui n'a pas que de bons sentiments à mon égard....Pour bon nombre d'entre eux je reste le paysan de la Marche qui a débarqué ici...Je ne peux pas me permettre que notre accord soit montré au grand jour, je perdais toute autorité....Et si cela arrivait, vous perdiez tous nos arrangements...

Il fit une pause. Il se passa la main à travers ses cheveux.

-J'ai aussi un compromis à vous proposez, vous connaissez la plupart des voleurs, bandits, tueurs, trafiquants de cette ville....S'ils se tiennent tranquille le temps que cette crise passe, ma police fermera les yeux sur leurs activités....Qu'il n'y aille aucune vague, et ils pourront trafiquer comme ils le veulent...Un trêve temporaire, une alliance contre un Ordre trop puisant qu'en dites-vous?

Il s'était alors avancé vers le Phénix. Il posa une main sur son épaule et dit lentement:

-Ne me répondez pas maintenant, j'ai deux de mes hommes prisonniers qui sont retenus en otage....Je dois y aller....Puis-je partir?

Il était face à elle et il la fixait droit dans les yeux. Erco était de retour, il n'allait plus se cacher! Ses anciennes armes l'attendaient. Amdir serait à nouveau brandit fièrement comme jamais elle ne l'a été.
Dans les yeux du Seigneur une rage de vivre, de gagner, brûlait comme un feu ardant. L'homme fatigué et las qu'il avait été ces dernières semaines s'était envolé. Comme si l'idée d'un nouvel ennemi, d'un nouveau défi le motivait....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gallen Mortensen
Vice Roi du Rohan - Champion Rohirrim
Vice Roi du Rohan - Champion Rohirrim
avatar

Nombre de messages : 1569
Age : 41
Localisation : Minas Thirith
Rôle : Vice Roi du Rohan

~ GRIMOIRE ~
- -: Rohirrim
- -: 31 ans
- -:

Dim 5 Déc 2010 - 19:49


Le phénix ne souriait plus. Elle eut un mouvement de recul lorsque Skaline lui mit la main sur l'épaule. Le comte put sentir Oros se tendre derrière. Mais d'un geste impérieux de la main Phénix stoppa le colosse dans son mouvement.

Pour la première fois de l'entretien et depuis fort longtemps d'ailleurs mais cela Erco ne le savait, Phénix baissa les yeux devant un homme.

Elle se racla la gorge et écouta ,la surprise obscurcissant ses prunelles, le discours enflammé du seigneur d'Esgaroth.

Elle semblait le voir pour la première fois.

Lorsque Erco se redressa de toute sa hauteur pour demander l'autorisation de partir, il était l'incarnation du chevalier. Phénix savait qu'elle ne pourrait pas l'empêcher de partir mais au fond d'elle même elle désirait plus que tout qu'il reste.

Elle s'éclaircit la voix et reprit sur un ton dur et froid. Elle se maudit: pourquoi était elle aussi tranchante avec cet homme ?

"Non seigneur Skaline, je n'accepterai pas que vous partiez seul dans la ville. Je ne remets pas votre bravoure , ni vos dons martiaux en doute mais ils vous auront, leurs moyens sont illimités. Vous parviendrez sûrement à l'antre de nos ennemis mais trop affaibli pour combattre efficacement. J'ai confiance en vous et accepte votre parole donnée.Nous sommes donc dorénavant redevables l'un envers l'autre. Et par ma parole, ce sont tous mes hommes qui le sont."

Oros maugréa derrière le chevalier

Tais toi Oros , j'ai décidé


La voix de Phénix claqua comme un fouet et le géant le visage crispé de colère se renfrogne mais reste silencieux.

La jeune femme blonde claque des doigts et de l'ombre sortent cinq silhouettes élancées vétues de capiline grises, leurs visages recouverts d'un foulard noir. Leur démarche est féline et silencieuse telle celle des elfes immortels.

D'un ton préremptoire, la chef des brigands déclame

"La bande de voleurs de bijoux de la rue grise"

Puis d'une voix de sergent instructueur elle poursuit

"Oros tu viens avec nous et c'est un ordre
"

Elle tourna son visage parfait vers Erco

"Nous sommes alliés maintenant Skaline, je ne vais pas vous laisser tuer dehors ainsi. Je vais vous mener dans l'enceinte de nos adversaires et là ce sera à vous de jouer Seigneur....."

Elle se leva à son tour, toujours revêtue de son armutre de cuir , armée de trois ou quatre dagues à sa ceinture. Anabelle lui apporta une arbalète, la spadassin fit de nouveau un clin d'oeil de biche à notre héros.

Phénix la congédia d'un geste vif de la main.

La belle plongea de nouveau ses yeux émeraude dans le regard du fier chevalier et partit dans un rire mutin.

"J'espère que vous n'avez pas le vertige ,Skaline"

Son rire enfantin se répercutait sur les murs sombres de la cave; Et erco put observer un semblant de sourire sur le visage couturé de cicatrice d'Oros le boucher.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Erco Skaline
Ambassadeur du Rohan à Dale
Ambassadeur du Rohan à Dale
avatar

Nombre de messages : 1111
Age : 24
Rôle : Seigneur d'Esgaroth

~ GRIMOIRE ~
- -: Rohirrim, descendant d'Eaden
- -: 31 ans
- -:

Mar 7 Déc 2010 - 13:13
Erco entrevit ce léger recule. Il ne se demanda même pas à quoi c'était dû. Il avait autre chose à faire. Deux de ses frères d'armes étaient prisonniers de cette Ordre. Et cette fois personne ne l'arrêtera. Au Rohan, il avait perdu, mais cette fois il comptait bien faire entendre parler de lui comme un héros et grand seigneur, et non pas comme un criminel. Cette Ordre méritait de s'éteindre à jamais, et il ferait tout pour cela, même s'il devait sacrifier sa propre vie...

Il comprit bien vite que Phénix l'accompagnerait partout ou il irait, et que plusieurs de ses meilleurs éléments feraient de même. Ce n'était pas négociable, et au fond ça rassurait un peu le Seigneur Skaline. Il savait qu'à présent il avait une bonne chance de réussir à libérer Esgaroth. Une nouvelle fois...Il avait l'impression que l'ennemi ne changeait jamais et qu'il serait toujours présent. Il y a pas moins de cinq ans, il abattait un Tyran à quelques pâtés de maison d'ici. Aujourd'hui, il allait devoir encore une fois faire jouer son épée....C'était sans fin....Il désespérait presque certain jour. Surtout la nuit lorsqu'il se réveillait en sursaut le visage d'un défunt compagnon d'arme le regardant l'air de lui demander "pourquoi moi?". Alors le rohirrime retenait ses larmes....Il n'avait pas de réponse. La vie était prise ou donne de façon arbitraire. Beaucoup d'homme mort méritaient la vie, et inversement, beaucoup de criminel méritaient la mort, pourtant ils vivaient...Ce n'était la juste, mais on n'y pouvait rien.

Il répondit simplement:

-Si j'ai le vertige? Non, je ne pense pas....Par contre, il faudra faire un tour chez Matthiew....Nous ne perdrons que quelques minutes, je ne vais pas revenir au grand jour en tant que simple voyageur, mais en tant que Seigneur de cette Ville...Et pour cela je dois aller cherchez mes armes....Vous n'y voyez aucune inconvénient j'espère?

Il sourit, un sourire espiègle, à Phénix....L'heure allait bientôt être celles des armes. Un tel sourire paraissait totallement hors-contexte. Pourtant il détendit un peu l'atmosphère. C'était comme un rayon de soleil dans un brouillard....Un sourire pouvait redonner de l'espoir, remotiver les troupes, redonner du courage. C'était rien en soit, et pourtant quelle bien ça pouvait faire!!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gallen Mortensen
Vice Roi du Rohan - Champion Rohirrim
Vice Roi du Rohan - Champion Rohirrim
avatar

Nombre de messages : 1569
Age : 41
Localisation : Minas Thirith
Rôle : Vice Roi du Rohan

~ GRIMOIRE ~
- -: Rohirrim
- -: 31 ans
- -:

Mar 7 Déc 2010 - 22:01



Caleb fixait toujours le ciel qui était devenu menaçant avec le crépuscule.il serra les poing et parla seul contre les cieux

"Tu es là Skaline, je sais que tu arrives, je t'attends"


Le guerrier de l'ordre n'eut pas à se retourner pour savoir que ces Hommes étaient derrière lui attendant ses ordres aux garde à vous.

Caleb se retourna lentement, un rictus malfaisant lui barra le visage . Devant lui formant un arc de cercle sept hommes en tuniques noires, des soldats , des guerriers, des fervents membres de l'Ordre, des hommes formés par Caleb lui même, des hommes sur lesquels il pouvait compter, les meilleurs. Il se sentit rassuré, il ne pouvait pas échouer avec une telle "armée". Cette fois ce fut un sourire qui traversa son visage.

Sa voix gracieuse s'adressa à ses hommes prêts à mourir pour lui. Les reflets du soleil couchant jouaient sur son armure si particulière, il était en cet instant un puissant chef de meute.

"Skaline, va venir et nous allons l'accueillir. Il viendra ce soir, je le sens. Nous allons faire en sorte qu'il rencontre la Dame D'esgaroth et nous attendrons le résultat de la confrontation et si notre Dame d'Esgaroth échoue, nous agirons. Faisons en sorte que Skaline parvienne à nous. maintenez les tours de gardes avec les minables que nous avons engagés, ne les avertissez pas de la venue du chevalier. Il passera avec facilité, ce serait dommage qu'il nous déçoit et ne parvienne pas à son objectif"

Le sourire s'élargit et ses oreilles remontent légérement faisant ressembler Caleb à un loup.

Puis ses pas résonnent sur le parquet de la salle d'armes et il lance à ses hommes obéissants mais comment pourrait il en être autrement avec l'Ordre

"Dépéchons nous, nous avons de nombreuses choses à faire et peu de temps"

---------------------------------------------------------------------




Le phénix scrutait toujours de son regard émeraude le chevalier. Elle répondit juste d'un ton moqueur

"Bien mon tit Comte"

La bande des voleurs de bijoux de la rue grise prit la tête du groupe, suivie du Phénis, d'Erco et d'Oros qui semblait décider à rester juste derrière le comte, décidé à le surveiller.

Le colosse avait pris avec lui deux dagues et une impresssionnante hache aiguisée.La bande de voleurs avaient des tuniques mais de nombeuses armes devaient être dissimulées en dessous.

La petite troupe passa une porte de bois de chêne au fond de la cave et s'enfonça dans les ténèbres.

Le phénix lança juste à la cantonade

"Ne profitez pas du noir petit canaillou"


Les brigands semblaient parfaitement dns le noir. Erco pour sa part devait se fier à son ouie. Seule la respiration lourde d'Oros était un lien avec la réalité pour le seigneur d'Esgaroth.

Combien de temps le groupe marcha ainsi, impossible de le déterminer mais Erco était complétement désorienté.

Puis ils s'immobilisèrent , un des monte en l'air ouvra une espèce d'égoutille et il se retrouvèrent dans une ruelle juste en face de la demeure de matthew;

la troupe était sortie.Le phénix avait l'air tendu

"Voilà comment on va procéder, trois de mes hommes vont faire le guet, Oros va aller avec vous . En cas de coup dur il saura vous épauler. Moi je vous attend là haut, je vous couvre avec un autre de mes hommes. Ensuite nous irons à vers notre objectif"

Alliant le geste à la parole, elle monta le mur en face d'eux, il ya aviat des prises camouflées sur toute la hauteur du mur, il devait être possible de monter ur le toit sans trop de difficulté.

Le phenix claqua des doigts , trois hommes en capes grises s'éclipsèrent en silence dans la foule. Puis elle fonça avec l'autre homme vers le mur et commenàça son escalade. elle lança au dessus de son épaule

"Mefiez vous Skaline , il sont partout ".


Et voilà Erco était seul , il était à une vingtaine de mètres de son épée mais jamais elle ne lui avait paru aussi loin. Oros le fixait impassible.

-----------------------------------------------------------------------

Ils était huit , cachés dans la foule. il attendaitla venue possible d'Erco Skaline, des agents de l'ordre armés d'arbalète et d"'épées , des guerriers disciplinés. Il sont là pour le tuer, plus que motivé puisque l'ordre a décrété son élimination ........

les trois hommes du Phénix repérèrent quatre des agents, Le phénix en hauteur en repéra un autre. Ils seront vite maitrisés, mais trois restaient invisibles mis à des yeux exercés, ils étaient doués et motivés.

La récupération de l'épée s'annonçait difficile.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Erco Skaline
Ambassadeur du Rohan à Dale
Ambassadeur du Rohan à Dale
avatar

Nombre de messages : 1111
Age : 24
Rôle : Seigneur d'Esgaroth

~ GRIMOIRE ~
- -: Rohirrim, descendant d'Eaden
- -: 31 ans
- -:

Sam 11 Déc 2010 - 16:40
Le trajet fut aérien. Erco s'en était douté assez vite en gravissant un escalier, mais il ne s'était jamais imaginé les toits d'Esgaroth aussi haut. En plus dans le noir le plus complet, c'était presque une mission suicide. Il marchait à l'instinct, seul son ouïe lui était utile. Sa vision était réduite à quelques ombres grises foncées....Autant dire que ce n'était pas d'une grand utilité à une tel hauteur. Il faillit plusieurs fois chuté et se rompre les os une dizaine de mètres, par endroit, plus bas. Mais il devait bien avouer que leur avancée était rapide et discrète. Exactement ce qu'ils leur fallaient!!!

Bientôt, ils furent en position en face de leur premier but: la maison de Matthiew. Ils étaient redescendus par une sorte de porte cachée qui les
avait mené tout droit dans la rue.
Le Seigneur Skaline ferma les yeux quelques instants. Il réfléchissait. Il allait devoir traverser une ruelle sans doute bondée d'agents adverses. Malgré le soutien du Phénix et de ses hommes, il allait devoir en découdre. Il les rouvrit et dit d'une voix posée:

-Oros, vous allez sortir d'ici en premier et
vous placée de côté....J'attendrais un moment, puis je sortirais. Et
après....Advienne ce qui adviendra.


Il se tut, il espérait qu'Oros ne se ferait pas repérer, et ainsi, il aurait une chance de tout faire basculer une fois les voleurs des ours grises et Oros auront montrer leur soutien....Qui donc hésiterait à dégainer son épée en
voyant un homme s'avancer seul....Personne....Le problème était que si
les nombres de fanatiques dépassaient les dix quinze, ça tournerait au massacre d'Oros et du Seigneur Skaline. Le Boucher sortit et se mit en position, feignant de s'intéresser à une affiche montrant le Seigneur Skaline...C'était plus qu'ironique.
Sur les toits, les "anges gardiens" du rohirrime étaient également prêt.
Déjà quatre des agents de l'Ordre avaient été repéré par les "anges".
Alors Erco s'avança. Il avait recouvert sa posture de Seigneur. Il allait
récupérer ses armes et en finir avec toute cette histoire. Il comptait
le faire fièrement....

Presque aussitôt que la tête d'Erco apparut. Un homme dégaina une épée, sept autres le suivirent....Quatre traits fendirent l'air et abattit ces "soldats" en plein dans leur charge. Seul trois échappèrent à ces tirs mortels. Oros poussa plusieurs passants et intercepta un des survivants. Il était violent.
Son surnom le Boucher était choisi à juste titre, même armé de deux dagues, il restait un tueur agressif....

Pour Erco la tâche était plus ardue. Il était aux mains avec deux adversaires. Ils n'avaient rien n'avoir entre eux, pourtant le Seigneur Skaline voyait la trace laisser par l'Ordre. Une rage similaire animait ces deux hommes. Une
rage démesurée, celle des fanatiques.
Il dégaina son épée d'un geste empli de fierté et de grâce. Aussitôt après il parait la première attaque. Les passants autours s'écartèrent. Les plus informées reconnurent leur Seigneur. Bientôt un rond s'était formé autour d'eux.

Erco ressentait l'adrénaline lui monter à la tête. Chaque geste était fait
sans la moindre réflexion. Il tourna sur lui-même et asséna un violent
coup qui fut parer avec habileté. Ces deux gaillards sortaient du lot,
ils avaient été bien entrainé. Beaucoup mieux que ceux qu'il avait
affronté au Rohan. Feinte après feinte, le Comte parvint à percer la défense de l'un. La lame trancha la chair tendre du bras, un jet de sang l'éclaboussa. Pourtant l'homme ne poussa pas le moindre cris, il riposta sans attendre. Durant encore cinq minutes, les trois guerriers de battirent sans montrer un seul signe de fatigue....
Soudain, un cri cinglant perça le "silence" des combats. Oros avait barré le torse de son adversaire, laissant une longe trace sanglante sur sa victime qui s'écroulait lâchant ses armes. Il s'avançait alors pour aider Erco...Ce dernier saisit la diversion occasionnée par son allié pour frapper de toute ses forces. Il rencontra une lame, mais le coup l'envoya voler plus loin dans un bruit de métal cassé. Son épée pénétra violemment dans le torse du fanatique, le tuant. L'autre attaqua, Erco se jeta en arrière, mais le coup parvint in-extrémis à le toucher. Il roula et se remis debout, il tenait son épée tant bien que mal. Un regard de tueur animait ses yeux. Il lança à Oros un sourire carnassier sur les lèvres:

-Va chercher mes armes, ils sont dans la chambre du haut, dans un sac de gros cuir. Prend le et rejoint moi!!!

Puis se tournant vers son adversaire. Ce dernier était en confiance, il venait de blessé l'un des héros de la grande Guerre du Nord. En plus son chef l'avait mis en garde contre ce rohirrim. Le tuer, lui donnerait d'énorme honneur au sein de l'Ordre....Peut-être même un poste plus élever... Erco prononça lentement:

-Tu sais qui je suis n'est-ce pas? Tu es là pour me tuer...Et bien je vais te dire quelque chose....Tu as tords....C'est toi qui va mourir.

Et il chargea. L'agent avait eut tord. La blessure qu'il avait jugé grave n'était guère plus qu'une coupure sur l'avant bras d'Erco. Il ne put même pas riposter. La lame du Comte fendit l'air et trancha la tête aussi sec d'une guillotine. Un jet de sang s'envola, comme la vie de ce pauvre homme qui s'écroula sans tête comme une larve....

Hrp désolé de la mise en page Gallen j'ai eut un petit problème :P Hrp
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gallen Mortensen
Vice Roi du Rohan - Champion Rohirrim
Vice Roi du Rohan - Champion Rohirrim
avatar

Nombre de messages : 1569
Age : 41
Localisation : Minas Thirith
Rôle : Vice Roi du Rohan

~ GRIMOIRE ~
- -: Rohirrim
- -: 31 ans
- -:

Dim 12 Déc 2010 - 17:45
Oros ressortit de la demeure du ménestrel au moment où la tête de l'agent sombre touchait le sol pavé.Il avait sur l'épaule gauche le gros sac de cuir de Skaline; Il observa u instant la scène.

Skaline put voir à la limite de son champ de vision, ses compagnons à la démarche féline fonçaient vers la batisse sur le toit duquel se trouvait Le Phénix.

Skaline son épée ensanglantée tenait en respect la foule. oros bondit vers lui. De sa voix gutturale , il lui signifia

"Il faut y aller avant qu'il ne réagissent"

Oros avait l'expérience des meurtre, il en avait fait quelques uns en plein jour

Le colosse fendit la foule, il conseilla le comte

"Marchez sans courir, ne les regardez pas dans les yeux"

Oros ouvrit la voix; lorqu'un homme avança vers lui, une fèche tranperça son épaule. L'assassin envoya un large coup de coude sur un autre.

le duo avançait rapidement . plus qu'une petite vingtaine de mètres, lorsque la foula gronda, semblant se réveiller tel un démon endormi. En plus une femme hurla

"C'est lui je le reconnais c'est Skaline"

ce fut le signal de l'hallali, des cris de joie montèrent , suivi de cris contre le comte. La foule commença à se faire menaçante.

Oros cria alors "On court"

puis un déluge de traits protégea les deux hommes. La batisse se rapprocha.

Lorqu'un Homme tout de noir vétu s'interposa devant le Comte. Le regard des deux hommes se croisèrent. Un agent qui était resté dans l'Ombre se trouvait devent Skaline, une épée de bonne facture à la main. Le comte put apercevoir le commencement de son tatouage sous la manche de son bras droit. Son visage était caché mais Erco pouvait sentir sa détermination.

Puis un jeune garçon qui était avec sa mère se retrouva à coté des deux hommes emporté par la houle humaine. Rapide comme un serpent, l'agent s'empara de l'enfant et mis son épée sur la gorge du garçonnet qui hurla.

La voix de l'agent était étonnament belle

"Rend toi , Skaline ou il mourra !!"

Oros continuait son avancée. Il hurla

"Phénix, tue les"


---------------------------------------------------------------------




Phénix sur le topit , tirait flèche sur flèche, elle réussissait à couvrir Erco. Elle entendit le cri d'Oros.

Pas d'angle de tir

Elle dit simplement à ses comparses

"Couvrons le , le mieux que nous le pouvons il s'en sortira il est doué"
.Sa voix était sincère;

Les tirs reprirent et Erco put voir les Hommes qui voulaient l'attaquer , tomber come des mouches.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Erco Skaline
Ambassadeur du Rohan à Dale
Ambassadeur du Rohan à Dale
avatar

Nombre de messages : 1111
Age : 24
Rôle : Seigneur d'Esgaroth

~ GRIMOIRE ~
- -: Rohirrim, descendant d'Eaden
- -: 31 ans
- -:

Mar 21 Déc 2010 - 1:19
Erco se stoppa net en voyant l'enfant prit en otage. Il fixait l'agent de l'Ordre. La foule s'arrêta de bouger dans tout les sens. La mère cria, priant le Seigneur Skaline de se rendre. Ce dernier essayait de réfléchir, il finit pas ordonner à la mère d'un ton sans appel:

-Tais-toi!

La pauvre femme ravala un cri et tomba à genou, implorant par des gestes et un sanglot réfréné. Il avait pitié de cette femme. Elle voulait par dessus tout récupérer son enfant. Il devait avoir huit ans, guère plus. Trop jeune pour mourir. Pourtant Erco devait continuer, c'était son rôle! Il devait affronter cette Miriel. Se rendre serait tout abandonner. En tant que Seigneur d'Esgaroth, il avait des obligations pour l'ensemble de la ville...Et par dessus tout étant un Passeur, il devait servir l'intérêt des Peuples Libres. Des sacrifices étaient des fois exigés...Même s'ils étaient affreux....

Il lança un dernier regard à la mère, puis dit simplement:

-Je me rends.

Le ton était neutre, sans émotion. Il avait prit sa décision. Il pouvait accepter de sacrifier des soldats. Ils savaient dans quoi ils s'engageaient en rejoignant l'armé. Ce gamin n'avait rien décidé. C'était une victime. Erco jeta son arme dans un geste de rage, puis leva les bras.

-Libère-le!

L'agent hésitait. Erco avait une solide réputation de guerrier. Libérer son otage pouvait lui être fatal. En même temps, le rohirrim n'avait plus aucune arme sur lui. L'homme de l'Ordre avait une épée, et cinq dagues. Il ne pouvait que gagner face à une personne désarmée.
Erco fit un pas, les mains levées. Il réitéra sa demande:

-Lâche le....Je me rends..... Je vais te tendre mes mains, et tu les attacheras solidement, puis je te suivrais jusqu'à ta maitresse. Mais lâche-le!

Voyant que l'agent ne bougeait pas. Le Comte d'Esgaroth tendit ses mains devant lui, les paumes bien ouvertes en signe de reddition....L'agent fini par jeter l'enfant de côté avec violence. Le gamin roula et courut jusqu'à sa mère. Ils s'étreignirent en pleurant de joie.

Erco s'avança jusqu'à être à deux pas de l'agent. Les bras toujours tendus en avant....S'en était finit pour Skaline....Il se rendait....

Soudain, Erco frappa. Rapide et violent. Sa paume ouverte éclata le nez de son adversaire. La tête partit en arrière. Un deuxième coup, encore plus violent que le premier, porté à la gorge brisa la trachée. L'agent de l'Ordre se plia en deux. Déjà le rohirrim dégaina une dague de sa botte. Il mit fin à la vie de son adversaire d'un coup sec et précis. Il murmura:

-Je ne me rends jamais.

Et il s'élança sur les traces d'Oros. La foule était encore pétrifié. La plupart n'avait rien suivit d'un bref duel. Trois frappes portées en une dizaine de secondes. Un enchainement fatal, rodé par des années de combats.

Erco était libre!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gallen Mortensen
Vice Roi du Rohan - Champion Rohirrim
Vice Roi du Rohan - Champion Rohirrim
avatar

Nombre de messages : 1569
Age : 41
Localisation : Minas Thirith
Rôle : Vice Roi du Rohan

~ GRIMOIRE ~
- -: Rohirrim
- -: 31 ans
- -:

Ven 24 Déc 2010 - 13:35
Une chappe de plomb s'abattit sur la foule. Tous étaient medusés. Les regards étaient pétrifiés , fixés sur l'homme au visage ensanglanté , mort devant la fureur du comte. D'ailleurs les rumeurs commen cèrent dans les ruelles de la ville sur le Lac. On disait qu'un guerrier revenu d'outre tombe tuait à main nue tous ses opposants, il lui suffisait de regarder ses nnemis pour les occire.Les ragots habituels.

Skaline toujiours calme avança vers l'autre coté de la rue et monta avec dextérité vers Le phenix et ses sbires.

Nul ne le dérangea, en cet instant Erco Skaline était un dieu pour la populace qui l'adorait et le craignait à la fois.

Seule la mère le fixait, les yeux remplis de larmes . Entre deux sanglots, elle fixa les épaules de ce guerrier qui avait sauvé son fils . Elle eut un autre fils quelques années plus tard qu'elle nomma Erco en hommage à son comte.Mais ceci est une autre histoire.....

Skaline atteint enfin le toit. Oros le regardait d'un air bizzarre ,le géant répétait sans cesse de sa voix désagréable en opposition complête avec son physique de lutteur

"j'ai jamais vu cela, jamais"


Sa chef lui imposa le silence d'un brusque

"Mais ferme la , débile,tu nous fatigues"
Les brigands de la rue grise le saluèrent d'un signe de tête respectueux.

Puis le Phénix le regarda un long moment


Elle s'ébroua et d'un ton dur reprit

"Allons y, votre démonstration de force va attirer nos ennemis"
Mais Erco dut apercevoir de l'admiration dans le regard clair de la jeune femme.

Oros prit l'arrière garde mais auparavant il déclara au comte

"Laissez moi porter votre sac Comte, cela sera un honneur pour moi"

La petite troupe reprit son chemin sur les hauteurs de la ville . une bonne demi heure et il arrivèrent enfin à destination: l'hotel particulier de la Dame d'Esgaroth.

Erco connaissait cette demeure, elle servait de logement pour une des maitresses de l'ancien seigneur de la Ville.

L'arrière cour était en contrebas, deux gardes effectuaient leur ronde. Immédiatement Erco put s'apercevoir que ces Hommes n'étaient pas des professionnels. D'aillleurs deux traits précis d'arbalètes firent taire à jamais ces amateurs.

Dans l'instant les braqueurs de bijoux lancèrent des cordes elfiques pour glisser en douceur vers l'arrière cour.

Déjà le chef de la bande s'executa. Le Phénix, Oros et Skaline attendaient un instant. Les voleurs sécurisaient la zone. Ensuite il suivrait leur pas.

C'est à cet instant que le Phénix se décida à parler à Erco

"Comte, mefions nous, je m'attends à trouver de l'opposition, c'est trop facile pour l'instant. Notre ennemi est la Dame d'Esgaroth une elfe millénaire, une magicienne d'après certains. Nous savons de sources sûres qu'elle posséde une garde à son service: des soldats aguerris. Nous sécuriserons le corridor tandis que vous parlerez avec la dame d'Esgaroth, nous protégerons vos arrières,Comte.Je n'irai pas la voir avec vous, je crains trop cette femmes et sa magie mais vous Skaline, vous êtes un chevalier vous saurez résister. je le sais, j'ai confiance en vous"

Puis elle avala sa salive et ajouta précipitamment

"Faites ......fais attention à toi........Erco"


un silence gêné se créa entre le jeune femme et le rohirrim.

Cet instant de grâce fut stoppé par Praos qui leur dit d'un ton brusque

"On doit y aller"

-------------------------------------------------------------------------------------------------------------




Quoi ? Que dis tu , il a essayé de tuer Skaline?

L'agent de l'OCF recula d'un pas devant la fureur de son chef. Caleb reprit de plus belle avec véhémence


"Ils ne savent pas obéir. J'avais dit de le ramener vivant. Il a de la chance d'être mort, je leui aurai arraché le coeur avec les dents"

Cette fois, les sept guerriers d'élite de l'OCF reculèrent tous. Aucun ne doutait que Caleb était capable d'une telle exaction. Pour hurler sa rage, Caleb frappa de sa main gantée le meur blanc immaculé.

Ses hommes restèrent stoiques, déglutissant néanmoins, Caleb était prompt à la colère, il n'acceptait pas la désobéissance, et surtout pas l'incompétence. On disait d'ailleurs qu'il était un des chefs les plus durs de l'ordre. Mais chacun des sept était fier de le suivre, il mourraient tous pour lui et surtout pour l'ordre.

Caleb se calma enfin, il plongea son reagrd dans une fenêtre dans laquelle se reflétait le soleil. il aimait tellement l'astre rougeoyant.

Puis il sentit une présence derrière lui, Dame Miriel qui le fixait avec son calme habituel.

Les agents sombres saluèrent la dame d'Esgaroth et s'éclipsèrent, il rejoignirent la pièce secrète dans les appartements de dame Miriel , prêts à intervenir.

L'elfe observa un instant Caleb et sa voix s'éleva avec grâce

"je sens de la rage Caleb et de la .......peur en toi "

Seule Miriel pouvait parler ainsi au puissant Guerrier qui répondit d'un ton bourru

"Skaline n'est pas un homme à prendre à la légère et apparemment il a des alliers mystérieux. je n'ai pas peur mais je ne les sous estime pas"

Puis d'un ton tranchant elle continua

"Non tu as peur ,Caleb"

Cette fois le guerrier baissa le regard devant l'elfe qui sembalit lire en lui comme dans un livre ouvert.

elle poursuivit d'un ton plus doux

"Ne t'inquiéte pas, Skaline est intelligent, il se joindra à nous devant mes arguments"
Puis elle ferma un instant les yeux et les ouvrit rapidement elle dit simplement


"Il arrive"

Caleb répondit juste

"bien".


Puis semblant voler Miriel se dirigea vers ses appartement. Caleb souffla un bon coup. Il pensa aux deux menestrels qu'il détenait, il avait des atouts dans la manche. Puis il regarda de nouveau le soleil et se demanda s'il le reverrait demain.

Rien n'était moins sûr.

Puis déterminé il partit rejoindre ses hommes dans leur cachette, prêts à bondir.






Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Erco Skaline
Ambassadeur du Rohan à Dale
Ambassadeur du Rohan à Dale
avatar

Nombre de messages : 1111
Age : 24
Rôle : Seigneur d'Esgaroth

~ GRIMOIRE ~
- -: Rohirrim, descendant d'Eaden
- -: 31 ans
- -:

Dim 2 Jan 2011 - 14:00
A présent Erco avait retrouvé une partie de son ancien statut. Il était sûr qu'après sa démonstration de force aucun citoyen ne tenterait quoique ce soit contre lui. C'était déjà ça, mais au fond de lui il regrettait d'avoir du utiliser sa force pour récupérer le respect de son peuple....D'un autre côté un Seigneur est reconnu par ses actions, et bien souvent elles sont violente....On ne peut rien contre ça, c'est une sorte de tradition...
Il répondit d'un sourire à Oros et lui tendit son sac. Il l'aurait bien gardé, mais le boucher pouvait être un allié efficace, lui refuser ce "privilège" comme il l'appelait risquait de le vexé. C'est ainsi qu'Oros transporta les armes du Comte Skaline.

Enfin, ils arrivèrent en vue de leur but. Une grande maison. Il l'avait déjà visité pas mal de fois. Elle avait de nombreuses pièces et une très belle cour qui leur servira sans aucun doute de porte d'entrée. Erco ordonna:

-Attendez, j'ai mes armes à revêtir....Ça ne prendra que quelques minutes....

Le groupe s'arrêta. Le Phénix grogna, mais ne refusa pas. Elle l'avait aidé à aller les rechercher, c'était bien pour qu'il les porte...
Le rohirrim revêtu son armure, pièce après pièce. Elle n'avait pas perdu de sa beauté. Un alliage de mithril et d'argent la rendait plus résistante que beaucoup d'armure....Par dessus il enfila le tabard noir orné d'un corbeau blanc d'Esgaroth. Amdir mise sur sa gauche, et son bouclier dans son dos, il avait tout du chevalier. Ça changeait bien des habits de vagabond comme l'avait connu le Phénix. Une médaille était accrochée vers le coeur. La médaille que tous les héros de la Guerre du Nord avaient reçu. Il ne l'avait jamais portée, pour lui elle ne représentait pas grand chose, mais aujourd'hui il avait le pré-sentiment qu'il aurait à se rappeler de ses actions passées pour ne pas céder....
Il fit un signe de la tête, et moins de dix minutes, plus tard le groupe était dans la cour. Erco jeta un sourire au Phénix, un sourire de confiance comme pour dire: n'ayez crainte, il ne m'arrivera rien. Mais au fond de lui le Seigneur Skaline savait qu'il mentait, chaque combat pouvait être le dernier, et aujourd'hui plus que jamais il sentait son ventre se contracter....Un signe de la peur...
Secouant la tête comme pour oublier ce maux, il mena ses alliés à travers la cour jusque à l'intérieure. Ils arrivèrent devant un grand escalier. La salle était vide. Erco murmura:

-Elle doit se trouver à l'étage. Venez, prenez garde c'est trop calme...

Il posa en premier le pied sur la première marche, puis il monta. Le Phénix était à ses côtés. Elle était ferme et droite. Le rohirrim pouvait voir ces yeux bouger sans cesse de droite à gauche, de haut en bas cherchant un pièce, un tireur, etc.
Mais rien, ils arrivèrent en haut. Au bout du couloir, il y avait une porte ouverte, sans le moindre garde. C'était louche. Du reste à part ceux de dehors, aucun garde n'avait été croisée. Erco dit:

-Elle doit être au fond à droite, j'irais seul. Vous avez fait votre travail, et notre accord sera respecté quoiqu'il se passe, n'ayez crainte. Vous n'avez pas à risquer vos vies pour moi... Madame, nous nous reverrons bien assez tôt, mais cette fois j'espère que vous ne me banderez pas les yeux.

Il lui sourit et fit un premier pas vers son destin...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gallen Mortensen
Vice Roi du Rohan - Champion Rohirrim
Vice Roi du Rohan - Champion Rohirrim
avatar

Nombre de messages : 1569
Age : 41
Localisation : Minas Thirith
Rôle : Vice Roi du Rohan

~ GRIMOIRE ~
- -: Rohirrim
- -: 31 ans
- -:

Lun 3 Jan 2011 - 21:52
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




Revenir en haut Aller en bas
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Course poursuite dans les ruelles
» Un soir dans les ruelles de Madorass [libre]
» Elle se glissait dans les ruelles [libre]
» Dans les ruelles pavées [Bastet]
» Dans l'antre de la Dame d'Esgaroth

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Bienvenue à Minas Tirith ! :: - Les Terres du Milieu - :: Le Rhovanion :: Royaume de Dale :: Esgaroth-
Sauter vers: