Au grand jour

Aller en bas 
Fendor
Roi de la Marche
Roi de la Marche
avatar

Nombre de messages : 1043
Age : 26
Localisation : Isengard - Rohan
Rôle : Roi de la Marche

~ GRIMOIRE ~
- -: Rohirrim
- -: 12 ans
- -:

Dim 8 Mai 2011 - 11:36
Retour au Rohan. Les huit compagnons revenaient enfin de leur séjour en Arnor. Les choses sérieuses allaient pouvoir commencer. La première étape était le Gouffre de Helm. L’endroit était parfait pour s’y établir, la forteresse pourrait les protéger si jamais l’Usurpateur décidait de les éliminer. Mais avant ça, il fallait la conquérir. Pour cela, Fendor avait avec lui le meilleur avantage qui fut : l’ancien Seigneur de Helm. Mesald fut donc envoyé là-bas pour tâter le terrain. Entre l’Usurpateur, son fils Orwen et maintenant le prince Fendor, difficile de savoir à qui allait leur allégeance. Pour ne pas y aller seul, Rihils accompagna Mesald, ayant travaillé comme guérisseur au Gouffre auparavant, il était le mieux placé pour cela.

Les deux Rohirrims grimpèrent au trot le chemin pavé qui menait aux portes de Fort-le-Cor. Arrivés devant elles, ils les trouvèrent bien évidemment fermées, les temps n’étaient plus sûrs désormais… Les gardes les interrogèrent.

« Qui va là ? cria l’un d’eux.
-Vous ne reconnaissez plus votre seigneur ? gronda Mesald.
-Nous n’avons plus de seigneur, nous sommes sous les ordres de Feoren Theofinson, Maréchal de la Marche Ouest.
-Très bien très bien, alors laissez-moi me présenter, Mesald, Seigneur de Helm, plus en fonction comme vous le savez si bien. Et voici Rihils, un ami à moi, il travaillait ici aussi avant, en tant que guérisseur.
-Seigneur Mesald ? Excusez-nous, nous ne vous avions pas reconnu. Entrez, vous êtes ici chez vous. »

Le garde ordonna qu’on ouvre les portes. Les deux hommes les franchirent au pas.

***

Loin de là, Fendor et ses compagnons campaient dans un endroit isolé. Les quatre Chevaliers bavardaient entre eux tandis qu’Eoseld enseignait l’escrime à son neveu avec des épées de bois.

« Plus haut la garde ! »

Fendor eut juste le temps de lever son épée qu’Eoseld était déjà sur lui. Le jeune prince para en catastrophe avant de reculer. Mais son oncle ne lui laissa pas le temps de se repositionner, il l’attaqua et le désarma sans difficulté.

« C’est lent tout ça ! cria-t-il. Bouge ! Rapidité, souplesse et agilité ! Si tu n’as pas la force avec toi, tu dois compenser avec le reste.
-Quand pourrais-je me battre avec une véritable épée ?
-Le jour où tu seras capable de te battre avec du bois. Aller, reprenons ! »

L’entraînement continua ainsi en attendant des nouvelles de Mesald.

***


À Fort-le-Cor, les deux Chevaliers faisaient le tour du propriétaire en attendant Theofinson. Le garde de la porte les avait prévenus qu’il s’était absenté mais qu’il devrait revenir sous peu. Mesald fut rassurer de voir que les installations étaient bien tenues, mais moins de voir que le nombre de gardes de Helm avait nettement diminué, et à vrai dire, le nombre de soldats tout simplement. Peut-être que l’Usurpateur avait réquisitionné plus de troupes de son côté, mais cela ou autre chose, le Gouffre était en sous-effectif. Cependant, les paysans étaient plus nombreux à s’être installés là, la guerre civile n’étaient pas pour eux. Il était temps que la paix revienne en Rohan, les choses allaient plus mal encore qu’ils ne le pensaient.

***


Du côté du campement du prince, les deux bretteurs s’étaient arrêtés. Si Eoseld avait l’air encore en forme, ce n’était pas le cas du garçon qui était en sueur et dont le bras droit tremblait encore des assauts répétés qu’il avait dû parer. Fendor regrettait de ne pas être à Fort-le-Cor, il aurait pu se reposer convenablement, se laver et manger à sa convenance.

« Mon oncle, pourquoi n’avons-nous pas tous été directement au fort ? interrogea le prince.
-Nous devons d’abord savoir à qui va leur allégeance, répondit tranquillement Eoseld.
-Mais nous aurions pu nous imposer, je suis l’héritier légitime et donc leur prince à tous !
-Mon garçon… Ce n’est pas faute de le répéter, aussi légitime que tu sois, l’Usurpateur ne te cèdera pas sa place, et son fils qui revendique aussi le trône ne le fera sûrement pas non plus. Et sache, ajouta-t-il très sérieusement, qu’agir en s’imposant n’est rarement la meilleure méthode. Je dois t’avouer que ta façon de penser m’inquiète de plus en plus. Je ne me souviens pas t’avoir appris la tyrannie. Sache que pour conquérir le royaume et obtenir la place qui te revient, ce n’est pas la bonne voie, si tu la suis, tu vas t’égarer, et tout seul mon garçon, car je ne te suivrai pas, ni tes Chevaliers. N’oublie jamais ça. »

Fendor ne répondit rien. Il ne voyait pas le mal, pour lui c’était chose normale, il était leur prince, ils lui devaient obéissance. Il s’inquiéta néanmoins de la loyauté de son oncle et de ses compagnons, peut-être qu’il devrait s’en séparer une fois le pouvoir acquis…

***


« Feoren Theofinson arrive ! »

Mesald entendit l’appel et s’élança directement vers les portes, toujours accompagné par son compagnon. Hale, le garde de la porte, ordonna à nouveau qu’on ouvre la porte pour laisser entrer le Maréchal. Le Seigneur de Helm lança un « Feoren, mon ami ! » retentissant. Les deux hommes se connaissaient depuis longtemps et ils avaient toujours été en bon terme. Mais Mesald s’inquiétait de savoir s’il en était toujours ainsi par les temps qui courraient…


Profite de ta jeunesse, tu auras tout le temps d'être vieux plus tard.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gallen Mortensen
Vice Roi du Rohan - Champion Rohirrim
Vice Roi du Rohan - Champion Rohirrim
avatar

Nombre de messages : 1569
Age : 41
Localisation : Minas Thirith
Rôle : Vice Roi du Rohan

~ GRIMOIRE ~
- -: Rohirrim
- -: 31 ans
- -:

Dim 8 Mai 2011 - 20:41
Un autre point inquiétait très certainement les chevaliers du Rohan. Le noir oui le noir qui dominait partout. Les armoiries par ordre du récent souverain du Rohan avaient été changés pour ces étendards sombres.

Ainsi, l'eored qui approchait ,ressemblait bien plus à un sombre navire naviguant sur les plaines du Riddermark qu'à une troupes étincelantes de vaillants cavaliers du Rohan.

Les portes s'ouvrirent sur l'eored menée par le charismatique maréchal Theofinson.


Mesald put remarquer immédiatement une étrangeté, le maréchal ne portait pas les nouvelles armoiries mais les antiques armoiries du Rohan. Stupéfiant de découvrir le maréchal vêtu de vert et de blanc au milieu de ses cavaliers tout de noir revêtus.

Le maréchal avait un visage renfrogné. Puis il découvrit son compagnon d'Arme Mésald. Le géant blond eut un rire tonitruand et descendit rapidement de son étalon noir.

Il prit Mesald dans une accolade digne de deux ours.

Il hurla à l'attention de tous

"Ah, mon ami Mésald" et tout bas il ajouta à l'oreille du chevalier

"Pas ici , parlons dans mes appartements"

Puis le maréchal d'un pas rapide dans ses appartements. En fait il se endit dans la pièce devenue célèbre, celle dans laquelle Aragorn raisonna le roi Theoden.

D'un geste de main, Le maréchal chassa les serviteurs et le jeune capitaine de l'éored qui le suivait. L'officier lança un regard noir aux "invités".

Théofinson silencieux se rendit vers un tonneau percé et remplit trois choppes ouvragées. D'un signe de la tête il indique une grosse table de bois. Les trois guerriers s'asseoient les un en face des autres.

Le maréchal léve sa choppe t scande

"Au Rohan"

Il boit une longue gorgée du breuvage amer et repose bruyamment sa bière.C'était une habitude du rohirrim , Mésald le savait. Le maréchal avait perdu son épouse suite à une longue maladie et sans descendance la protection du Rohan était devenue sa seule préoccupation.

Ses yeux bleus fixent ses deux vieux compagnons et sa voix semblable à la tempête gronde

"Vous avez vu ce jeune Blanc bec, Eolir un jeune capitaine d'Eored, il se rase à peine et son seul fait d'arme est d'être un fidèle d'Hogorwen. Je suis heureux de vous revoir les amis , mais je ne pense que vous venez pour se raconter nos vieux exploit Mesald. Je suppose qu'Eoseld n'est pas loin n'est ce pas?Et par les valars où etiez vous lors de l'enterrement de Thénéor, le Rohan a plongé dans les ténébres et nous avion sbesoin de vous"


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fendor
Roi de la Marche
Roi de la Marche
avatar

Nombre de messages : 1043
Age : 26
Localisation : Isengard - Rohan
Rôle : Roi de la Marche

~ GRIMOIRE ~
- -: Rohirrim
- -: 12 ans
- -:

Ven 20 Mai 2011 - 14:34
Beleth revint au campement du prince. Eoseld l’avait envoyé plus tôt surveiller le Gouffre au loin pour voir s’il se passait quelque chose d’anormal.

« As-tu vu une agitation particulière ? demanda le chef de la Maison du Roi.
-Non, mais je ne reconnais plus mon royaume. Qu’est devenu le Rohan ? Une eored est entrée à Fort-le-Cor, elle portait capes et étendards noirs, comme si le Rohan que nous avions connu était mort…
-Il est vraiment temps pour nous de revenir sur le devant de la scène. Hélas, ce qui m’inquiète le plus là-dedans, c’est que des cavaliers portant les armoiries de l’Usurpateur ont rejoint nos compagnons. J’espère qu’ils s’en sortiront, soupira Eoseld. »

***

Mesald et Rihils suivirent sans un mot Theofinson jusque dans ses appartements. Après que tout le monde eut été chassé de la pièce, les deux chevaliers prirent la chope que leur tendait leur hôte avant d’aller s’assoir avec lui autour d’une table. Malgré tout ce qui se passait d’encourageant, le Seigneur de Helm restait sur le qui-vive, à l’affut du moindre signe de piège.

« Accueillez-vous souvent des fidèles d’Hogorwen ? demanda sans préambule Mesald. Vous voulez savoir la raison de notre présence, la voici. Vous vous doutez bien qu’en étant d’anciens compagnons de feu Firion, nous n’acceptons pas le règne de l’Usurpateur –eh oui ! C’est ce qu’il est. Nous étions amis et alliés tous les deux dans le temps, nous venons savoir ce qu’il en est maintenant. »

Sur ces mots, Mesald but d’une traite le contenu de sa chope et fit signe à Rihils de se tenir prêt à s’en aller, de manière à ce que Theofinson ne puisse pas le manquer.


Profite de ta jeunesse, tu auras tout le temps d'être vieux plus tard.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gallen Mortensen
Vice Roi du Rohan - Champion Rohirrim
Vice Roi du Rohan - Champion Rohirrim
avatar

Nombre de messages : 1569
Age : 41
Localisation : Minas Thirith
Rôle : Vice Roi du Rohan

~ GRIMOIRE ~
- -: Rohirrim
- -: 31 ans
- -:

Lun 23 Mai 2011 - 20:54


Une ombre passa sur le visage du colosse blond. Puis une amertume que jamais Mesald ne vit chez l'officier rohirrim: déconcertant et à coup sûr inquiétant.

Le maréchal Theofinson passa ses codes sur la lourde table de bois. Sa voix se fit morne

"Tu n'as pas bien compris la situation, mon ami Mesald toutes les eoreds sont au service du roi Hogorwen et moi le vetéran suis le seul fidèle aux traditions rohirrims. Le souverain n'a pas pu m'écarter car j'ai de l'influence mais je suis seul. Tous les fidèles de Thénéor ont été exilés ou retrogradés. Seul Gallen Mortensen a été promu Maréchal de la marche est mais il est loin d'Edoras, centre du pouvoir. Nous vivons des heures sombres. Notre roi légitime est sans honneur et il pourrait mener notre contrée cherie vers l'ombre, ses serviteurs sont partout, ils nous guettent. je ne sais pas quels ont cs plans mais ils sont machiavéliques sois en assuré !! Des rumeurs parlent de son fils Orwen qui parcourt les plaines du Riddermark, un jeune homme plein de bravoure et d'honneur et qui s'oppose à ce que l'on dit à l'autorité de son père mais que peut un jeune garçon face au roi du Rohan"

Les yeux bleus du géant blond se baissèrent à la fin de sa tirade. Jamis Mésald n'avait vu le glorieux soldat baisser le regard ainsi. Une image acteulle du Rohan: l'espoir perdu........


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fendor
Roi de la Marche
Roi de la Marche
avatar

Nombre de messages : 1043
Age : 26
Localisation : Isengard - Rohan
Rôle : Roi de la Marche

~ GRIMOIRE ~
- -: Rohirrim
- -: 12 ans
- -:

Mar 24 Mai 2011 - 19:06
Mesald écouta avec attention son ami. Son visage, loin de se rembrunir au fil du discours, s’illuminait au contraire. Si de voir son ancien compagnon d’armes aussi désemparé l’attristait sincèrement, lui voyait de l’espoir et voulait l’insuffler à Theofinson.

« Tu te trompes, Feoren, annonça Mesald en pointant son doigt vers son vis-à-vis. Je sais dans quelle situation nous nous trouvons. Ce que je voulais savoir était si oui ou non tu nous étais toujours fidèle. Maintenant je sais, et toi seul nous permettra de remporter la victoire. »

Il s’arrêta sur ces paroles et se leva. Rihils commençait à le suivre quand Mesald lui fit signe de rester assis. Il prit sa chope et alla se resservir de bière. Il revint s’installer avec les deux autres, un grand sourire aux lèvres. Il leva sa chope en direction de Theofinson et commença à boire.

« Aller, je vais t’expliquer ce qui me donne autant de confiance. Quoiqu’avant ça, je tiens à te donner une information que tout le monde ne détient pas. Entre nous, nous appelons Hogorwen l’Usurpateur, car au contraire de ce que tu as dit tout à l’heure, ce n’est pas le roi légitime, ni même son fils d’ailleurs. Pourquoi cela ? te demandes-tu très certainement, théâtralisa Mesald, très en forme. Eh bien parce qu’Hogorwen a été déshérité et sa famille reniée, et ce officiellement, par le père même de Firion, Urden. Ce qui signifie qu’il n’a pas droit à la couronne de Rohan ! Hélas, le nombre de personnes au courant de cette histoire diminue de jour en jour, l’Usurpateur les fait tuer ou exiler, comme tu le disais si bien tout à l’heure. »

Il but une gorgée et reprit.

« Bref, je reprends. Si je suis si optimiste, c’est parce que les gardes de Helm n’ont pas été changés. Il est vrai que leur nombre a bien diminué, et que quelques têtes sont nouvelles, mais le principal est fait d’anciens. J’ai confiance en leur loyauté envers moi, même si je ne suis plus en fonction, je reste le Seigneur de Helm, puisque personne n’a été nommé depuis mon départ. D’un autre côté, tu es là pour diriger les traîtres. Ta mission consistera à envoyer tes eoreds faire une petite promenade. Exercice de manœuvre, patrouilles, renforts contre le prince Orwen… Si toutes les eoreds quittent Fort-le-Cor, les gardes de Helm pourront prendre le contrôle de la forteresse. Il te suffira juste de trouver un moyen de t’éclipser de tes troupes pour revenir. Mes compagnons nous rejoindront entre temps. Penses-tu cela jouable ou le temps passé hors du Rohan m’a fait omettre quelque élément problématique ? »

Mesald observa attentivement sn interlocuteur pour essayer de déceler tout indice permettant de savoir si oui ou non il y a de l’espoir. Même un espoir de fou, comme dirait l’autre…


Profite de ta jeunesse, tu auras tout le temps d'être vieux plus tard.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gallen Mortensen
Vice Roi du Rohan - Champion Rohirrim
Vice Roi du Rohan - Champion Rohirrim
avatar

Nombre de messages : 1569
Age : 41
Localisation : Minas Thirith
Rôle : Vice Roi du Rohan

~ GRIMOIRE ~
- -: Rohirrim
- -: 31 ans
- -:

Mar 31 Mai 2011 - 0:30



Théofinson restait interdit devant les déclarations de Mésald. Les deux hommes se ressemblaient beaucoup, mêmes physiques de colosses, mêmes attirances pour la bière et les banquets, mais Mesald avait un sens politique que l'actuel Maréchal du gouffre d'Helm n'avait pas et Théofinson admirait le comparse d'Eoseld pour cette qualité. Le colosse observa les deux chevaliers de la maison du roi déambuler dans la luxueuse salle de Fort le cor.La mine du géant aurait pu paraitre comique, un air enfantin traversait son rugueux visage.

"Que dire mon ami? Admettons que j'accepte que Hogorwen est illégitime alors qui est légitime pour être le souverain du Rohan ? Toi Mésald? Eoseld"

Puis l'air sombre

"Qu'es tu en train de me proposer mon ami, un regicide? "

Puis avec un large sourire

"Mais c'est une discussion informelle mes amis, vous n'êtes pas sérieux. Vous me voulez pas renserver le roi actuel. En tant que maréchal du Rohan je ne oeux le permetre . mais en tant que Théofinson je vous écoute."

Le génat rohiirim ponctua sa réplique d'un large sourire en buvant une longue gorgée de breuvage sombre, les yeux espliègles.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fendor
Roi de la Marche
Roi de la Marche
avatar

Nombre de messages : 1043
Age : 26
Localisation : Isengard - Rohan
Rôle : Roi de la Marche

~ GRIMOIRE ~
- -: Rohirrim
- -: 12 ans
- -:

Jeu 2 Juin 2011 - 13:50
Mesald continua à faire le tour de la salle, sa chope à la main. Se devait-il de révéler tout maintenant ou devait-il attendre que les ennemis soient partis ? Qu’importe, rien n’entraverait la conquête du jeune prince. Le Seigneur de Helm revint auprès de la table, face au Maréchal, et s’appuya dessus des deux mains. Il se pencha vers son ami et murmura :

« Qui d’autre est plus légitime que le frère de Theneor ? »

Il se releva avant de se rassoir. Rihils revint à la table apporter une chope remplie pour Theofinson. Mesald se passa la main dans les cheveux avant de reprendre.

« Firion a un deuxième fils. Tu as dû entendre parler d’un héritier légitime, cette rumeur coure les plaines du Riddermark plus rapidement qu’un Meara ne le ferait. Cette rumeur n’est pas qu’une rumeur. Le prince s’appelle Fendor, sa naissance a été cachée pour le protéger, c’est tout ce que je peux te dire. Eoseld est venu au Rohan nous le présenter et nous demander assistance. Tu as aujourd’hui devant toi deux Chevaliers de la Maison du Roi. Nous avons été en Arnor prié Tar-Aldarion en personne de nous aider à faire reconnaître le jeune Prince comme l’héritier légitime. Ce sont ses agents qui font courir la rumeur. Si nous arrivions comme ça de nulle part pour le déclarer prince de Rohan, personne n’y croirait. En leur mettant à l’esprit avant que nous arrivions, il sera plus facile de le faire accepter en tant que tel. »

Rihils qui n’avait presque pas parlé jusqu’à maintenant s’assit et continua après Mesald.

« Notre Prince attend avec nos compagnons plus loin. Ils attendent de nos nouvelles. Il faudra les introduire discrètement avant de faire partir vos troupes. »

Sur ces paroles, Mesald cru bon d’informer le Maréchal sur un point.

« Dernière chose pour que vous ne soyez pas surpris en le voyant, ce qui ferait mauvais genre, le jeune prince n’a que onze ans. »


Profite de ta jeunesse, tu auras tout le temps d'être vieux plus tard.


Dernière édition par Fendor le Jeu 11 Aoû 2011 - 14:45, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gallen Mortensen
Vice Roi du Rohan - Champion Rohirrim
Vice Roi du Rohan - Champion Rohirrim
avatar

Nombre de messages : 1569
Age : 41
Localisation : Minas Thirith
Rôle : Vice Roi du Rohan

~ GRIMOIRE ~
- -: Rohirrim
- -: 31 ans
- -:

Dim 5 Juin 2011 - 20:12



Théofinson restait interdit devant les révélation de son vieux compagnon. Il renversa même le précieux breuvage de sa choppe. On aurait dit que la foudre l'avait frappé. Son regard hagard alla de Mesald vers Rihils. Le colosse rohirrim semblait ne pas comprendre ce qui se passait.

Puis les yeux dans le vague, il répondit d'un ton las à Mésald

"Oui j'ai entendu parler d'un jeune garçon, mais je croyais à des histoires de vieilles femmes"

Puis pensant tout haut d'un ton lointain.

"Le roi Aldarion.....Mais alors les puisants vous suivent........Eoseld a t'il des preuves tangibles sur l'identité du gamin? Même moi en tant qu'officier supérieur et vétéran je n'en ai jamais entendu parlé. Gallen Mortensen était le garde du roi favori de Dame Cella pendant presque quatre années il ne m'en a jamais parlé, il l'ignorait donc lui aussi sinon il se serait opposé à l'accession d'Hogorwen au trône."

Puis le maréchal sembla se reprendre, il se leva brusquement posa ses puissantes mains sur la table de bois et rugit

"Par les valars, Mesald, je dois voir ce garçon, il est à la fois notre libérateur contre cette saleté d'Hogorwen ou notre perte, il peut plonger le Rohan dans une guerre intestine"

Théofinson fixait deses prunelles claires les deux chevaliers de la maison du Roi. Mésald connaissait le géant blond, il ne plaisantait pas.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fendor
Roi de la Marche
Roi de la Marche
avatar

Nombre de messages : 1043
Age : 26
Localisation : Isengard - Rohan
Rôle : Roi de la Marche

~ GRIMOIRE ~
- -: Rohirrim
- -: 12 ans
- -:

Ven 10 Juin 2011 - 14:35
Le Seigneur des lieux savoura la surprise de son ami. Il savait que ces nouvelles ne le laisseraient pas de marbre, et l’inverse aurait été étonnant, sachant que cela allait changer bien des choses. Mesald pensa à ses compagnons qui attendaient au dehors. Tant qu’ils resteraient là-bas, leur sécurité serait compromise.

« Qu’importe ce qui se passera, Fendor doit monter sur le trône ! affirma Mesald, d'un ton qui ne souffrait aucune contradiction. De toute façon, s’il est l’élément déclencheur, ce n’est pas lui qui prendra les décisions, c’est Eoseld qui a le pouvoir. Et j’ai toute foi en lui. Sur les cinq personnes dans le secret de la naissance du prince, lui seul est encore en vie. Le commandement lui revient de droit, si c’était le meilleur ami de Firion, il était aussi et surtout son beau-frère, c’est-à-dire à présent le deuxième sur la ligne de succession pour le trône. »

Mesald finit sa chope. Il était las de la conversation et surtout inquiet pour ses compagnons et son Prince.

« Maintenant, si tu veux voir le garçon, tu dois soit te débarrasser des fidèles d’Hogorwen, soit réussir à le faire entrer discrètement. Qu’importe le choix, pourvu que cela soit fait rapidement. Fendor et les autres sont toujours dehors. »

Mesald et Rihils se levèrent en même temps. Debout, ils attendirent la réponse de Theofinson, prêts à agir.


Profite de ta jeunesse, tu auras tout le temps d'être vieux plus tard.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gallen Mortensen
Vice Roi du Rohan - Champion Rohirrim
Vice Roi du Rohan - Champion Rohirrim
avatar

Nombre de messages : 1569
Age : 41
Localisation : Minas Thirith
Rôle : Vice Roi du Rohan

~ GRIMOIRE ~
- -: Rohirrim
- -: 31 ans
- -:

Ven 10 Juin 2011 - 21:31



Le maréchal observa son vieux compagnon,un long moment, immobile. puis sa puissante voix reprit

"Je reconnais bien là ton enthousiasme Mesald, tu sais que je suis un des plus fidèle admirateur de la droiture et de la bravoure d'Eoseld. Mais car il y a toujours un mais. Être un fidèle d'Hogorwen ne signifie pas être un ennemi du Rohan, se "débarasser " comme tu le dis d'eux signifie evincer des femmes et des hommes sincérement fidèles au Rohan et à ces valeurs. Si nous devons le faire c'est en mettant hélas le jeune frère de Thénéor en pâture, il nous faut un symbole. Et je me refuse de combattre de rohirrims qui ne sont pas mes enemis mais des personnes dupés. Il faudra défier Hogorwen , je sais qu'Eoseld le peut mais il vous faut des fidèles. Or à l'heure actuelle les opposants les plus virulents du souverain sont à Aldburg, vous serez obligés à un moment ou l'autre d'avoir le soutien de l'antique cité d'Eomer."

Le colosse soupira et son immense poitrail se souleva trois fois .

"Mais je vous suivrai. Ce sera ma dernière bataille.Tu connais les lieux Mesald, améne moi le jeune garçon en catimini, en voyant je saurai et nous aviserons. Rendez vous ce soir à minuit ici dans cette salle? je m'arrangerai pour mettre mes gardes les plus fidèles de faction"

Theofinson finit en un seul trait sa choppe. il essuya sa bouche avec sa manche brodée.

Puis d'un air sombre il ajouta

"Mesald, mefie toi ceci n'est pas un jeu. Hogorwen est cruel et il a le bras long. Nous partons perdants dans ce combat. Va mon ami, je te reatarde avec mes bavardages"

Puis il partit dans un rire tonitruand caomme à chaque fois qu'il partcipait à une bataille, Mesald le savait.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fendor
Roi de la Marche
Roi de la Marche
avatar

Nombre de messages : 1043
Age : 26
Localisation : Isengard - Rohan
Rôle : Roi de la Marche

~ GRIMOIRE ~
- -: Rohirrim
- -: 12 ans
- -:

Mar 2 Aoû 2011 - 12:24


Mesald et Rihils attendirent que la nuit tombe. Comme leur avait promis Theofinson, les gardes en faction étaient des fidèles. Le capitaine de Helm, Fréma, s’occupa de tout préparer. Il leur donna à chacun un manteau noir et d’autres pour leurs compagnons. Les deux chevaliers quittèrent à cheval et par la grande porte Fort-le-Cor aux yeux et au su de tous, sans porter le manteau fourni. Ils chevauchèrent jusqu’au campement de leurs amis qui dormaient. Felarel et Beleth, de garde, réveillèrent les autres. Mesald et Rihils restèrent à cheval.

« Le maréchal Theofinson vous attend, prince Fendor. »

Le garçon ne sut pas quoi répondre et regarda son oncle pour savoir ce que cela signifiait. Eoseld se leva et donna ses ordres :

« Bien. Vous nous raconterez tout en chemin. Ramassez vos affaires et préparez les chevaux, on part.»

Les Rohirrims rangèrent leurs affaires et sellèrent les chevaux. Mesald leur donna un manteau noir à chacun.

« Mettez ça, ce sont les nouvelles couleurs du Rohan, et dans la nuit, nous passerons inaperçus. »

Ils enfilèrent tous leur nouveau manteau et partirent en direction du Gouffre. Mesald raconta aux autres toute la conversation qu’ils avaient eue avec Theofinson.

« Bon, si on a le soutien du Maréchal, la prise du Gouffre ne devrait pas être trop difficile, dit Eoseld, quelque peu soulagé. Il va cependant être beaucoup plus difficile de conquérir le reste du Rohan. Mais chaque chose en son temps, Fort-le-Cor et l’Ouest d’abord, c’est vital, assura le Capitaine de la Maison du Roi. »

Après un certain temps à chevaucher, ils arrivèrent enfin au pied du Mur du Gouffre. Rihils émit deux sifflements courts, puis un sifflement long, et 5 cordes se déroulèrent jusqu’à eux. Eoseld, Rihils, Mesald, Fendor et Martelong mirent pieds à terre. Eoseld fit un signe de tête à Merorn qui récupéra avec Beleth les chevaux et repartirent tous les deux. Rihils, Mesald et Martelong commencèrent chacun à monter une corde, puis Eoseld demanda à Fendor de prendre une autre corde. Eoseld émit deux sifflements courts et la corde que tenait fermement Fendor commença à être tirer. Eoseld prit alors la dernière corde et commença sa montée. Le jeune garçon n’était pas rassuré et serra très fort sa corde. Il arriva bientôt en haut et deux mains l’aidèrent à passer par-dessus le mur. Il était sauf. Ses compagnons étaient arrivés un peu avant et remercièrent les gardes. Eoseld arriva enfin à son tour. Les gardes récupérèrent les cordes.

À cette heure-ci, tout le monde dormait hormis les gardes de faction. Ils avancèrent rapidement jusqu’au fort accompagnés du capitaine Fréma. Ils rejoignirent directement le Bastion et entrèrent dans la grande salle. Fréma les conduisit jusqu’aux appartements privés du maréchal. Il frappa à la porte puis les fit entrer. Il referma ensuite la porte sans entrer et se posta devant.

« Bonsoir, maréchal Theofinson, salua Eoseld. »


Profite de ta jeunesse, tu auras tout le temps d'être vieux plus tard.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gallen Mortensen
Vice Roi du Rohan - Champion Rohirrim
Vice Roi du Rohan - Champion Rohirrim
avatar

Nombre de messages : 1569
Age : 41
Localisation : Minas Thirith
Rôle : Vice Roi du Rohan

~ GRIMOIRE ~
- -: Rohirrim
- -: 31 ans
- -:

Mer 3 Aoû 2011 - 17:10


Théofinson attendait ces visiteurs si particuliers, il ne fut donc pas surpris par leur arrivée.Néanmoins Eoseld put remarquer un instant de stupeur chez le maréchal. Puis un immense sourire fendit sa mine renfrogné. Il avança à grands pas vers Eoseld et lui fit une franche accolade

"Mais où étais tu mon ami, on avait tant besoin de toi ici !!"

Puis il se recula , srutant ces légendes du Rohan

"Vous avez pris un coup de vieux les gars et apparemment vous avez maigri, les bons plats de notre contrée ont du vous manquer. j'espère que vous savez toujours boire parcontre"

Le géant blond se dirigea de nouveau vers son tonneau perçé et remplit plusieurs coupes de bière.

Théofinson leva haut sa choppe et cria

"Pour le Rohan",

Il but une longue gorgée de bière brune. Puis ses yeux verts tombèrent sur Fendor. L'homme ne plaisantait plus, Eoseld s'en rendit compte.

Theofinson commença donc sans ambage

"Eoseld, ton plan est risqué. je pense que nous pouvons nous emparer du Gouffre de Helm sans trop de perte bien que nous soyons en inféririté numérique.Mais ce que tu proposes est une geuere civile et comme je l'ai dit à Mésald, tuer des compatriotes qui pensent se battre pour le Rohan me géne, voire m'horrifie. De plussache que si Edoras nous envoie des troupes , nous serons piège ici, obligés de soutenir un siège. Tu perdras toute mobilité et à mon avis ton objectif , nécessite déplacement, ou alors il nous faut des alliés et je pense comme je l'ai également dit à Mésald à Aldburg"

Puis Théofinson fixa intensement Fendor

"Tu as l'air malin, jeune Fendor c'est vrai qu'il a de l'intelligence dans le regard et qu'il ressemble à Firion. Mais jeune homme savez vous ce qu'implique ce que désire faire Eoseld ici présent"

Théofinson restait immobile fixant Fendor de ses yaux emeraude, attendant une réponse précieuse digne d'un Prince.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fendor
Roi de la Marche
Roi de la Marche
avatar

Nombre de messages : 1043
Age : 26
Localisation : Isengard - Rohan
Rôle : Roi de la Marche

~ GRIMOIRE ~
- -: Rohirrim
- -: 12 ans
- -:

Mer 3 Aoû 2011 - 18:40


Le colosse qu’avait Fendor sous les yeux ne lui inspirait pas confiance, l’effrayait même un peu, et il avait beau se mettre à sourire, il ne s’en trouvait pas plus à l’aise. De son côté, Eoseld avait l’air ravi de retrouver un vieil ami. Depuis combien d’années maintenant ne s’étaient-ils pas vus ? Felarel, qui ne souriait pas souvent, avait lui aussi plutôt l’air content de voir un visage amical. Seul Martelong, originaire du Gondor, salua courtoisement son hôte qu’il ne connaissait que de vue, bien qu’ayant participé à une même bataille.

Les « invités » prirent chacun une chope, le jeune Fendor mis à part. Theofinson trinqua et tout le monde but. Eoseld aperçut alors le regard du maréchal quand il se posa sur Fendor. Son inquiétude transparaissait trop fort pour qu’il ne la remarque pas. C’en était fini des retrouvailles.

Il écouta donc attentivement les mises en garde et conseils de Theofinson jusqu’à la fin et ne répondit pas tout de suite. Toute parole devait être prononcée avec réflexion. Le maréchal profita du silence installé pour parler à Fendor. Eoseld regarda son neveu qui ne lui adressa pas un regard, mais soutenait au contraire celui de Theofinson en lui répondant.

« Seule la justice et la vérité importent, le reste ne rentre pas en ligne de compte, annonça Fendor le plus sérieusement du monde. »

Eoseld et les autres en restèrent stupéfiés. Mais le jeune prince n’en resta pas là.

« Je suis l’héritier légitime, alors je dois monter sur le trône. Quiconque veut m’en empêcher est un traître à son roi, et par conséquent un traître au Rohan qu’il représente. Que vaut la vie d’un traître ? Rien, conclut Fendor. »

Eoseld ne savait pas quoi dire. C’était la deuxième fois que son neveu parlait de façon aussi inquiétante. Ce fut donc Martelong qui lui répondit.

« Vous savez, jeune prince de Rohan, la situation n’est pas aussi simple. Si la vérité est importante, encore faut-il la connaître. Les gens que vous appelez « traitres » croient la connaitre, parce que la personne qu’ils pensent être leur roi légitime le leur a dit. Pour eux, c’est donc vous le traître. Mais vous êtes encore jeune, vous comprendrez plus tard. »

Martelong regarda Eoseld qui lui fit un signe de remerciement. Il ressentait cependant très bien son malaise. Fendor baissa la tête, il sentait bien que ses paroles n’avaient pas été très bien accueillies, mais il ne comprenait pas pourquoi, il n’avait fait que dire la vérité.

Eoseld finit sa chope d’une traite et décida d’oublier ce qui venait de se passer. Il se tourna vers Theofinson et préféra reprendre la conversation précédente.

« Vous pensez difficile la prise du Gouffre ? Je ne pense pas. Le garder le sera. Avec une poignée de gardes et une seule eored, nous serions bien en peine face à un siège. Et pourtant nous n’allons pas avoir le choix, il nous faut un endroit où nous rassembler. Comme tu le dis, nous devons pouvoir nous déplacer. Néanmoins Fendor n’a pas la même endurance que nous autres et ne pourra nous suivre partout. Je préfère le savoir en sécurité ici. Pour ce qui est de la guerre civile, si j’en crois les rumeurs, elle est déjà installée. Mais cela me répugne autant que toi de me battre contre des frères et nous essayerons de tout faire pour éviter les effusions de sang, ce n’est pas notre objectif. Le dernier point est plus problématique. Tu voudrais t’allier à Aldburg ? Le jeune Orwen ne combat-il pas son père pour le trône ? Une alliance entre deux prétendants pour la même couronne me semble difficilement envisageable. À moins que tu détiennes des informations que je ne connaisse pas… »

Il avait beau réfléchir, il ne voyait pas ce qui pourrait faire qu’Orwen laisse le trône à un étranger.


Profite de ta jeunesse, tu auras tout le temps d'être vieux plus tard.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gallen Mortensen
Vice Roi du Rohan - Champion Rohirrim
Vice Roi du Rohan - Champion Rohirrim
avatar

Nombre de messages : 1569
Age : 41
Localisation : Minas Thirith
Rôle : Vice Roi du Rohan

~ GRIMOIRE ~
- -: Rohirrim
- -: 31 ans
- -:

Mer 3 Aoû 2011 - 22:30


Theofinson ne répondit pas immédiatement au jeune Fendor. il eut un sourire fugace lorsque Eoseld intervint.

Il joua un instant avec sa choppe vide, il la fit tourner dans sa grosse main, une habitude qui d'ailleurs agacer le plupart des gens mais le maréchal en avait cure.

"Toujours aussi impulsif Eoeld. Dans ta jeunesse, c'était une qualité mais attention tu vielllis mon ami, tu dois être plus prudent. Tu n'ecoutes pas assez. je suis d'accord avec toi prendre le gouffre sera possible assez facilement mais le siège sera dur et vous bloquera ici. Tu te leurres sur Hogorwen, n'oublie qu'il est un maréchal qui n'a jamais goûté la défaite. Je sais que toi non plus. Mais ne soyons pas trop confiant, la lutte sera rude. Et concernant Aldburg je ne parlais pas d'Orwen mais du maréchal, il te faut son soutien ou tout du moins sa neutralité, tu auras besoin de troupes et Mortensen a sous sa coupe des soldats pro Thénéor en nombre à Aldburg, ils ont été exilés là bas, il a de nombreuses eoreds sur lesquelles on pourra s"'ppuyer avec confaince. ici je peux compter réllement sur deux eored, le reste je ne partirai pas à la guerre avec"


Puis Theofinson regarda Fendor

"Oui tu as des traits de caractére de Firion, une vraie tête brûlée"
Puis d'un air encore plus sombre

"Mais fais attention jeune homme, dispenser la mort est plus difficile que des mots lancer en l'air. Vis une vraie bataille, avec les hommes hurlant de douleur et les femmes pleurant leurs maris et nosu en reparlerons"

Le colosse laissa un bref instant de silence géné et se leva . Il repartit dans un rire tonitraund et reserva des choppes

"Bah je suis un vieux grincheux. Au tout cas tu m'as convaincu j'en suis Eoseld"

Theofinson leva une nouvelle choppe de breuvage sombre. mais il vait dit au préalable bein des choses.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fendor
Roi de la Marche
Roi de la Marche
avatar

Nombre de messages : 1043
Age : 26
Localisation : Isengard - Rohan
Rôle : Roi de la Marche

~ GRIMOIRE ~
- -: Rohirrim
- -: 12 ans
- -:

Jeu 4 Aoû 2011 - 11:48


Fendor ferma les yeux. Eoseld de son côté buvait les paroles de son interlocuteur. Toute information était importante à ce stade. Quand il en eut finit, le maréchal s’adressa de nouveau à Fendor. Celui-ci rouvrit ses yeux ensommeillés. Eoseld retint son souffle, qu’allait donc encore répondre son neveu ? Mais rien. Le garçon n’avait sûrement écouté que d’une oreille distraite. Eoseld en fut presque soulagé. Il accueillit la chope que lui tendit Theofinson avec joie et en but une bonne lampée sans attendre.

« Et moi un homme fatigué, mon ami, soupira Eoseld après la dernière phrase du maréchal. Je suis content de savoir que nous pourrons compter sur une eored de plus, elle ne sera pas de trop. »

Rihils regardait Fendor. Il avait de nouveau fermé les yeux et on aurait dit qu’il était sur le point de s’écrouler. Le guérisseur décida d’intervenir.

« Excusez-moi, mais le jeune prince ne tient plus debout. Nous avons fait un long voyage depuis l’Arnor et avons très peu dormis. Peut-être devrions-nous remettre cette conversation à demain ?
-Oui, tu as raison, acquiesça Eoseld. Nous devons être en forme, demain soir, Fort-le-Cor devra être reprit. »

Les hommes finirent leur chope et les reposèrent sur la table. Ils étaient tous aussi las. Mesald prit Fendor par les épaules et le secoua légèrement pour le réveiller.

« On va vous trouver un lit, murmura-t-il. »

Fendor voulut sourire mais c’était au-delà de ses forces.


Profite de ta jeunesse, tu auras tout le temps d'être vieux plus tard.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




Revenir en haut Aller en bas
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» C'est le grand jour ! ~ Nuage de Douceur & Pluie Torrentielle ~ [END]
» Au grand jour
» Un grand jour !
» [Libre] Le grand jour !
» Jour 1 : Le grand jour

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Bienvenue à Minas Tirith ! :: - Les Terres du Milieu - :: Le Rohan :: Le Gouffre de Helm-
Sauter vers: