[Affrontement Final] Bas les Masques...

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
Forlong
Tribun Militaire d'Arnor
Tribun Militaire d'Arnor
Forlong

Nombre de messages : 3025
Age : 27
Localisation : Rhûdaur
Rôle : Vieux loup au service du Royaume du Nord

~ GRIMOIRE ~
- -: Dunadan d'Arnor
- -: Quarante Ans
- -:

[Affrontement Final] Bas les Masques... Empty
[Affrontement Final] Bas les Masques... EmptyMer 9 Nov 2011 - 19:28
[Affrontement Final] Bas les Masques... Dol_gu10



Les ruines de la tour dressée sur la Colline de la Sorcellerie avaient gardé tout leur caractère maléfique...il semblerait que les sortilèges du Seigneur Obscur avaient été particulièrement forts à cet endroit, car il avait résisté à la magie destructrice de Galadriel et Celeborn mieux que le reste de la forteresse. La salle à l'entrée de laquelle les Passeurs s'étaient retrouvés était presque indemne, hormis quelques unes des colonnes qui supportaient la voûte et semblaient plutôt fragiles.

Des fresques et runes presque illisibles ornaient les murs de pierre noire, et un halo pâle et désagréable éclairait la salle. Au milieu de la salle, quelques torches illuminaient un trône impressionnant et une table de pierre ronde. Et sur le trône...une silhouette, dont la forme exacte était impossible à déterminer à cause d'une ample robe noire. Un masque et une couronne de fer ornaient sa tête, dissimulant ses traits. En face du personnages trouvaient deux autres individus, penchés sur la table de pierre.

Alors que les yeux des Passeurs s'habituaient peu à peu à la pénombre, ils purent distinguer davantage de détails. Une carte géante des Terres du Milieu ornait la table ronde, marquée par des pions et des symboles divers. Pour l'instant ils se trouvaient trop loin pour en apprendre plus...

La voix qui se fit entendre par la suite était mélodieuse et distante, semblant provenir d'un autre monde. Mais il n'y avait aucun doute que les paroles étaient prononcées par l'individu assis sur le trône. Sa voix était étrangement captivante, incitant à la servitude...mais non dépourvue d'arrogance et de cruauté.

-Les Passeurs des Etoiles? Quelques fous qui préfèrent mourir qu'obéir l'ordre nouveau...des elfes et des hommes du Numenor dont la puissance dépassait de loin celle des humains de nos jours s'opposaient à la Couronne de Fer, et furent écrasés...

Nos soi disant adversaires, si ils méritent ce nom, croient sans doute qu'ils ont accompli une grande victoire en tuant Balthazar Le Noir. Comme ils nous sous estiment...ce démon détruit physiquement et complètement fou n'a jamais eu la sagesse ni la discipline nécessaire pour monter les échelons de l'Ordre. Certes, il fut utile en son temps...mais il ne s'était pas douté que le piège qu'il avait tendu visait en réalité à se débarrasser de lui une fois pour toutes. Laissons les Passeurs se reposer sur leurs lauriers imaginaires, alors que nous préparons notre grande offensive, qui annoncera l'avènement de l'Ordre de la Couronne de Fer...


[Affrontement Final] Bas les Masques... Signtest11_1

Membre des Orange Brothers aka The Good Cop
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Etelion
Pair du Royaume d'Arnor
Etelion

Nombre de messages : 951
Age : 27
Localisation : Assis au pied d'un chêne.
Rôle : Fumeur d'herbe à pipe.

~ GRIMOIRE ~
- -: Hobbit
- -: 39
- -:

[Affrontement Final] Bas les Masques... Empty
[Affrontement Final] Bas les Masques... EmptyMer 9 Nov 2011 - 21:36
Le vrai affrontement n'allait donc pas tarder à commencer... Le moment que redoutait le plus le hobbit, inexpérimenté et inadapté au combat qu'était Etelion, allait enfin arriver. Heureusement pour lui, et pour le bien des peuples libres, il n'était seul à avoir plusieurs centaines - voire milliers - de vie entre ses mains. Il savait ce qu'il avait à faire, en compagnie de Dwilidan, le Passeur d'Etoiles qui était arrivé le premier sur la sombre scène. Un endroit qui puait la mort et la noirceur, où le pire être qu'aient connu les Terres du Milieu vécut, bien des siècles plus tôt.

La pénombre semblait peu à peu se dissiper, laissant place à une lumière douce et irrégulière. En réalité, l'ambiance demeurait sinistre. Seuls les yeux des deux confrères s'étaient habitués, leur dévoilant ainsi une foule d'éléments jusqu'alors invisibles. Comme une immense carte des Terres du Milieu déroulée sur toute la longueur de la pourtant grande table ronde au centre de la pièce, sur laquelle se dressaient, semblables à une simple partie d'échec, des pions de diverses tailles et aux multiples formes. Comme la taille impressionnante du trône sur lequel siégeait un homme pour l'instant inconnu portant une couronne de fer, funeste emblème de l'Ordre du même nom.

A peine deux minutes après leur arrivée, les deux Passeurs d'Etoiles furent rejoints par un troisième homme du même camp qu'eux. Ce troisième homme, c'est Etelion qui l'avait recruté, dans les grandes rues de Minas Tirith. Des rues à pierres blanches. Quelle somptueuse vision que celles-ci, particulièrement belle lorsque l'on se retrouve dans un lieu aussi menaçant. Daix, l'assassin dont les talents martiaux n'étaient plus à démontrer, pensait probablement la même chose en cet instant. Le kuduk se retourna, son ouïe fine attirant son attention sur le nouvel arrivant. Il lui fit signe de venir silencieusement à leurs côtés.

Alors que le gondorien s'installait rapidement, l'homme sur le trône commença à parler d'une voix étrange. Et le mot était faible... Le son sortant de sa voix formait des mots, puis des phrases. Il était pourtant si anormal et si inhumain que concevoir qu'il sortait d'un organisme vivant, s'apparentant à l'homme, n'était pas chose facile. Peut-être était-ce le masque qu'il portait qui modifiait le son de sa voix. Peut-être était-ce, simplement, l'inhumanité de cet être. Etelion avait l'intime conviction qu'ils n'en sauraient rien avant de le combattre. Qu'il en soit ainsi. S'ils devaient mourir ici, alors ils mourraient ici. Le hobbit avait encore infiniment de choses à voir, à connaitre, à sentir, mais sa vie avait déjà été pleine et satisfaisante. Il ferraillerait donc jusqu'à la mort. Qu'il en soit ainsi. Mais, s'il en est ainsi, que cela se fasse après que l'être masqué et encouronné ait fini. Sans aucun doute, il allait délivrer plusieurs informations intéressantes. Il ne fallait plus qu’espérer qu'un des trois passeurs présents s'en sortirait vivant.

Pour leur faire comprendre qu'il avait en tête de continuer à écouter cet personne parler à des auditeurs pour l'instant invisibles, le semi-homme fit des signes successifs désignant sa bouche et ses oreilles à l'attention de Dwilidan, puis de Daix. Il espérait, de plus profond de son âme, que les mots prononcés par cet être maléfique n'atteindrait pas le coeur de ses compagnons...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://r27.7img.net/users/3215/16/77/31/avatars/911-61.jpg
Tarkandil
Mercenaire Elfe
Mercenaire Elfe
Tarkandil

Nombre de messages : 104
Age : 27
Localisation : Fondcombe
Rôle : Elfe mercenaire archer

~ GRIMOIRE ~
- -: Elfe
- -: 1426
- -:

[Affrontement Final] Bas les Masques... Empty
[Affrontement Final] Bas les Masques... EmptyMer 16 Nov 2011 - 23:00
Abandonnant, momentanément du moins, les deux Nains qu'il venait de libérer, Tarkandil gravit une volée de marche et s’aplatit en haut de celle-ci. Ses yeux d'Elfe lui indiquèrent qu'il se trouvait dans une grande salle plongée dans la pénombre. Il se sentait oppressé, l'air semblait peser sur lui d'une manière fort peu naturelle. Là-bas, au milieu de la salle, une table recouverte d'une carte de la Terre du Milieu et entourée d'hommes à l'aspect sinistre. Tarkandil comprit aussitôt qu'ils était les responsables de l'Ordre de la Couronne de Fer, et il se dit qu'il était arrivé à la dernière étape de sa périlleuse aventure. De l'autre côté de la salle, il aperçut d'autres Passeurs, dont Etelion, qui étaient cachés dans un autre escalier.

L'homme assis sur le trône se mit à parler d'une voix qui donna des frissons dans le dos de l'Elfe, une voix cadavérique. Colombe arracha le plus silencieusement possible un morceau de sa manche et le noua autour de sa cuisse pour comprimer la blessure et stopper l'effusion de sang. Se sentant un peu mieux, malgré la sueur qui perlait à son front, l'Elfe écouta attentivement ce qui se disait dans la salle et ne fut guère étonné d'entendre des mots de mépris à l'égard des Passeurs d’Étoiles. Ce mépris devait sans doute dissimuler une certaine crainte, mais Tarkandil ignorait si ces sinistres personnages étaient au courant de la présence dans la forteresse d'un groupe de Passeurs hostiles. Quoi qu'il en soit, il se borna à rester caché dans son escalier, convaincu qu'il pouvait en entendre davantage, et peut-être des informations essentielles, avant de passer à l'action ...

Il avait hâte que tout cela finisse, même s'il ne savait pas de quoi demain serait fait. S'il y avait un lendemain. Il se pouvait très bien que, dans cet assaut final, il perde la vie. Il se retrouverait alors à Valinor, de l'autre côté. Mais il avait encore des choses à faire en Terre du Milieu, et s'en aller maintenant ne lui plaisait guère. Son désir de vaincre définitivement l'Ordre de la Couronne de Fer s'intensifia alors, et il se rappela qu'il était dans l'ancienne forteresse de Sauron, le Seigneur des Ténèbres, qui avait voulu détruire le monde en reprenant le flambeau de son mentor, Morgoth. Les hommes qui se tenaient à quelques mètres de Tarkandil voulaient eux-aussi imposer l'ordre de la terreur et de la domination. Le monde avait besoin d'une bande de fous pour défier ces puissances du Mal, et Tarkandil jeta un regard à cette "bande de fous", au fond de la salle : eux aussi semblaient attendre le bon moment pour frapper.

Cela ne serait plus très long, désormais ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dwilidan
Guide du Royaume d'Arnor
Guide du Royaume d'Arnor
Dwilidan

Nombre de messages : 269
Age : 24
Localisation : Amon Sûl

~ GRIMOIRE ~
- -: Homme
- -: 22 ans
- -:

[Affrontement Final] Bas les Masques... Empty
[Affrontement Final] Bas les Masques... EmptyDim 20 Nov 2011 - 11:37
Seul, caché sous son escalier, le guide attendait. Il se trouvait vraisemblablement dans la salle du Trône, celle là même où Morgoth se trouvait des milliers d'années plus tôt, dominant le monde sous le joug de sa Couronne de Fer. Et en ce jour, c'était cette même Couronne qu'affrontaient les Passeurs. Le jeune homme inspira profondément, on était proche du dénouement.

Un bruit soudain dans son dos fit frémir Dwilidan. Il se tourna rapidement, la main posée sur la garde de son épée, une ombre se dessinait à présent devant lui. Mais après quelques secondes il put se rendre compte que c'était Mangouste qui arrivait ainsi derrière. Un léger signe de tête entre les deux Passeurs avant qu'une voix inhumaine ne s'élève depuis la salle, non loin de la table aux dimensions impressionnantes qui se tenait au milieu de la salle, une carte étalée sur celle-ci.

Semblable au souffle du blizzard le plus froid qui vous paralyse en quelques secondes seulement, la voix venait presque de geler la détermination du jeune homme mais la pensée de voir le monde sombrer dans la même noirceur que la forteresse dans laquelle il se trouvait permit au jeune guide de redevenir maitre de ses sentiments, il ne pouvait reculer et faillir après tout ce qu'il avait traversé. Il était la lumière dans les ténèbres après tout. Le discours qui semblait provenir du néant lui même ne rassura pas le moins du monde le jeune guide, l'espoir semblait s'amenuiser au fur et à mesure que la voix parlait. Mais il n'était pas dit que les Peuples Libres abandonneraient leur liberté sans combattre !

Un rapide coup d’œil autour de lui permit à Dwilidan de se rendre compte qu'ils avaient été rejoint par deux de ses compagnons, Loup le redoutable assassin gondorien ainsi que Colombe l'elfe. Deux puissants alliés puissant qui seraient probablement plus utile que le pauvre Cerf dont c'était le premier véritable combat, et quel combat qui plus est !

Suivant les directives gestuelles dictées par Etelion, le guide se renfonça plus encore dans l'obscurité, tendant l'oreille au maximum afin de glaner le plus d'informations possible. Instinctivement il porta la main sur son épée sans la dégainer, il sentait que l'assaut final était proche et il tenait à être prêt quand serait lancée la dernière charge, la charge du bien contre le mal, la charge pour la liberté.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gallen Mortensen
Vice Roi du Rohan - Champion Rohirrim
Vice Roi du Rohan - Champion Rohirrim
Gallen Mortensen

Nombre de messages : 1571
Age : 43
Localisation : Minas Thirith
Rôle : Vice Roi du Rohan

~ GRIMOIRE ~
- -: Rohirrim
- -: 31 ans
- -:

[Affrontement Final] Bas les Masques... Empty
[Affrontement Final] Bas les Masques... EmptyLun 21 Nov 2011 - 21:46
[Affrontement Final] Bas les Masques... Darkma10

La silhouette à la gauche du trône toujours baissée vers la carte immense représentant les terres du Milieu se redressa lentement. les passeurs ne pouvaient pas discerner exactement les traits de la personnes. mais elle semblait prter une tunique noire à capuche. Et une sorte de diadème avec des reflets épars; non c'était une couronne apparemment .

Sa voix s'éleva, désagréable. On aurait dit qu'il avait des mandibules, il croassait plus qu'il ne parlait .Son ton était fuyant agaçant. De plus il semblait susurrer ces paroles.

Oui Maitre vous avez raison...Hmmmm, comme ....Hmmmm Toujours. La victoire nous tend les bras. Nos ennemis sont gonflés Hmmmm d'importance. Mais je crains que certains de nos hmmmm agents ne se ..Hmm ...laissent...Hmm emportés par leur arrogance...."

Il se baissa de nouveau sur les terres du milieu, il dépalaça avec vivacité des pions sombres

Voilà c'est mieux.Hmmm. Bien mieux

Il leva la tête

Si je peux me permettre Maitre, votre choix de lieu d erencontre est fort délicat, mais Hmmmm je ressens ......Hmmmm une force.....Hmmmm ancestrale. Et êtes vous....Hmmm Sûrs ....que nous soyons .....Hmm seuls ...Hmmm en ces lieux ??"


[Affrontement Final] Bas les Masques... Gallen10
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sirion Ibn-Lahad
Pair du Royaume d'Arnor - Surnommé le Fantôme
Pair du Royaume d'Arnor - Surnommé le Fantôme
Sirion Ibn-Lahad

Nombre de messages : 1601
Age : 27
Localisation : Arnor

~ GRIMOIRE ~
- -: Homme du Sud
- -: 35 ans
- -:

[Affrontement Final] Bas les Masques... Empty
[Affrontement Final] Bas les Masques... EmptySam 3 Déc 2011 - 15:56
[Affrontement Final] Bas les Masques... Warin110

La troisième et dernière silhouette semblait comme happée par la carte immense leur faisant face. L'homme paraissait grand, plus grand que son comparse à la voix reptilienne. Sa couronne de fer sur la tête, l'on aurait pu croire avoir affaire à un roi de jadis, toutefois l'atmosphère était tout autre de celle d'un palais. L'individu couronné s'approcha un peu plus de la carte et pointa du doigt un lieu particulier.

"Nous avons déjà eu affaire à eux près des chutes de Rauros mais hormis s'être frotté à nos hommes, ils n'ont rien appris sur nous et nos plans. Ils sont braves mais sont trop peu nombreux pour nous causer réellement du tord."

Puis déplaçant son doigt.

"Notre ami devra vite en finir avec ces bouseux dans sa propre contrée avant que la menace ne soit trop grande."

Suite à ces mots, l'homme s'écarta de la table et croisa les bras, semblant pensif.

"Si je peux me permettre Maitre, votre choix de lieu de rencontre est fort délicat, mais Hmmmm je ressens ......Hmmmm une force.....Hmmmm ancestrale. Et êtes vous....Hmmm Sûrs ....que nous soyons .....Hmm seuls ...Hmmm en ces lieux ??"

Aussitôt, il comprit les paroles de son compagnon et s'empressa d'ajouter tout en posant sa main sur la garde de son épée.

"Peut-être tiennent-ils en fait davantage des fous que des braves..."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Forlong
Tribun Militaire d'Arnor
Tribun Militaire d'Arnor
Forlong

Nombre de messages : 3025
Age : 27
Localisation : Rhûdaur
Rôle : Vieux loup au service du Royaume du Nord

~ GRIMOIRE ~
- -: Dunadan d'Arnor
- -: Quarante Ans
- -:

[Affrontement Final] Bas les Masques... Empty
[Affrontement Final] Bas les Masques... EmptySam 10 Déc 2011 - 2:26
[Affrontement Final] Bas les Masques... Orchal12

La tête couronnée de l'Orchâl se tourna lentement en suivant la trajectoire du doigt du grand homme.

-Si notre...ami...était plus compétent et moins arrogant, il contrôlerait à présent son misérable morceau de pâturage, et participerait à cette réunion plutôt que de faire le guet. Les mortels sont tellement peu fiables. Même toi tu pourrirais encore dans les geôles du Gondor si la Couronne n'avait pas décidé de faire usage de tes services...

Le mépris se fit entendre dans la voix étrange du personnage encapuchonné, bien qu'il semblait avoir une opinion plus élevée sur son compagnon barbu que sur la plupart des humains.


Les paroles des deux hommes résonnèrent dans la salle et dans les oreilles des Passeurs dissimulés. Un moment de silence s'ensuivit...puis le personnage encapuchonné se leva lentement. La capuche se tourna vers le mur derrière lequel s'étaient cachés les aventuriers, comme si les pierres n'offraient aucun couvert.

-Venez donc nous rejoindre, plutôt que de vous cacher comme des rats...

Et les Passeurs n'eurent pas d'autre choix que d'obéir...peut être parce qu'ils ne pouvaient plus se dissimuler, et ils étaient trop fiers pour fuir. Ou peut être parce que la voix de l'Orchâl était très difficile à résister...


Lorsque les fils des Etoiles apparurent aux yeux des dirigeants de l'Ordre, la main de l'Orchâl, recouverte d'un gant noir, se referma sur un pilier en acier qui soutenait une torche. Il le souleva, comme s'il s'agissait d'un vulgaire bout de bois, et d'un coup puissant brisa la torche sur la table où se trouvait la carte.

Les Passeurs eurent tout juste le temps d'apercevoir un pion d'obsidienne noire posé sur un point de la carte annoté Pelar...les pions volèrent dans tous les sens et le parchemin prit feu alors que le bruit métallique de l'impact résonna dans leurs oreilles.

Le pilier qui supportait la torche était ainsi devenu une arme; un bâton d'acier long de presque deux mètres. A présent levé de son trône, l'Orchâl ne semblait pas si grand que ca, mais il n'éprouvait aucune difficulté à manipuler son arme de choix. Un halo d'obscurité semblait l'entourer, déformant sa silhouette, trompant les yeux attentifs des Passeurs.

La rapidité de l'individu encapuchonné fut tout aussi surprenante que sa force...il s'élança dans la direction des Passeurs, son arme marquant un long arc dans l'air, et atterrissant sur la poitrine de Cerf, qui vola en arrière sous la puissance de l'impact, le souffle coupé.

-Il est temps d'éteindre les Etoiles avec le Fer...


Le combat en haut de la Colline de la Sorcellerie venait de commencer...

HRP: Voici l'ordre d'écriture; contactez moi si vous avez des soucis avec ca:
Donc après mon post-1) Dwilidan 2) Tarkandil 3)Gallen 4) Daix si il est là mais bon voilà, 5)Etelion 6) Sirion 7) à nouveau moi. HRP



[Affrontement Final] Bas les Masques... Signtest11_1

Membre des Orange Brothers aka The Good Cop


Dernière édition par Forlong le Dim 11 Déc 2011 - 2:27, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dwilidan
Guide du Royaume d'Arnor
Guide du Royaume d'Arnor
Dwilidan

Nombre de messages : 269
Age : 24
Localisation : Amon Sûl

~ GRIMOIRE ~
- -: Homme
- -: 22 ans
- -:

[Affrontement Final] Bas les Masques... Empty
[Affrontement Final] Bas les Masques... EmptySam 10 Déc 2011 - 21:52
Tel un spectre venu des temps ancien, le personnage encapuchonné se leva, lentement, sûrement, comme celui qui contrôle la situation et à qui rien ne peut échapper. Cet homme, même si cet dénomination semblait de trop face à cette chose mais Dwilidan n'en avait aucune autre en tête, leur intima l'ordre de se dévoiler. les Passeurs échangèrent un regard chargé d'appréhension, que devaient ils faire à présent ? Le guide aurait préféré fuir, partir loin et ne plus jamais revenir mais il avait déjà trop avancé, il ne pouvait plus se permettre de reculer. Ils ne pouvaient plus se permettre de reculer.

Colombe s'avança le premier, l'elfe avait le regard déterminé, fixé en direction des trois ombres qui leur faisait face. Cerf se porta en avant à son tour, à la droite de son camarade, la main portée sur la garde son épée, la gauche tenant son flanc toujours ensanglanté. Leurs compagnons les suivirent, c'était leur dernière chance.

D'une démonstration de force, leur adversaire fit voler en éclat une torche, seul l'imposant pilier d'acier resta dans sa main, pilier qu'un homme normalement constitué serait incapable de soulever. Le pilier s'était transformé en une arme destructrice, arme que son possesseur maniait avec une effarante facilité. Une aura sombre se dégageait de leur ennemi et Dwilidan plissa les yeux afin de mieux percevoir la silhouette dans l'obscurité ambiante, ce qui fut probablement son erreur.

En une fraction de seconde, un souffle de vent traversa la salle et la barre d'acier décrit un arc de cercle en direction de la poitrine du jeune homme. Le choc fut terrible et Cerf n'eut pas le temps de réagir, personne n'aurait eu le temps de réagir. Il sentit ses pieds quitter le sol et son corps entier partir en arrière. Il heurta brutalement le sol, deux mètres plus loin, la respiration complètement coupée.

Il perdit connaissance durant une poignée de secondes, la douleur qui traversait sa poitrine étant trop insoutenable. Quand il rouvrit les yeux il ne vit que l'inquiétant plafond de la salle qui serait sûrement son tombeau, tout était trouble autour de lui, le sol semblait tanguer sous lui, même si il était couché.

Se servant de son épée comme appui, il entreprit de se relever, difficilement, âprement, il titubait, manqua de tomber plusieurs fois. Tout était trouble autour de lui, il distinguait à peine quelques silhouettes difformes qui se déplaçaient, le fracas de lames, le combat semblait avoir débuté, mais rien n'était sûr tant son état était lamentable, il n'était plus sûr de rien. À présent en équilibre précaire sur ses deux jambes, il resserra la prise autour de son épée, sa dernière amie en cet endroit sombre, et dans un souffle rauque, il lança :

"Je ne suis pas encore trop faible pour tenir mon épée ! Je suis le Gardien, la flamme qui brûle dans la nuit"

Petit à petit il commençait à mieux percevoir la scène, ses alliés semblaient s'être jetés sur son agresseur sans beaucoup de succès pour le moment, les deux camps semblaient s'observer. Passeurs contre Ordre, l'avantage était clairement du côté des melkorites, mais un miracle était toujours possible, et Dwilidan aimait à croire que les miracles n'étaient pas le fruit du destin mais de la volonté de chacun.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tarkandil
Mercenaire Elfe
Mercenaire Elfe
Tarkandil

Nombre de messages : 104
Age : 27
Localisation : Fondcombe
Rôle : Elfe mercenaire archer

~ GRIMOIRE ~
- -: Elfe
- -: 1426
- -:

[Affrontement Final] Bas les Masques... Empty
[Affrontement Final] Bas les Masques... EmptyDim 11 Déc 2011 - 22:12
-Venez donc nous rejoindre, plutôt que de vous cacher comme des rats...

La sinistre voix résonna dans la salle. L'heure était venue d'en découdre.

Une sensation à la fois étrange et désagréable se répandit en Tarkandil : il avait la gorge sèche, l'estomac noué, les jambes tremblantes et les mains moites. Son corps lui faisait bien comprendre qu'il avait peur. Mais que signifiait la peur, face à ce type d'ennemi ? Assurément pas grand chose. Il n'y avait pas d'échappatoire possible, surtout maintenant que les Passeurs d’Étoiles étaient repérés. Et puis, à bien y réfléchir, mourir en défendant les Peuples Libres était un acte noble. Tomber sous le fer de l'Ordre serait un signe de bravoure. Aussi, après une légère hésitation, Colombe s'avança le premier vers le centre de la salle, boitant toujours un peu à cause de sa blessure. Une flèche était prête à son arc, et il décida d'attendre avant d'engager réellement le combat. Quelles chances les Passeurs avaient-ils face à ces gens-là, probablement très peu, mais ne pas tenter aurait été stupide et suicidaire.

Cerf s'avança à son tour, bientôt suivi des autres, et le groupe assista à la démonstration de force de cette personne encapuchonnée, à moins que ce ne soit une créature. En tout cas, ce qui aurait pu n'être qu'une torche devint une arme redoutable qui frappa Cerf en pleine poitrine et l'envoya valser plusieurs mètres en arrière. Tarkandil, secoué, resserra son étreinte sur son arc et tenta de trouver un point faible dans la silhouette de son adversaire. Son corps lui criait de partir en courant et de ne plus jamais remettre les pieds dans cet effroyable endroit, mais une petite voix lui intimait de se jeter dans le combat :

"Vas-y !!! Vas-y !!! Tu ne peux plus reculer !!! Vas-y !!!"

L'Elfe écouta finalement sa raison et décocha sa flèche, qui manqua sa cible, au moment où les autres Passeurs attaquaient. Colombe tira une nouvelle flèche en direction de la tête de cet ennemi si étrange, mais il savait bien qu'il serait difficile de l'atteindre. La tige métallique de la torche faillit fracasser le crâne de Colombe mais celui-ci parvint à bondir en arrière pour éviter le coup. L'agilité des Elfes sauvait encore une fois la vie de justesse à Tarkandil, qui se sentait malgré tout désemparé. Il se rappela le féroce Nain qu'il avait combattu un peu plus tôt et se surprit à envier sa force et sa hache : un arc et une dague ne serait pas d'un grand secours face à des ennemis de ce calibre. Il tenta de passer derrière leurs ennemis en les contournant et les attaquer par derrière mais la torche lui barra à nouveau le passage.

Du coin de l’œil, il vit Cerf se relever, et cela lui redonna l'espoir et le courage. Colombe envoya une troisième flèche filer dans les airs avant d'esquiver une nouvelle frappe venue d'il ne savait où. Le temps de se redresser, il aperçut sa flèche au sol, cassée en deux par un coup de talon, très probablement. Il eut soudainement l'impression d'être un moustique venu chatouiller un bœuf, et qu'il ne pouvait rien faire d'autre que chatouiller, et cela l'enragea. Que faire lorsque l'on combat des ennemis qui semblent intouchables ? On s'épuise à tenter de les atteindre, et on finit par se faire avoir. Était-ce la destinée des Passeurs d’Étoiles ? Se faire tuer au plus profond de la Forêt Noire sans que personne ne s'en rende compte ? Était-il encore temps de sauver le monde de l'emprise de l'Ordre de la Couronne de Fer ?

L'une des seules certitudes qui demeuraient à Tarkandil était la suivante : le combat ne pouvait pas s'arrêter. Il fallait aller jusqu'au bout. Alors l'Elfe décocha une quatrième flèche avec autant de hargne qu'il le put.

s5

Les Valars allaient-ils venir en aide aux malheureux aventuriers ? Tarkandil ne pouvait qu'espérer et attendre, tout en poursuivant le combat. Les membres de l'Ordre ne semblaient pas décidés à laisser une bande de trouble-fêtes interrompre impunément leur réunion ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gallen Mortensen
Vice Roi du Rohan - Champion Rohirrim
Vice Roi du Rohan - Champion Rohirrim
Gallen Mortensen

Nombre de messages : 1571
Age : 43
Localisation : Minas Thirith
Rôle : Vice Roi du Rohan

~ GRIMOIRE ~
- -: Rohirrim
- -: 31 ans
- -:

[Affrontement Final] Bas les Masques... Empty
[Affrontement Final] Bas les Masques... EmptyLun 12 Déc 2011 - 19:34
[Affrontement Final] Bas les Masques... Darkma10

L'encapuché noir se déplaça lentement loin de la table. Ses pas était d'une lenteur calculée. Il avança vers le mur décrépi et s'empara toujours avec des gestes lents, d'un long bâton ressemblant à une branche tordue par la terreur avec une gemme sombre au sommet. Ce sceptre reflétait la souffrance et le mal dans son aspect contorsionné.

L'homme de sa voix désagréable et trainante interpella les passeurs

"Hmmmm, ces fameux......Hmmmm hér....os, vous venez rencontrer la Hmmmm souffrance et .....la .......mort"

Il regarda l'Orchal s'emparer du flambeau. Décidément le maître avait le sens de l'humour, utiliser une flamme pour éliminer ces passeurs de la flammette.

Etelion fit mine de se diriger vers ses compagnons attaqués par le puissant Orchal. L'edwen intervint alors à une vitesse hallucinante. Le Kuduk fut balayé par le bâton de son adversaire. L'arme ébène tournoya à une vitesse vertigineuse , le bâton en devint trouble. A l'instant où Mangouste se releva, il fut accueilli sur son coté gauche par la robuste arme maléfique.Déjà l'Edwen s'avança vers son ennemi par terre à sa merci. Etelion entendit l'Edwen marmonner en une langue inconnue.

L'edwen lança sa main droite tendue vers le pauvre passeur. A cet instant trois chauves souris géantes venant de nul part foncèrent vers l'hobbit.

Curieusement le puissant agent sombre se tourna vers une statue à demi détruite, l'homme resta un bref instant interdit, immobile, laissant son adversaire se débarrasser avec difficulté de ses "compagnons " animales.


Toujours calme, l'Edwen imperturbable lança vers son maitre

"Orchal, Hmmm, ...., Hmmm, il y.a...Hmm, quelque chose qui ne va pas.....Hmmmm Ici.Nous ne... Hmm sommes....pas.....seuls"..


[Affrontement Final] Bas les Masques... Gallen10
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Etelion
Pair du Royaume d'Arnor
Etelion

Nombre de messages : 951
Age : 27
Localisation : Assis au pied d'un chêne.
Rôle : Fumeur d'herbe à pipe.

~ GRIMOIRE ~
- -: Hobbit
- -: 39
- -:

[Affrontement Final] Bas les Masques... Empty
[Affrontement Final] Bas les Masques... EmptyVen 16 Déc 2011 - 14:44
En moins de temps qu'il n'en fallait pour le dire, les Passeurs avaient été démasqués. Colombe, Cerf, Loup et Mangouste allaient maintenant débuter le vrai combat, le combat final, ultime. Après ça, ils quitteraient l'endroit effroyable et maléfique qu'était Dol Guldur, la colline noire. L'homme qui s'était exprimé le premier lors de leur arrivée était probablement le chef ou l'un des chefs de l'Ordre de la Couronne de Fer. Pourquoi le second individu à avoir parlé l'aurait-il appelé "Maître", dans le cas contraire ? Lorsque ce Maître sombre pria les combattants des peuples libres de les rejoindre, ceux-ci se levèrent. Tous remarquèrent, pendant la démonstration de force de ce présumé chef, qu'un pion grand et sombre avait été déposé sur Pelargir. Que cela signifiait-il ?

A vrai dire, Etelion n'en avait pas la moindre idée et il n'avait pas vraiment le temps d'y réfléchir: l'affrontement était lancé, et, en un unique coup de barre de métal - laquelle semblait aussi légère qu'un fétu de paille dans les mains du dirigeant de l'OCF -, Cerf fut projeté au sol quelques mètres plus loin. Colombe, l'elfe recruté par le kuduk, alla rapidement à son aide. Que faire contre un ennemi dont les capacités semblent illimitées ? Son arme était meurtrière, alors qu'il ne s'agissait que d'une barre de fer. Le hobbit commença à faire quelques pas dans la direction de ce bourreau couronné quand un des compagnons de ce-dernier s'interposa. L'intéressé dissimulait son visage derrière l'ombre que lui procurait sa capuche noire, longue et épaisse.

En quelques secondes, il arriva sur le semi-homme et, de son bâton, le frappa aux jambes. Le coup mit Etelion à terre. A peine fut-il relevé que son adversaire frappa sur la gauche du tronc du hobbit, dans les côtes. Ses vêtements amortirent légèrement l'attaque, ce qui n'empêcha pas l'originaire de la Comté de valser sur le côté et de se retrouver face contre terre. A peine eut-il levé les yeux du sol qu'un évènement étrange, plus étrange encore que tout ce qui s'était passé jusqu'à présent, arriva. L'encapuchonné murmura quelque chose que le hobbit ne put entendre, puis lança sa main droite tendue vers lui. Ne sachant pas à quoi s'attendre, Mangouste se remit sur ses pieds. Il s'aperçut bien tard que trois chauves souris, dont la taille dépassait la normale, lui fonçaient dessus. Ses dagues en main, il essayait tant bien que mal de se défendre contre les animaux laids et poilus, à peine plus petit que lui. Il esquiva, s'abaissait, se relevait, partait sur un côté, faisait jouer ses appuis, frappant quand il le pouvait. Certains de ses coups faisaient mouche, mais ces adversaires volants étaient tenaces et insupportables. Entre deux ailes noires, Etelion aperçut l'homme parler, face à la statue.

- "Orchal, Hmmm, ...., Hmmm, il y.a...Hmm, quelque chose qui ne va pas.....Hmmmm Ici.Nous ne... Hmm sommes....pas.....seuls"..

Orchal était donc le nom du supposé chef... Voilà une information qui semblait bien intéressante, quoi que son utilité était douteuse. Et qui étaient ces nouveaux arrivants ? La réponse n'était pas dans la tête du semi-homme. Enfin, tout était bon à prendre dans la situation des Passeurs. Encore fallaient-ils qu'ils sortent vivants de cette réunion maudite. Et pour cela, il devait déjà se débarrasser de ces créatures. Il adopta une technique plus différente. De sa main droite, il tourna la dague de sorte à mettre la lame vers le bas. Les deux dagues, tenus en miroir de cette manière, permettaient de faire tenaille. Etelion frappa, découpant tout ce qui passait à sa portée. La technique se retrouva payante puisqu'en une minute à peine, les chauve-souris se retrouvèrent sur le sol, gisant sans aile. Dès qu'il eut repris son souffle, il se mit face au sombre homme qui regardait la statue. Ses dagues étaient prêtes à refaire couler du sang, mais son adversaire serait, à coup sûr, plus tenace que ceux qu'il eut auparavant. Le hobbit parla alors, d'une voix forte et étonnamment calme.

- Maintenant, à nous deux. Tes tours de passe-passe ne te sauveront pas.

Comme jamais, Mangouste était prêt. Prêt pour mener un des combats les plus durs de sa vie.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://r27.7img.net/users/3215/16/77/31/avatars/911-61.jpg
Sirion Ibn-Lahad
Pair du Royaume d'Arnor - Surnommé le Fantôme
Pair du Royaume d'Arnor - Surnommé le Fantôme
Sirion Ibn-Lahad

Nombre de messages : 1601
Age : 27
Localisation : Arnor

~ GRIMOIRE ~
- -: Homme du Sud
- -: 35 ans
- -:

[Affrontement Final] Bas les Masques... Empty
[Affrontement Final] Bas les Masques... EmptyMar 27 Déc 2011 - 20:54
[Affrontement Final] Bas les Masques... Warin111

Ces inconscients ne savaient pas qui leur faisait face et ils allaient bientôt l'apprendre à leur dépens. Leur maître n'avait pas tardé à s'engager dans la bataille et l'un des Passeurs l'avait parfaitement bien senti en recevant de plein fouet l'arme de l'Orchâl. Sa cible s'était écrasée plusieurs mètres derrière ses compagnons... misérables inconscients, que pouvaient-ils bien faire face à eux ? Jamais ils ne parviendraient à défaire l'Ordre ! L'homme à la couronne resté jusque là immobile, la main sur son pommeau, fit jaillir sa lame à la couleur argentée. L'épée ouvragée et l'allure de l'homme parlaient pour lui quant à son haut rang. D'un pas assuré, l'homme s'avança vers Dwilidan qui reprenait péniblement ses esprits.

"La Flamme qui brûle dans la nuit ? Tu te serais bien entendu avec Balthazar, hé hé... Dommage pour toi, il est mort et tu ne vas pas tarder à l'y rejoindre !"

À ces paroles suivirent les actes et l'homme couronné frappa de taille en direction du jeune Passeur d'Etoiles. Le personnage n'était pas forcément un bretteur des plus rapides ou des plus puissants mais ses coups étaient précis et fort bien exécutés. Il accomplit plusieurs passes qui ne tardèrent pas à mettre Cerf en difficulté. Puis dans un élan, l'homme usa de malice et donna un violent coup de tête à son ennemi. La couronne qu'il portait devait être faite d'un métal très solide car le coup fut terrible et fit tituber le Passeur. Alors que le guerrier de l'Ordre allait en profiter pour achever sa proie facile, une brise glaciale envahit la salle de réunion. Une brume tantôt violacée, tantôt verdâtre s'insinua entre les protagonistes immobilisant les combattants du fait de la surprise.

"Par Melkor..."

En effet, quelque chose d'inattendu venait faire son apparition. Les membres de l'Ordre et les Passeurs n'étaient pas les seuls résidents de ces ruines...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Forlong
Tribun Militaire d'Arnor
Tribun Militaire d'Arnor
Forlong

Nombre de messages : 3025
Age : 27
Localisation : Rhûdaur
Rôle : Vieux loup au service du Royaume du Nord

~ GRIMOIRE ~
- -: Dunadan d'Arnor
- -: Quarante Ans
- -:

[Affrontement Final] Bas les Masques... Empty
[Affrontement Final] Bas les Masques... EmptyMer 28 Déc 2011 - 3:18
[Affrontement Final] Bas les Masques... Orchal12


Même le mystérieux Orchâl ne pourrait renier le courage et la détermination des Passeurs des Etoiles. Le jeune Cerf se releva rapidement après sa chute, ignorant la douleur provenant de ses côtes probablement brisées.

La tête de l'Ordre s'arrêta pendant un bref instant, regardant avec satisfaction ses serviteurs repousser les guerriers des Peuples Libres en défensive. Un bruit inhumain sortit cependant de ses lèvres lorsqu'une flèche passa non loin de sa tête...un étrange sifflement d'irritation. Ses yeux invisibles se tournèrent vers Colombe, et il frappa avec une puissance terrible. Si Mangouste ou Cerf avaient été à la place de l'archer, ils auraient sans doute péri, leurs crânes brisés telles des noix par l'arme métallique...mais l'elfe était agile comme un animal sauvage, et la barre vibra en frappant le sol. Des étincelles volèrent là où le pilier de fer toucha les pierres noires.

Il regarda rapidement ses acolytes, mais Warin et le sorcier étaient occupés avec les autres Passeurs...il allait devoir se débarrasser de cet elfe irritant par lui même. Une tâche qu'il effectuerait avec plaisir.

-Pauvre fou...nombreux sont ceux de ton peuple qui ont eu la sagesse de rejoindre la Couronne de Fer...d'autres encore ont pris la décision de se cacher dans leurs forêts ou quitter la Terre du Milieu. Mais rejoindre ce minable petit groupe d'humains et de semi-hommes? C'est indigne de toi, elfe.

La voix de l'Orchâl était toujours aussi étrange et mélodieuse, attirant toute l'attention de Colombe, et l'empêchant de se concentrer sur le combat. Le Passeur évita de justesse un autre coup de la barre, puis décocha une flèche qui siffla dans l'air...le dirigeant de l'Ordre esquiva avec une rapidité surhumaine, mais il ne fut pas assez rapide. Le projectile vint se planter dans son bras gauche, et un cri de frustration sortit des lèvres dissimulées de la créature. Quelques gouttes de sang rouge, semblant presque noir dans la pénombre, tombèrent sur le sol. L'Orchâl brisa la partie de la flèche qui dépassait, sans montrer aucun signe de douleur, et regarda Tarkandil.

Une vague de haine et de mépris d'une puissance incroyable sembla émaner du sombre personnage, faisant vaciller la détermination de Colombe, et remplissant ses pensées de terreur. En même temps, l'Orchâl s'élança dans sa direction, déterminé cette fois à achever le guerrier qui avait osé lui infliger une blessure...

Une ombre apparut soudainement dans le champ de vision du maitre de l'Ordre; il s'agissait de Loup. L'assassin avait contourné ses adversaires, restant dans l'ombre et profitant de la distraction engendrée par ses alliés. Il s'était à présent élancé dans la direction de l'Orchâl, se jetant sur lui avec tout son poids afin de sauver Tarkandil.

Le plan avait partiellement marché, et le personnage obscur vacilla, puis s'arrêta. Mais le triomphe de Daix ne dura pas longtemps; ignorant sa blessure, l'Orchâl attrapa l'assassin par le cou avec sa main gauche, et le jeta telle une poupée contre un mur.

"Orchal, Hmmm, ...., Hmmm, il y.a...Hmm, quelque chose qui ne va pas.....Hmmmm Ici.Nous ne... Hmm sommes....pas.....seuls"..


Les paroles de son serviteur attirèrent l'attention de la Tête de la Couronne de Fer, et il s'immobilisa pendant un moment, permettant à Tarkandil de s'éloigner de lui.

Bientôt l'escarmouche cessa entièrement, alors que le brouillard glacial et maléfique remplit la salle...

Moins d'une seconde après le juron lancé par Warin, des grandes silhouettes noires apparurent dans la brume, entourant les Passeurs tout comme les membres de l'Ordre. L'homme couronné essaya de décapiter une des créatures avec son épée longue, mais la lame passa à travers sans aucun effet. Un projectile envoyé par un des Passeurs s'avéra tout aussi inefficace.

-Des spectres du temps de Sauron...le combat a du les réveiller...

Une note étrange était apparue dans la voix mystérieuse de l'Orchâl. La peur? Non, surement pas...mais une note d'inquiétude mélangée à la colère. Même ce personnage puissant ne semblait désirer affronter ces créatures ancestrales...

Alors qu'il finissait de prononcer ces paroles, les silhouettes des spectres étaient devenues de plus en plus claires. Des grandes créatures sveltes et encapuchonnées, entourées d'un halo étrange, des épées blanches comme la mort dans les mains. Ils devaient être presque une vingtaine...

L'Orchâl leva son bâton de fer, et attaqua le spectre le plus proche. Contrairement aux armes des Passeurs et de Warin, la barre toucha sa cible, et l'étrange apparition hurla de douleur. Trois autres spectres s'élancèrent aussitôt dans la direction du maitre de l'Ordre, et il recula, tout en parlant rapidement dans la direction du sorcier:

-Les spectres sont trop nombreux...il te faudra enchanter les lames de ces...Passeurs...et non seulement les vôtres!

La tête de la Couronne de Fer avait raison...sans l'aide des Passeurs des Etoiles, ils ne pourraient défaire les spectres. Le Fer et les Etoiles avaient à présent un ennemi ancestral commun, qu'il leur faudrait défaire avant de pouvoir achever leur propre querelle...

Le sorcier commença à murmurer dans une langue étrange, et bientôt les lames et les flèches des Passeurs tout comme des membres de l'Ordre furent entourées d'un aura de flammes noires, leur permettant d'affronter les ennemis immatériels.

Un combat terrible commença alors contre les créatures maléfiques dans le brouillard épais...une alliance étrange fut mise en place, mais une alliance fragile, qui pouvait être rompue à chaque moment...


[Affrontement Final] Bas les Masques... Spectr10


HRP Ordre de RP pareil qu'avant, si vous voulez inverser (par exemple à cause d'une absence), contactez vous individuellement par mp. Gallou, j'ai un peu joué ton personnage pour faire avancer, j'espère que ca ne te dérange pas. HRP


[Affrontement Final] Bas les Masques... Signtest11_1

Membre des Orange Brothers aka The Good Cop
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Etelion
Pair du Royaume d'Arnor
Etelion

Nombre de messages : 951
Age : 27
Localisation : Assis au pied d'un chêne.
Rôle : Fumeur d'herbe à pipe.

~ GRIMOIRE ~
- -: Hobbit
- -: 39
- -:

[Affrontement Final] Bas les Masques... Empty
[Affrontement Final] Bas les Masques... EmptyMer 4 Jan 2012 - 2:17
En moins de temps qu'il n'en fallait pour le dire, une épaisse brume s'infiltra entre les murs et les piliers de l'endroit en ruine. Une brume aussi sombre et glaciale que la mort elle-même. Le hobbit n'eut même pas le temps de s'avancer vers le sorcier que des créatures arrivèrent de toute part. Elles étaient plus grandes qu'un homme, vêtues de longues robes noires recouvrant l’entièreté de leurs corps, de la tête aux pieds. Dans chaque main droite, une longue épée, aussi blanche que le tissu qui les habillait était noir. Voilà un spectacle qu'Etelion Piedvert, aventurier natif de Hobbitebourg, ne s'attendait jamais à voir. Ces spectres, tout droit venus de l'époque où Sauron sévissait encore, existaient donc bel et bien...

Bouche bée, pétrifié comme jamais il ne l'avait été dans sa courte vie, le semi-homme n'entendait rien à cette situation sans queue ni tête, tout cela lui semblait impossible, incroyable, comme s'il ne s'agissait que d'un cauchemar. Une de ses dagues lui tomba de la main sans qu'il ne s'en rende compte. Ce qui le sortit alors de sa torpeur fut un courant glacé qui lui parcourut de longues secondes la colonne vertébrale au moment même où l'homme à la couronne frappa la créature de son épée, sans succès. Moins d'une seconde plus tard, le chef de l'Ordre frappa de sa barre de fer l'être des ténèbres avec, cette fois-ci, un impact effectif. En faisant cela, il encouragea probablement les trois spectres à se lancer sur lui.

Peu importe, le kuduk n'était pas là pour ça. Il devait s'en sortir, lui, ainsi que les autres Passeurs. Une foule de questions se bousculaient dans l'esprit du jeune hobbit, la logique ne semblait plus exister, ce qui était normal ne l'était plus. La preuve témoignant de cela fut la réaction inattendue de celui qui semblait diriger l'Ordre de la Couronne de Fer, lequel demanda au sorcier l'accompagnant d'ensorceler les armes de tous pour qu'ils puissent combattre, côte à côte. Cela fit frissonner une fois de plus Mangouste. Quel genre d'ennemi se permettait de donner pareil pouvoir à ceux qu'il combattait une minute auparavant ? Ce n'était pas l'idée d'un désespéré mais plutôt d'un être particulièrement intelligent.

Le petit Passeur d'Etoiles ramassa rapidement sa dague tombée à terre quelques secondes plus tôt. Immédiatement, celle-ci ainsi que sa compagne furent entourées de flammes noires ne causant aucune douleur. C'était la première fois que le semi-homme était témoin de sorcellerie. Lorsqu'il eut retrouvé ses esprits en voyant cette vingtaine d'êtres venus du chaos charger les vivants présents dans la salle, Passeurs comme membres de l'Ordre, il se décida à suivre le plan de l'Orchâl. Sur le principe, seulement... Etelion n'était pas quelqu'un de rancunier dans la vie, mais sur un champ de bataille, c'était bien différent. Comme si son côté fier typiquement hobbit en ressortait décuplé. Sans foi ni loi, il allait l'être. Et, pour la première fois de sa vie, il ne le serait pas à contrecœur.

Il rejoignit tant bien que mal ses compagnons. Il savait qu'ils veilleraient sur lui tout comme lui veillerait sur eux. Et ensemble, ils seraient à coup sûr plus efficace qu'éparpillés. Il regarda une dernière fois l'étrange halo de feu entourant ses dagues, puis se prépara au combat. Il était à moins de deux mètres de Colombe et Cerf lorsqu'un des esprits lança son épée à sa rencontre. L'éviter lui demanda des mouvements rapides et des contorsions indignes d'un kuduk. Mais il restait en vie. De ses courtes lames, il essayait d'affronter le spectre consistant. Ce-dernier bougeait rapidement, ses coups étaient puissants et sa lame destructrice, lourde. Comment le frapper ? Où l'atteindre efficacement ? Était-il seulement tuable ? Il allait avoir la réponse la réponse à ses questions dans les secondes qui suivirent. Il contourna d'une roulade l'épée du spectre et frappa au niveau de ce qui serait, en temps normal, l'arrière du genou de chaque jambe avec ses deux dagues. Le hurlement inhumain exprima sans un mot la réponse à la première question. Il fallait frapper fort, très fort. Ainsi derrière le spectre, Etelion enchaîna les coups, plantant le plus de fois possible les dagues dans le dos de la créature des ténèbres. Les flammes noires semblaient dévorer le tissu de sa robe un peu plus à chaque nouveau coup faisant mouche. Il eut alors la réponse à la deuxième question. Il fallait planter les lames le plus profondément possible. Il n'avait pas vraiment le temps de s'intéresser de plus près au corps de cet être maléfique, ce qui n'était pas pour lui déplaire.

La créature se retourna en un éclair et eut la même réaction qu'aurait eu n'importe quel animal blessé: elle attaqua avec ce qu'elle pouvait. D'un coup du revers de la main tenant l'épée, elle envoya Mangouste dans les airs. Ce-dernier ne réatterrit que quelques mètres plus loin, stoppé par un mur. Sa tête claqua contre la pierre, ses yeux convulsèrent quelques instants, du sang lui coula sur le visage. Le spectre commença alors à s'avancer vers le petit corps allongé sur le sol comme s'il s'agissait de la mort en personne. Lorsque le hobbit retrouva tous ses esprits, il ouvrit les yeux pour voir un spectacle étonnant. Chaque pas semblait plus difficile à faire pour l'habitant de Dol Guldur. Ce-dernier n'arriva pas à destination, s'effondrant sur le sol, masse compacte et inerte. Oui, ils pouvaient mourir. Ou plutôt s'éteindre, une nouvelle fois. C'était une bonne nouvelle. Ils avaient désormais une chance de s'en sortir vivant. Mais sur combien ?

Après quelques secondes au sol, le semi-homme se releva et regarda la scène, profitant d'un instant de calme - relatif. Chacun se battait. Après tout, leurs vies en dépendaient, comme l'avait si bien compris l'Orchâl. Les membres de l'Ordre étaient efficaces et coriaces, puissants et rapides. Cela ne suffirait peut-être pas. Etelion réfléchit rapidement. Qu'est-ce qui était le plus profitable aux peuples libres ? Sa réflexion fut arrêtée sèchement lorsqu'il aperçut un individu qu'il avait maintenant, et depuis quelques minutes seulement, en horreur. Le sorcier se battait comme un diable lorsque le kuduk s'approcha de lui, profitant de son occupation et d'un angle mort. D'un coup sec et précis, il blessa le sorcier aux côtes droites, et, de son autre dague, au mollet gauche. L'homme lâcha un cri de douleur et frappa le spectre, après quoi il se retourna et comprit l'origine de ses blessures fraîches. Mangouste tint son regard autant qu'il put avant d'être assaillit par un autre spectre. Dans ce court laps de temps, il parla avec ses yeux. Tu ne sortiras pas d'ici vivant. Le sorcier combattait maintenant avec un net désavantage. Ils étaient à armes égales...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://r27.7img.net/users/3215/16/77/31/avatars/911-61.jpg
Gallen Mortensen
Vice Roi du Rohan - Champion Rohirrim
Vice Roi du Rohan - Champion Rohirrim
Gallen Mortensen

Nombre de messages : 1571
Age : 43
Localisation : Minas Thirith
Rôle : Vice Roi du Rohan

~ GRIMOIRE ~
- -: Rohirrim
- -: 31 ans
- -:

[Affrontement Final] Bas les Masques... Empty
[Affrontement Final] Bas les Masques... EmptyJeu 5 Jan 2012 - 20:30
[Affrontement Final] Bas les Masques... Darkma10

L'edwen était resté immobile, impassible. Un rictus malfaisant ourla ses fines lèvres. Enfin !! Oui enfin des adversaires à sa mesure, il allait montrer à tous et même à ses "alliés" qu'il était le plus puissant des magiciens qui aient foulé de ses pieds les Terres du Milieu. Il avait face à lui des assaillants qu'avait combattu Gandalf le gris et lui l'Edwen montrerait en ces instants funestes sa supériorité sur ce magicien de pacotille. Sur l'ordre de l'Orchal, L'Edwen leva haut sa main gauche et prononça un mot de trois syllabe en noir parler et les armes se trouvèrent entourés d'un halo étrange.

Puis mû par une force fulgurante, le sorcier se jeta dans la bataille , son bâton tournoya de à gauche et à droite. Il balaya trois âmes de Sauron en quelques secondes. Il trouva sur son chemin un adversaire plus coriace, son bâton rencontra la lame du fantôme en plusieurs passes habiles, mais l'Edwen réussit grâce à un croc en jambe à renverser son adversaire. L'agent de l'ordre sombre s'apprêtait à achever sa victime lorsque le kuduk attaqua avec fourberie le sorcier.

Un son guttural s'éleva de la bouche déformée par la douleur de l'Edwen. Puis il tourna calmement sa tête vers le passeur.

Sa voix désagréable interpella son minuscule adversaire

"Ainsi, hmmm, Tu es ,hmmmm, capable, de coups retors, hmmmmm; nous avons donc déjà gagné, votre désir de vaincre,hmmmmm, sera votre perte, tu es ,hmm, comme moi, Passeur. La fin justifie les....Hmm moyens, quitte à spolier l'honneur. tu as raison .... hmm, bien , le combat devient......hmm intéressant.....Tu pourrais même devenir des hmmmm des nôtres..."

Puis l'homme psalmodia de nouveau en noir parler. Et en instant il grandit d'un bon mètre, sa voix devint d'outre tombe, il tait lui aussi entouré d'un halo sombre.

Mangouste put apercevoir le sédéiste de Sauron se relever et avançait l'épée levée haut vers le sorcier. Celui ci sans se retourner sorti de sa tunique, une étoile acérée elle aussi entouré d'une lumière opaque . Et la tête du serviteur maléfique tomba lourdement.

Puis le bâton jaillit de nouveau vers Etelion, qui put l'éviter avec vivacité. Hélas, Il ne put éviter le coup de pied du colosse. Et il se retrouva tel un insecte cloué au sol littéralement à la botte de l'Edwen. Le sorcier appuya et la pression sur le passeur s'intensifia et le sorcier d'un ton cruel déclama

"Meurs petite larve, reconnais...hmmm ton.....maitre"


[Affrontement Final] Bas les Masques... Gallen10
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tarkandil
Mercenaire Elfe
Mercenaire Elfe
Tarkandil

Nombre de messages : 104
Age : 27
Localisation : Fondcombe
Rôle : Elfe mercenaire archer

~ GRIMOIRE ~
- -: Elfe
- -: 1426
- -:

[Affrontement Final] Bas les Masques... Empty
[Affrontement Final] Bas les Masques... EmptyJeu 5 Jan 2012 - 21:35
La salle dans laquelle avait lieu le combat avait été envahie de spectres qui hantaient la sombre forteresse depuis l'époque où le Nécromancien y avait vécu. Ceux qui s'étaient affrontés quelques instants auparavant se retrouvèrent pris au piège ensemble, et devant un nouvel ennemi commun. Colombe hésita un instant : comment allaient-ils pouvoir combattre de telles créatures, si elles étaient immortelles ? Il semblait que les membres de l'Ordre de la Couronne de Fer n'avaient pas non plus prévu ce retournement de situation, car ils permirent aux Passeurs de lutter de leur côté contre ces créatures. Tarkandil, qui tenait son arc prêt à tirer, le sentit légèrement vibrer et d'étranges flammes noires apparurent autour. Frappé d'une stupeur qu'il n'aurait su décrire, l'Elfe manqua de se faire tuer par l'une des créatures de Sauron. Il se ressaisit au dernier moment et parvint à esquiver le coup d'épée. Sa rapidité l'emmena directement derrière ce spectre et il décida de tester les nouveaux pouvoirs éphémères de son arc.

Colombe décocha une flèche magique et atteint sa cible du premier coup : le spectre fut "blessé" à l'épaule, si tant est qu'il put se blesser. En tout cas, la flèche se planta dans ce qu'il y avait sous sa longue cape noire et ne bougea plus, ce qui provoqua un hurlement de douleur, ou plus vraisemblablement de fureur. Ce succès, bien que sans grande conséquence, redonna confiance à l'archer Elfe qui prépara une nouvelle flèche tout en restant constamment en mouvement pour éviter d'être touché. Pour le moment, la technique semblait porter ses fruits, aussi Tarkandil en profita-t'il pour envoyer quelques flèches supplémentaires sur ses nouveaux ennemis ancestraux.

Du coin de l’œil, l'Elfe surveillait ce que faisaient ses compagnons Passeurs et les membres de l'Ordre. Il ne fut guère surpris de voir que le sorcier s'était détourné des spectres pour s'en prendre à Etelion. Le pauvre Hobbit était écrasé au sol, à la merci de son adversaire qui s'apprêtait à le tuer. Le trait que Tarkandil avait préparé pour une créature de Sauron fut alors décoché vers le sorcier. Ce dernier le reçut dans le dos et poussa un cri tandis que la flèche transperçait ses chairs. Tarkandil se doutait bien que le sorcier allait vouloir se venger sur lui mais il n'avait pu se résoudre à laisser son ami se faire abattre aussi lâchement. Lorsque le sorcier aperçut l'Elfe, celui-ci lui lança un regard de défi et tira une nouvelle flèche dans sa direction, dans le but de laisser le temps au Hobbit de se remettre sur pieds.

"Frapper un homme, même un semi-homme, à terre relève davantage de la lâcheté que du courage !! A moins que les valeurs qui m'ont été enseignées ne l'ont pas été pour vous !!" lança Tarkandil par dessus le vacarme du combat.

S'il devait mourir aujourd'hui, Tarkandil voulait le faire de manière noble et courageuse et non prostré contre un mur en suppliant son ennemi de l'épargner. Les spectres se rapprochaient des deux combattants, forçant l'Elfe à tirer quelques flèches et à s'éloigner de plusieurs mètres. En revanche, si la chance était avec lui, il pourrait éviter les frappes du sorcier grâce à son agilité et à sa rapidité. C'était l'un de ses principaux moyens de défense, avec son arc, et il comptait les utiliser comme il l'avait toujours fait. Il décocha un nouveau trait en visant la tête d'un spectre mais ce dernier était en mouvement et, par conséquent, esquiva la frappe.

Le combat battait son plein, chacun s'acharnant à sauver sa peau. Colombe attendait de voir quelle serait la réaction du sorcier de l'Ordre de la Couronne de Fer ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dwilidan
Guide du Royaume d'Arnor
Guide du Royaume d'Arnor
Dwilidan

Nombre de messages : 269
Age : 24
Localisation : Amon Sûl

~ GRIMOIRE ~
- -: Homme
- -: 22 ans
- -:

[Affrontement Final] Bas les Masques... Empty
[Affrontement Final] Bas les Masques... EmptySam 7 Jan 2012 - 16:57
Le coup de tête qu'il reçut de plein fouet dans sa propre face ébranla le guide durant quelques secondes. Et en ce court laps de temps il se passa un nombre impressionnant de choses, son opposant jura et une brume épaisse envahit la salle. Après avoir été troublé par ce brouillard, Dwilidan parvint à distinguer des formes fantomatiques qui s'approchaient d'eux. Pensant au départ à une autre ruse de l'ordre, le jeune Passeur dût se rendre à l'évidence que ces ennemis n'étaient pas que les siens lorsque l'Orchâl, qui l'avait envoyé à terre peu avant, se débarrassa d'un de ces spectres. Ils n'étaient plus seuls en ces lieux et un mal profond et ancien venait de se réveiller.

D'ailleurs les ennemis des Passeurs se retrouvèrent face à un dilemme, s'allier avec les Passeurs en leur offrant la possibilité de mettre à bas les spectres et se donner une chance, quoique infime, de s'en sortir ou bien faire cavaliers seuls mais avoir la quasi-certitude de ne pas résister longtemps face aux anciens suppôts du Seigneur des Ténèbres. Après de rapides ordres de l'Orchâl, leur sorcier se mit à psalmodier quelques mots et l'épée du jeune guide se mit à flamboyer de flammes noires. Ils avaient donnés aux Passeurs les armes dont ils avaient besoin, et pas que contre les spectres.

Surpris, Cerf ne put s'empêcher d'être hypnotiser par la vision des flammes dansants autour de sa lame, ainsi la magie existait réellement et il venait même d'en être sujet. Il passa rapidement sa main sur sa lame, aucune brûlure, c'était déjà ça, il ne risquait pas de se blesser tout seul, un soucis principal en moins, bien évidemment.

Il faisait toujours face au personnage couronné contre qui il venait de lutter, ce dernier avait le regard fixé sur leurs adversaires surnaturels, c'était le moment parfait pour tenter une attaque des plus honorables. Après tout, l'Ordre restait leur cible principale et Cerf préférait ne pas avoir à se frotter à ces fantômes, dire qu'il avait peur aurait été bien faible pour décrire ses sentiments présents. Il fit donc un pas en avant vers son opposant mais fut immédiatement bloqué par un spectre qui venait de se placer entre lui et sa cible. D'un revers de sa main immatérielle il sembla balayer le Passeur comme une vulgaire poussière, mais ce dernier avait déjà roulé à terre et avait esquivé le coup, il préférait ne pas savoir ce qu'il lui arriverait en touchant ces créatures d'outre-tombe.

L'épée en avant, Cerf décrit un arc de cercle en direction de la tête du spectre mais ce dernier glissa avec une rapidité inhumaine sur le côté et se précipita à nouveau vers le jeune homme. En reculant, le talon de Dwilidan heurta une pierre qui reposait au sol et le Passeur se retrouva lamentablement au sol, démuni et sans aucun moyen de se défendre, son épée ayant roulée quelques mètres à côté. Il ne pouvait plus arrêter son adversaire qui n'était plus qu'à quelques pas de lui. La main du fantôme s'avançait vers lui, le capuchon fixé en direction de sa proie, comme s'il souhaitait aspirer l'âme même de sa victime et la purger de toute vie.

Au tout dernier moment et alors qu'il avait déjà senti la mort arriva, la créature poussa un cri suraigu et strident à souhait qui obligea le guide à se boucher les oreilles avec ses mains. Et dans un nuage, le spectre disparut, dévoilant Loup qui se tenait derrière et qui tendait sa main amicale vers son frère d'arme tombé au sol. Un immense sentiment de gratitude envahit Dwilidan qui prit la main que lui tendait son compagnon, le remercia rapidement avant de reprendre son épée et de chercher du regard sa cible première.

L'homme couronné venait de mettre à bas un spectre et se dirigeait vers un autre, il était totalement concentré dans cet objectif et ne se trouvait qu'à une dizaine de mètres, de plus aucun spectre ne semblait se trouver sur leur trajectoire, c'était le moment idéal. D'un rapide signe de main, Cerf fit comprendre à Loup que c'était là que se trouvait leur cible et que c'était là qu'il devait frapper.

Et comme un seul homme, les deux Passeurs s'élancèrent vers Warin. Il n'était plus qu'à deux ou trois mètres de lui lorsqu'il se retourna, probablement alerté par les bruits de leur course. D'un large revers de sa lame enchantée, Dwilidan visa le flanc droit exposé de son adversaire. Il savait que derrière lui se trouvait d'autres spectres affamés et dangeureux et qu'il n'aurait pas droit à une seconde chance, restait à savoir si le coup serait suffisant pour mettre hors de combat le membre de l'Ordre. Dans un dernier souffle, Cerf trancha en direction de son ennemi, abaissant sa lame aussi vite qu'il le pouvait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sirion Ibn-Lahad
Pair du Royaume d'Arnor - Surnommé le Fantôme
Pair du Royaume d'Arnor - Surnommé le Fantôme
Sirion Ibn-Lahad

Nombre de messages : 1601
Age : 27
Localisation : Arnor

~ GRIMOIRE ~
- -: Homme du Sud
- -: 35 ans
- -:

[Affrontement Final] Bas les Masques... Empty
[Affrontement Final] Bas les Masques... EmptyVen 13 Jan 2012 - 19:46
[Affrontement Final] Bas les Masques... Warin112

Maudites soient ces créatures ! Warin n'avait jamais aimé ces histoires de démons. Trop insaisissables à son goût mais voilà, cette fois-ci, ils ne pouvaient y échapper. Bientôt sa lame comme celles de tous les protagonistes fut entourée de flammes. L'ancien Seigneur de Gondor n'avait jamais douté des qualités de ce sorcier et même s'il n'avait guère d'affinités particulières avec lui, son aide leur était vraiment très précieuse.

Le combat s'engagea rapidement avec les nombreux spectres. Dangereux pour de pauvres aventuriers, mortels pour de braves chevaliers, ces ennemis devenaient tout à fait banals une fois leurs lames ensorcelées. Ce fut donc avec grand plaisir que Warin se mit à les écharper les uns après les autres. Bien que politicien avant tout, il savait parfaitement manier sa lame et ses coups touchaient régulièrement, ses gestes étaient assurés, contrôlés, sans efforts inutiles.

Alors qu'il venait de trancher le manteau fantomatique d'un nouveau spectre, un bruit de pas lui arriva aux oreilles. Promptement, Warin se retourna pour apercevoir deux des Passeurs se ruer vers lui. Un sourire mauvais se glissa sur son visage marqué et pourtant gorgé de force et de charisme.

"Vous êtes des petits malins..."

Cerf allongea son bras vers son flanc droit, la lame se rapprocha du torse de Warin avant d'être aussitôt repoussée vivement par le choc d'une autre épée. L'Edwen fit un pas de côté et envoya son pied botté en plein dans les cotes déjà affaiblies du Passeur. Le coup força Cerf à mettre genou à terre. Warin s'apprêtait à l'achever lorsque Loup apparut à son tour, occupant momentanément l'attention du Gondorien. Un spectre isolé s'approcha rapidement du Passeur agenouillé, devenant une proie facile pour cet antique démon...

Pendant ce temps, la plupart des spectres avait été anéanti ou mis en fuite. Les pouvoirs de l'Orchâl et du mage semblaient inépuisables. Les lames incandescentes commençaient progressivement à s'estomper pour de nouveau laisser place au véritable affrontement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Forlong
Tribun Militaire d'Arnor
Tribun Militaire d'Arnor
Forlong

Nombre de messages : 3025
Age : 27
Localisation : Rhûdaur
Rôle : Vieux loup au service du Royaume du Nord

~ GRIMOIRE ~
- -: Dunadan d'Arnor
- -: Quarante Ans
- -:

[Affrontement Final] Bas les Masques... Empty
[Affrontement Final] Bas les Masques... EmptyDim 22 Jan 2012 - 18:19
[Affrontement Final] Bas les Masques... Orchal12

Le bâton de l'Orchâl sifflait dans l'air épais comme la lame d'un Ange de la Mort, une ligne de flammes obscures marquant son passage. Il n'y avait aucun adversaire capable d'arrêter cet être étrange, qui semblait plus rapide, puissant et futé que tout mortel. Les spectres tombaient un après l'autre, impuissants face à la colère du maitre de la Couronne de Fer. Quant aux Passeurs...ils ne tentaient même pas de s'attaquer au personnage encapuchonné.

Ses deux acolytes semblaient être maitres de la situation eux aussi, bien que les attaques peu honorables des Passeurs leur laissaient du pain sur la planche.

Il ne restait plus que deux spectres...le premier s'approchait sans bruit de Warin, ce dernier occupé par le duo des Passeurs. La créature du mal s'écroula et disparut dans le brouillard surnaturel lorsqu'elle fut atteinte par ou coup puissant mais précis de la barre de fer.

Le dernier esprit semblait plus imposant et dangereux que les autres. La cape immatérielle qui dissimulait sa silhouette était noire comme la nuit, et il faisait plus de deux mètres de haut. Il maniait une épée entourée d'un aura blanc comme la mort.

Il s'approcha de l'Orchâl, et les armes se heurtèrent avec un bruit métallique, des étincelles noires et blanches volant dans tous les sens, pour s'éteindre aussitôt sur les pierres froides de la salle.

-Tu n'auraisss jamais du poser les piedss dans le basstion du ssseigneur des ténèbres pauvre fou...


La voix du spectre était grave et puissante, mais semblait provenir d'une autre dimension, accompagnée par un écho lointain.

L'épée pâle coupa l'air...mais l'Orchâl n'était plus à l'endroit où il se trouvait une fraction de seconde plus tôt. Faisant un bond sur le côté, il frappa aussitôt, et la lame blanche de l'apparition se brisa sous l'impact.

Le maitre de l'Ordre attrapa le spectre par la gorge, bien que ce dernier était bien plus grand que lui, comme s'il s'agissait d'un être en chair et en os.

-Sauron n'est plus là...tu n'es qu'une ombre du passé. L'Age de la Couronne de Fer est arrivé.

Sur ces dernières paroles, les doigts de l'Orchâl se resserrent autour de la gorge du spectre, écrasant ses os invisibles. Un cri étouffé de rage, de désolation et d'impuissance se fit encore entendre, puis la silhouette disparut, et le brouillard étrange se dissipa, dévoilant à nouveau l'arène du combat entre les Passeurs et l'Ordre.

Les flammes entourant les armes des guerriers disparurent elles aussi...l'Orchâl se mit à rire; un son mélodieux et clair, et pourtant étrangement cruel et maléfique.

Il se mit à marcher dans la direction de Tarkandil, afin de lui couper le chemin. A chaque pas qu'il faisait, il frappait légèrement de la barre de fer sur les pierres noires, engendrant un bruit sourd et inquiétant.

Le combat n'était pas encore terminé...mais il ne fallait pas oublier que les combattants se trouvaient dans une forteresse infestée par les forces de l'Ordre...il était étonnant que les soldats en noir et blanc n'avaient pas encore réagi aux bruits de l'escarmouche provenant de la tour ruinée...


HRP: Il serait préférable que vous vous absteniez de répondre pour l'instant, chers camarades, afin de nous laisser mettre en place les évènements qui vont suivre Wink Ca ne durera pas longtemps! HRP


[Affrontement Final] Bas les Masques... Signtest11_1

Membre des Orange Brothers aka The Good Cop
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Radamanthe
Emir de Harondor - Prince d'Ithilien
Emir de Harondor - Prince d'Ithilien
Radamanthe

Nombre de messages : 3567
Localisation : Minas Tirith

~ GRIMOIRE ~
- -: Homme de Gondor
- -: 53 ans
- -:

[Affrontement Final] Bas les Masques... Empty
[Affrontement Final] Bas les Masques... EmptyDim 22 Jan 2012 - 23:43
Comme s'il suffisait que l'Orchâl ait cette pensée pour qu'elle se matérialise, des bruits de pas se firent entendre dans le couloir. En effet, le bruit de l'affrontement avait bien attiré quelques nouvelles troupes... et pas n'importe lesquelles... Une quarantaine de soldats de la Couronne de Fer venaient de faire irruption dans la salle, leurs armes déjà en main et prêt à s'en servir. A leur tête se trouvaient deux hommes qui les commandaient manifestement. On pouvait facilement deviner à leur façon de se tenir que ceux là appartenaient à un rang supérieur, malgré le fait qu'ils soient eux aussi revêtu de l'uniforme de l'Ordre, et que leur visage soit entièrement caché par un capuchon.
Un ricanement triomphant apparut sur les lèvres de Warin, même l'Orchâl s’interrompit dans sa marche funeste vers le pauvre Passeur pour savourer l'instant. Les Passeurs d'Etoiles, eux aussi s'étaient immobilisés suite à cette apparition. Le combat n'ayant pas encore repris, ils avaient toute l'occasion de saisir l'horreur de cette nouvelle arrivée qui anéantissait complètement leurs chances de succès. Les trois gradés de l'Ordre de la Couronne de Fer n'étaient pas pressés non plus de continuer l'affrontement, ils savouraient plutôt la situation. Bien sûr, ils n'avaient jamais douté qu'il puisse venir à bout de ces gêneurs qui s'étaient bien moins dangereux que prévu. Avec si peu d'entre eux étant parvenu à la salle principale, les renforts n'étaient pas vraiment nécessaires. Mais ils étaient là et le combat était maintenant plié.
L'un des deux hommes de tête prit alors la parole, sur un ton détaché, sûr de lui.

"La partie s'arrête ici, messieurs. Tout est terminé."

Si son visage était masqué, on pouvait cependant reconnaître la voix de l'homme. Parmi les Passeurs seul Etelion avait déjà rencontré le personnage bien auparavant, et pour autant qu'il ait une excellente mémoire, il aurait pu dire qu'il s'agit de celle de Radamanthe, Emir d'Harondor et Prince d'Ithilien. Mais la présence du personnage en ces lieux étant si improbables qu'il est fort plausible que le hobbit ne l'ait pas remarqué. L'autre fit alors aux soldats de se mettre en position, mais sans dire un mot, de sorte qu'il soit impossible aux Passeurs de reconnaître l'identité du personnage. Sirion aurait pu dire qu'il s'agissait d'Aldarion bien sûr, mais il était trop tard pour lui.
La tension était maintenant à son comble, les Passeurs immobilisés par la surprise, les membres de l'Ordre un sourire triomphant sur les lèvres. L'homme parla à nouveau.

"Finissons-en."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aldarion
Roi d'Arnor
Roi d'Arnor
Aldarion

Nombre de messages : 1745
Age : 29

~ GRIMOIRE ~
- -: Dunadan
- -: L'age ou l'on est fougeux mais déjà sage
- -:

[Affrontement Final] Bas les Masques... Empty
[Affrontement Final] Bas les Masques... EmptyLun 23 Jan 2012 - 0:31
L'attention de l'ensemble des passeurs d'étoile était concentré sur l'arrivée des renforts vêtus de la tenue de l'ordre de la couronne de fer. De son côté, alors que Warin et l'Orchal semblaient se réjouir du massacre annoncé, le Sorcier voulait saisir l'occasion. Il n'était pas vraiment un homme d'action et il s'était déjà trop battu à son gout pour la journée.
Il jeta un oeil à l'elfe à l'arc dont l'attention était complètement distraite. Intérieurement il riait. Son dos était douloureux mais par chance la flèche n'avait fait que l'érafler, considérablement certes, mais elle ne s'était pas planté dans son dos. Il sentait le sang chaud couler dans son dos le long de l’estafilade. Ajouté aux blessures que le vil semi-homme lui avaient fait subir, il ne se sentait plus en état de mener un long combat. Même s'ils souffraient d'une large infériorité numérique, les passeurs ne se rendraient pas sans combattre et dans la mêlée les mauvais coups risquaient de se perdre.
Pourtant il voulait assurer à l'Ordre une victoire éclatante, il voulait pouvoir conserver des atouts qui après la bataille permettraient de s'assurer la mort des pères des loges. Discrètement, il tira un long couteau de sa ceinture. Devant lui, Etelion était complètement absorbé par la scène. Le sorcier se glissa derrière le hobbit, s'agenouilla puis avec la main avec laquelle il tenait son bâton enserra le passeur. Il pressa la lame de son poignard contre sa gorge. Ce mouvement avait ravivé sa douleur, cependant, il serra les dents et se reprit pour lui susurrer quelques mots à l'oreille.

" C'est fini semi-homme, lâchez votre arme et suivez-moi sans faire d'histoires et peut être pourrez vous échapper à la mort."

Etelion ne pouvait rien faire, il devait le suivre et attendre une ouverture, si elle venait... Le sorcier savait qu'il existait une sortie parallèle à quelques mètres qui lui permettrait de s'éloigner des combats. Il devait rester aux différentes issues des gardes de l'Ordre qui lui permettraient d'aller attendre à un endroit plus propice que Warin et l'Orchal le rejoigne. Il serait temps à ce moment de voir comment leur petit otage pourrait leur être utile.
Il n'était qu'à un pas de la porte qui le mènerait vers les couloirs sombres des ruines de Dol Guldur et Etelion était toujours devant lui, menacé par la dague que le Sorcier pressait désormais contre son dos. Soudain, débouchant en face d'eux, trois silhouettes encapuchonnées. Ils ne portaient aucun uniforme. Cependant, le sorcier reconnût sans difficultés celui qui marchait en tête.


Invité, n'oublie pas que le regard des Rois d'Arnor porte au delà des frontières de leurs royaumes.[/center]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Saemon Havarian
Grand Maître de la Compagnie du Sud
Saemon Havarian

Nombre de messages : 81

~ GRIMOIRE ~
- -: Humain
- -: impossible à dire
- -:

[Affrontement Final] Bas les Masques... Empty
[Affrontement Final] Bas les Masques... EmptyLun 23 Jan 2012 - 0:51
Saemon avait fini ce qu'il avait à faire. Il avait expliqué à ses deux acolytes ce qui avait été fait, prévu et ce qu'il restait à faire. Il connaissait par coeur les galeries de l'ancienne forteresse. Il savait par où aller pour rejoindre au plus vite la salle du trône. A trois ils avaient pu passer par des galeries plus étroites, ils n'avaient pas craint de faire trop de bruit.
Il savait qu'Aldarion et Radamanthe n'avaient pas vraiment besoin de lui pour réussir leur coup, mais il ne voulait pas louper la scène finale. Il voulait voir les visages changer, il voulait lire la surprise et le désespoir. Il avait travaillé assez dur pour ça.

" Allons-y messieurs, joignons nous à la fête."

Au coin de la galerie se trouvaient le lieu du combat. Ils tournèrent et se trouvèrent nez à nez avec un hobbit poussé devant lui par un homme qui semblait en piteuse état. Saemon le reconnut, il s'agissait du Sorcier de l'Ordre, un homme qu'il avait régulièrement vu aux réunions importantes. Sa présence sur place était une bonne chose.
En se trouvant face aux trois hommes le Sorcier avait parût surpris. Saemon avait même lu une forme d'inquiètude sur son visage. Cependant, en reconnaissant l'Arnorien il s'était détendu. Il avait même recommencé à afficher son air dédaigneux, celui qu'il lui réservait assez régulièrement. Pourtant, le soulagement l'avait de toute évidence gagné.

" Saemon Havarian, vous tombez à pic... Occupez-vous de lui..."

Le sorcier poussa le hobbit du pied en direction de Saemon qui le réceptionna sans douceur. Le visage de l'Arnorien se tordit dans ce qui ressemblait à un sourire satisfait. Il poussa le passeur à l'homme qui se tenait à sa droite.

"Occupez-vous en..."

L'autre s'avança, Etelion remarqua qu'il boitillait un peu.

" Si vous permettez, je vais m'en occuper à ma manière."

Le hobbit reconnaissait cette voix, il l'avait jadis entendue dans un endroit à des lieues d'ici à une époque où tout ne paraissait pas aussi sombre. Ce boitillement... cette voix... Si ce qu'il pensait était vrai, tout était perdu... Il n'y avait plus d'espoir.
Sans attendre un instant, l'homme à la droite de Saemon dégaina une courte épée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sirion Ibn-Lahad
Pair du Royaume d'Arnor - Surnommé le Fantôme
Pair du Royaume d'Arnor - Surnommé le Fantôme
Sirion Ibn-Lahad

Nombre de messages : 1601
Age : 27
Localisation : Arnor

~ GRIMOIRE ~
- -: Homme du Sud
- -: 35 ans
- -:

[Affrontement Final] Bas les Masques... Empty
[Affrontement Final] Bas les Masques... EmptyMar 24 Jan 2012 - 0:35
Les trois personnages s'étaient rapidement mis en route pour le lieu de la réunion. Il fallait aller vite s'ils ne voulaient pas rater le spectacle. Et quel spectacle !

En tête, Saemon repérait le terrain et guidait ses deux compères à travers le dédale de tunnels, de couloirs et d'escaliers, au beau milieu des ruines de Dol Guldur. Après quelques minutes de marche rapide, ils y arrivaient enfin. Lorsqu'au détour du dernier couloir, ils allaient enfin pénétrer sur les lieux, ils tombèrent nez-à-nez avec un hobbit. Le semi-homme était fermement tenu par un homme dont l'état laissait transparaître quelque douleur mais il agrippait son otage avec poigne. Reconnaissant en Saemon, un nouvel allié supplémentaire, il l'enjoigna de se saisir aussitôt du hobbit. Chose qu'Havarian fît avant de rapidement transmettre son "paquetage" à son compagnon de droite.

"Occupez-vous en..."

Le troisième homme situé à gauche de Saemon s'avança alors.

"Si vous permettez, je vais m'en occuper à ma manière."

L'homme encapuchonné tourna alors la tête vers Etelion. Durant un instant, le hobbit aurait pu croire qu'il l'observait de haut en bas, comme pour s'assurer qu'il ne les lâcherait pas en voyage. Puis l'individu se retourna vers le Sorcier et leva son bras droit. Un bruit bref mais puissant retentit.

***

L'arrivée de ces nouveaux renforts arracha un sourire de contentement à Warin, même si le nombre relativement important de renforts lui parut sur le coup un peu exagéré. En tout cas, le sort du combat était désormais décidé. Les Passeurs n'étaient même pas aussi nombreux que les doigts d'une main, tandis que les hommes d'armes de l'Ordre semblaient infinis. Du coin de l'oeil, l'Edwen avait aperçu le Sorcier s'éloigner en compagnie du semi-homme. Cette moitié d'homme servirait d'otage, comme les enfants... et il leur dévoilerait tout ce que l'Ordre lui demanderait sous la torture.

"Quel dommage, chers Passeurs, que votre route doive s'arrêter ici ! lança Warin. Ce fut distrayant mais maintenant, on ne joue plus. La Terre du Milieu et tous les Peuples apprendront bientôt à connaître leurs nouveaux maîtres !"

Puis s'adressant aux troupes fraîchement débarquées.

"Eliminez ces trois inconscients. Main-te..."

Mais il fut coupé dans sa phrase par un gémissement provenant de l'obscurité. Tous l'avaient entendu et un silence pesant s'installa tandis que chacun tournait le regard vers l'origine du bruit. Une silhouette apparut... elle semblait avancer ... ou plutôt tituber... C'était le Sorcier. Il avait les mains pleines de sang et sa somptueuse tunique imbibée du même liquide pourpre. Son poitrail était quant à lui transpercé ... d'un carreau d'arbalète. Le Sorcier tomba en arrière, mort, s'écrasant lourdement contre une colonne de pierres noires et laissant apparaître derrière lui trois nouvelles silhouettes.
Il y avait là Saemon Havarian et deux autres individus encapuchonnés, dissimulé par les humains, Etelion était à leur côté, armé d'une épée courte dégainée un peu plus tôt par l'un des deux inconnus.
Entre ces deux derniers, l'un tenait une arbalète caractéristique. Il retira sa capuche d'un geste ample, dévoilant ses traits marqués.

Spoiler:
 

"Bas les Masques..." prononça lentement mais avec force Sirion le Fantôme.

Semblant comme obéir à ses paroles, les deux chefs des renforts imitèrent le khandéen, brisant le voile de mystère qui pesait au-dessus de leur tête depuis des mois. Aldarion, roi d'Arnor et Radamanthe, Prince d'Ithilien et Emir d'Harondor se dévoilaient enfin, un sourire imperceptible à leurs lèvres.

"Bien. Messieurs... saisissez-vous d'..." ordonna alors le roi d'Arnor à ses alliés.

Au même instant, une pierre noire comme la nuit s'écrasa aux pieds d'Aldarion. Le choc entre le cadavre et la colonne de pierres avait contribué à rendre instable les lieux, entraînant la chute d'une roche, d'un gravillon, de poussières puis à nouveau d'une pierre et ce fut la réaction en chaîne. L'effondrement du reste des ruines de Dol Guldur était imminent.

"Sortez tous !" hurla alors Aldarion.

Le décor venait lui-même se mêler au conflit entre les deux camps, semant le chaos partout. Tous les protagonistes furent secoués par de légers tremblements, annonciateurs d'un plus grand danger.
La course contre-la-montre ne fut pas très longue mais les chutes de pierres emportèrent avec elles quelques soldats d'Arnor et des rôdeurs de l'Ithilien. Malgré cela, la plupart parvinrent à s'en sortir. Tous les principaux individus présents purent s'en sortir indemnes.
Mais dans la précipitation, l'Orchâl et Warin avaient échappé aux yeux de tous. Peut-être avaient-ils trouvé une autre issue ou peut-être étaient-ils morts dans l'effondrement. Pour le moment, nul n'aurait pu le dire...

La bataille de Dol Guldur venait de s'achever avec quelques surprises. Mais beaucoup d'interrogations demeuraient... Etait-ce la fin de l'Ordre de la Couronne de Fer ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tarkandil
Mercenaire Elfe
Mercenaire Elfe
Tarkandil

Nombre de messages : 104
Age : 27
Localisation : Fondcombe
Rôle : Elfe mercenaire archer

~ GRIMOIRE ~
- -: Elfe
- -: 1426
- -:

[Affrontement Final] Bas les Masques... Empty
[Affrontement Final] Bas les Masques... EmptyMer 1 Fév 2012 - 22:30
La fin ... le désespoir ... la mort ... Tarkandil était comme assommé, tous les Passeurs s'étant faits capturer, il n'y avait aucune issue. Aussi, lorsque l'un des hommes hurla à tout le monde de sortir, l'Elfe mit quelques secondes avant de comprendre ce qu'il se passait : la forteresse, fragilisée par les violents combats, s'effondrait sur elle-même. Malgré la douleur qu'il ressentait de tous côtés, Colombe s'élança vers la sortie en suivant des silhouettes et en étant lui-même suivi par d'autres personnes, dont il ignorait l'identité précise. Des pierres et de la poussière tombaient des murs et des plafonds, les sols tremblaient sous leur pieds, et des cris résonnaient malgré le grondement sourd du monstre de pierre qui s'écroulait.

L'Elfe n'aurait su dire par où il était passé pour retrouver la sortie du labyrinthe de couloirs et de salles. Tout ce qu'il savait, c'est qu'il avait couru comme jamais auparavant, son poing serré tenant fermement son arc, et qu'il avait finalement atteint son but. A peine sorti par une porte latérale, il dévala une pente qui le mena droit dans la forêt et il se cacha derrière un arbre pour reprendre son souffle. De la forteresse lui parvenaient un bruit de tonnerre assourdissant et un nuage de poussière presque aussi dense que la construction elle-même.

Au bout d'une minute ou deux, Tarkandil remonta vers la forteresse effondrée et n'eut pas trop de mal à retrouver ses collègues Passeurs d’Étoiles, tous à bout de souffle. L'apparence de l'Elfe avait fortement changé depuis le début de l'aventure et n'était plus aussi soignée : ses vêtements étaient déchirés à divers endroits, il avait des égratignures au visage, un bandeau à la jambe et était maculé de poussière et, par endroits, de sang, tandis que ses cheveux n'était plus aussi lisses qu'au départ. En revanche, et il s'en félicitait intérieurement, il n'avait perdu aucune de ses armes.

"Vous allez bien ? Quelqu'un est blessé ? Qui a besoin d'aide ?"
demanda-t'il aux autres Passeurs.

Lui-même rêvait d'une gorgée d'eau et de rentrer dans un endroit où il pourrait se reposer. Mais il ignorait la suite du programme. Il ne savait pas si les Passeurs allaient rentrer à Minas Tirith ou bien s'il poursuivraient les survivants parmi les membres de l'Ordre. Tarkandil songea que la puissance de ces derniers avait été sous-estimée et qu'il s'en était fallu de peu pour que les Passeurs ne soient tués. Aussi n'avait-il pas particulièrement envie de retrouver ces membres de l'Ordre. Toutefois, s'il devait y être confronté, il ne se déroberait pas. L'avenir de la Terre du Milieu en dépendait, et des doutes personnels ne représentaient rien à côté de cela.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dwilidan
Guide du Royaume d'Arnor
Guide du Royaume d'Arnor
Dwilidan

Nombre de messages : 269
Age : 24
Localisation : Amon Sûl

~ GRIMOIRE ~
- -: Homme
- -: 22 ans
- -:

[Affrontement Final] Bas les Masques... Empty
[Affrontement Final] Bas les Masques... EmptySam 4 Fév 2012 - 14:14
Perdus ! Ils étaient perdus ! Et seuls contre tous, c'était ici qu'ils mourraient. Ces pensées se bousculaient à une vitesse folle dans l'esprit de Dwilidan qui commençait presque à paniquer. Un rapide regard vers ses compagnons permit au guide de se rendre compte qu'il n'était pas le seul à penser que tout était fini. Au moins ne mourrait-il pas seul.
Les événements extérieurs ne l'intéressait même plus, la fin avait déjà était écrite dans le sang des combattants et elle était inéluctable. Ses pensées dérivèrent vers son passé, qu'avait-il accompli dont il pouvait être fier ? Rien, seul les deux derniers mois de sa vie avaient réellement eu un intérêt. Il se revoyait, tout jeune, courant comme un fou dans les vertes prairies de son Rohan natal, taquinant ses sœurs, se faisant disputer par son oncle pour ses facéties juvéniles. Il sourit lorsqu'un doux et réchauffant sentiment de nostalgie l'envahit, au moins il ne regrettait rien.

Au même moment, un hurlement retentit dans la salle tandis qu'un pan d'une des colonnes se détachait, venant heurter avec puissances les dalles éparses du sol de la forteresse sombre. La panique fut ensuite de mise et chacune des personnes présentes dans la salle prit ses jambes à son cou, le seul mot d'ordre qui restait à présent était le suivant : fuir !

Après quelques secondes d'hésitation, Cerf prit ses jambes à son cou. La poussière soulevée par la chute des morceaux de la forteresse obscurcissait le champ de vision du jeune homme qui ne put se fier qu'à ses autres sens pour s'en sortir. Titubant, évitant par plusieurs fois des rochers qui n'auraient pas manqué de lui arracher la tête, il sortit de la grande salle dans laquelle ils avaient affrontés la mort.

La sortie fut alors plus simple, la poussière était moins présente et les chutes de rocher ou de bouts de murs moins abondants. Malgré tout notre jeune aventurier ne se fit pas prier et tenta de trouver la sortie la plus proche, sortir était le seul échappatoire s'il ne voulait pas que la forteresse maléfique ne devienne son tombeau pour l'éternité.

Au bout d'une dizaine de minutes à traverser les tunnels et les couloirs déserts, il finit par déboucher sur une petite cour. Sans demander son reste il s'éloigna le plus rapidement possible de la place hantée dont il venait tout juste de sortir. Après quelques minutes à errer dans les bois dans l'espoir de retrouver son campement, il tomba alors nez à nez avec Tarkandil. Il vit alors que Loup sortait des fourrés derrière lui, l'air épuisé mais vivant. Dwilidan s'accorda alors une pause, il n'avait déjà que trop couru :

"Je vais bien, j'ai l'impression qu'on s'en est sortis indemne. Une sacré chance ! Et maintenant, qu'est ce qui nous attends ?"

La question était légitime, ils devaient atteindre l'Ordre en son cœur et c'était presque l'inverse qu'il s'était passé. Ils avaient faillis ne pas s'en sortir et seule la chance la plus insolente leur avait permis de s'en sortir. Maintenant le futur leur faisait et nul ne savait ce qu'il leur réservait. Cerf espérait tout de même que le pire était derrière eux, disparaissant en même temps que la maléfique Dol Guldur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




[Affrontement Final] Bas les Masques... Empty
[Affrontement Final] Bas les Masques... Empty
Revenir en haut Aller en bas
Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Les Masques Du Destin
» [UPTOBOX] Final Storm [DVDRiP]
» [Classe] Maître des masques
» Les masques finissent toujours par tomber (PV Capucine) | abandonné, dortoir des acteurs.
» LES MASQUES MAYAS EN JADE

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Bienvenue à Minas Tirith ! :: - Les Terres du Milieu - :: Chez les Elfes :: Vertbois-le-Grand :: Dol Guldur-
Sauter vers: